J’ai testé un matelas écologique en mousse Le Matelas Vert

Tous les secteurs de l’économie se mettent au vert et le monde de la literie n’échappe pas à la règle, en nous proposant son lot de solutions plus ou moins “greenwashées”. J’ai donc testé pour vous un l’Ecolo Mousse de chez le Matelas Vert

Il m’a été donné l’occasion de tester un matelas en mousse de chez le Matelas Vert. Voici donc mon compte-rendu après 15 jours d’utilisation, peu intensive, n’étant pas un gros dormeur ! 

Le contexte : il était temps de changer !

Il faut dire que l’occasion était pertinente, puisque cela faisait une bonne vingtaine d’années que nous dormions (ma compagne et moi) sur un matelas à ressort de chez Belle Literie (made in France) déjà de belle facture à l’époque. En effet, le sommeil étant important pour nous, nous n’avions pas lésiné sur le choix du matelas. Sans aucun regret puisqu’il a bien fait son temps, mais commençait tout doucement à poser quelques problèmes de ressorts. Nous apprécions notamment avec cette literie de pouvoir bouger sans déranger son voisin, son confort assez ferme, sans être de la pierre, comme on a pu en rencontrer dans certains hôtels ou mobile home.

Notre ancien matelas ressorts Belle Literie

Notre ancien matelas ressorts Belle Literie

Sous ce matelas, nous avions dans un premier temps un sommier à lattes 1er prix, tout simple dont les soudures (au centre notamment) et la forme n’ont pas résisté au bout d’une quinzaine d’années. Nous avions donc acheté dans un bon sommier à lattes, avec une double barre centrale et des lattes renforcées au niveau du postérieur ! Un très bon investissement jusqu’à ce jour. 

Notre sommier à double lattes et barres renforcée

Notre sommier à double lattes et barres renforcée

Tous deux, ne sommes pas de très gros dormeurs. Passer une bonne nuit est donc nécessaire pour compenser notre peu de sommeil.

A noter que ma compagne avait de réguliers réveils en pleine nuit, ces derniers temps avec ce matelas. Pour ma part, l’inconfort de certains ressorts au niveau du dos avait tendance à allonger mon endormissement

Et si aujourd’hui mes convictions m’amènent à acheter le moins possible de neuf, il y a quelques concessions qu’il me semble normal de réaliser, notamment sur la literie, non seulement pour le confort mais aussi pour l’aspect sanitaire. 

Le Matelas Vert

Je ne connaissais pas particulièrement cette marque, le Matelas Vert, dont l’usine de fabrication, née en 2017, est située dans les Hauts de France. Un tour d’horizon du site web me rassura toutefois avec de nombreux avis très positifs sur les produits (méfiance toutefois, quand il y en a trop) et une liste d’engagements écologiques, longue comme un roman de Balzac :

  • De l’huile de soja dans la mousse
  • Traitement anti-acarien aux huiles essentielles
  • Une housse imprégnée à l’Aloe Vera
  • Des fibres de chanvre biologique
  • Un Circuit court (fabriqué en France)
  • Le matelas est certifiée Oekotex classe 100 et CertiPUR
  • L’innovation continue
  • Un arbre planté à chaque vente
  • Partenariat avec l’association Kokopelli (pourfendeur des 
  • La satisfaction de nos clients est notre priorité absolue
Ecolo-Mousse Le Matelas vert

Ecolo-Mousse Le Matelas vert

A tous ces beaux arguments, l’entreprise ajoute un reportage réalisé par l’émission Capital de M6, qui aurait contribué au succès de cette jeune entreprise. Mais, pour être honnête, je ne m’y suis pas du tout intéressé car il y a belle lurette que cette émission ne me fait plus rêver, d’un point de vue écologique, la production  étant beaucoup trop greenwashée par l’appât du gain !

Dans tous les cas, de quoi me tranquilliser pleinement, bien que je ne retrouve pas de termes, dans les descriptifs, de type “biosourcé” ou “low-tech”; peut-être pas encore arrivés jusqu’aux oreilles du service marketing ? 

La promesse du matelas Ecolo Mousse 

Et sur le site, on trouve toute une gamme de matelas mousse, latex et laine. Le matelas écolo-mousse attira mon attention pour sa promesse alléchante : “doté d’un accueil moelleux légèrement enveloppant et d’un soutien ferme excellent pour la colonne vertébrale, l’Écolo Mousse est le premier né de notre gamme.”. “De sa mousse à base de soja à son coutil aux fibres imprégnées d’aloe vera, il réunit les composants les plus naturels possibles pour un matelas de mousse afin d’offrir à ses dormeurs un confort inégalable.”

Et le plus qui me fit basculer vers ce modèle, c’est le “noyau ergonomique”. “ l’ergonomie du matelas Écolo Mousse calibrée avec une grande précision. Il s’adapte à toutes les morphologies avec ses deux couches d’accueil progressif, une innovation.”

Mon choix s’arrête donc sur ce matelas mousse en 140 x 190 (on est tous les deux de tailles modestes !), pour un descriptif du produit tout aussi reluisant :

Confort :   (1-souple, 5-ferme) 3,6 (Accueil moelleux, soutien ferme)
Confort ergonomique :   7 zones de confort micro-perforées
Épaisseur :   23 cm (compatible avec tout drap housse)
Accueil :   3 cm de mousse Eukafeel anti point de pression à 45 kg/m³ de densité
+ 4 cm de mousse visco végétale à 60 kg/m³
Noyau :   17 cm de mousse Haute Résilience à 35 kg/m³ de densité
Coutil :   Housse respirante stretch polyester, fibres imprégnées à l’aloe vera
Propriétés :   Traitement naturel anti-acarien Greenfirst
Entretien :   Housse amovible et lavable en machine à 40 degré au détergent biologique.
Ne pas essorer
Couleur :   Vert Pastel
Tailles (cm) :   Disponible en 90×190, 80×200, 90×200, 120×190,120×200,
140×190, 140×200, 160×200, 180×200
Dimensions (colis) :   42x42x120 cm, livré compressé roulé (pour faciliter son transport),
reprend sa forme initiale en moins de 24h
Poids :   28 kg (140×190)
Garantie :   10 ans

A noter : si vous n’avez pas de sommier, il est vivement conseillé d’en acquérir un, pour préserver la qualité du produit (hygiène). Le Matelas Vert vous propose en option pour chaque dimension et modèles un sommier tapissier 100% français, pin massif, 14 lattes rigides recouvertes d’un textile déco couleur Lin en coton recyclé.

Transport et Emballage du matelas (note 3,5/5)

Après quelques négociations et un engagement contractuel signé (cet article n’est pas rémunéré, mais je garde le matelas, s’il me convient), on me prévient gentiment que le matelas est chez le transporteur

2 jours après, le transporteur me demande, via une plateforme d’une grande simplicité, mon jour de préférence pour la livraison. Prévoyez un jour de congé car la plage horaire est digne d’un cadre supérieur : 8 h / 18h !

Heureusement pour moi, je travaille depuis mon domicile et je peux réceptionner le colis sans problème. Le jour de la livraison, le chauffeur m’appelle vers 9h pour me prévenir qu’il arrive. Tout se passe donc bien jusqu’à son arrivée. Je lui demande gentiment si je peux filmer la livraison (en lui proposant de le flouter) et le monsieur se braque d’une façon assez incompréhensible, jusqu’à devenir agressif et me menacer de porter plainte ! Passons sur cet épisode malencontreux, mais je dois avouer que cela m’a perturbé pour la journée, ne comprenant vraiment pas quel pouvait être le problème ! 

Surtout que cet incident m’a fait oublier de vérifier de près l’emballage, qui malheureusement était bien endommagé de l’extérieur ! Fort heureusement, rien de grave, mais j’aurais pu émettre une réserve.

La vidéo du déballage du carton :

L’emballage est d’ailleurs le point fort de l’entreprise : carton de forte épaisseur, film plastique autour du matelas et un deuxième film de protection triplé. Si la qualité du produit doit être préservée, il me semble qu’on doit pouvoir trouver des emballages moins impactant au niveau environnemental, surtout que leur scellage permet difficilement un réemploi (point négatif pour l’écologie). Le carton, de belle présentation et solide, devient vite un encombrant, même replier, qu’il faut ensuite emmener à la déchèterie, car il ne passe pas dans les poubelles (sauf à vouloir la remplir en une fois !).  Dommage d’ailleurs de jeter ce carton, il pourrait avoir un second usage. Une réflexion est peut-être à mener à ce niveau : consigne, dépôt dans un centre dédié (pour faire des isolants, d’autres cartons, …) ?

Donc au final, la note de 3,5 / 5 se justifie par la quantité d’emballage non ou mal recyclable malgré la qualité de sécurisation du produit. Petit bémol au transporteur dont la plage horaire me semble un peu trop ample !

Le matelas écolo-mousse

Aux premiers abords (note 4 / 5)

Jusqu’alors, nous avions pris l’habitude d’un confort ferme avec notre matelas à ressorts. Le passage au matelas mousse change un peu la donne. Non pas que le confort ne soit pas là, mais la fermeté n’est pas conférée de la même façon avec la mousse. En effet, la mousse va prendre la forme de votre corps et donc donner une sensation de moelleux qui peut se révéler déplaisante au premier abord. Or, sans être véritablement obèse, mon embompoint se fait ressentir sur ce type de matelas, avec une sensation de fermeté un peu plus forte à certains endroits du lit, alors que pour ma compagne, aucun soucis, elle ne voit pas de différence avec le précédent matelas. 

Mon avis (et celui de ma compagne) va donc se matérialiser sur le sommeil…

Après plusieurs nuits de sommeil (note 5 / 5)

Habituellement, comme je dors peu, je dors donc bien et profondément, quitte à ne pas entendre certains bruits, contrairement à ma compagne. Et dormir sur ce matelas mousse n’a finalement rien changé à mes nuits. Sauf que contrairement à d’habitude, il m’a fallu mettre en route le réveil pour me lever aux aurores, alors que je n’en ai pas besoin habituellement. Je mettrais ça sur le compte de la chaleur (chambre à près de 28° en continu) qui doit me fatiguer un peu plus. 

Pour ma compagne, c’est encore mieux pour elle, puisqu’elle ne se lève plus la nuit et dort d’une seule traite. Autant dire que ce test est plutôt concluant même si elle trouve le matelas un peu trop épais (23cm), qui, du fait de sa petite taille, rend le matelas un peu moins accessible.

J’ai dû toutefois faire une petite adaptation, car je dormais jusqu’ici avec un traversin et un coussin. J’ai changé fortuitement le coussin pour un en mousse, plus ferme et du coup, le traversin est en trop car il positionne ma tête beaucoup trop haute par rapport au matelas. Je suis donc obligé d’éliminer ce traversin

Le matelas Ecolo-Mousse Le Matelas Vert

Le matelas Ecolo-Mousse Le Matelas Vert

Sur la qualité des matières (note 4,5 / 5)

D’après Le Matelas Vert, leurs produits étant élaborés sans colle à solvant, ils ne dégagent absolument pas de COV (composé organique volatile). Le matelas dégage un léger parfum de neuf avec une infime senteur d’huile essentielle, l’aloe vera, pour rendre la housse (en stretch polyester) hypoallergénique. Pour lutter contre les acariens, le matelas est traité naturellement avec la solution Greenfirst®. Le matelas comprend en parti de l’huile de soja européenne. Si ça ne dédouane pas le choix du polyuréthane (matériau pétro-chimique), ça le rend un peu plus naturel, cet ingrédient lui conférant une meilleure respiration et résistance dans le temps. Surtout que le matelas est certifié OekoTex Classe 1, ce qui le garantit sans substance nocive (idéal pour les bébés) et Certipur (label dédié aux mousses polyuréthanes). Autant dire qu’on peut dormir tranquille sur ses 2 oreilles, en matière de qualité sanitaire !

Au niveau de la qualité d’ensemble, le matelas mousse et le coutil sont de belle facture, très résistant pour le tissu de la housse et à mémoire de forme efficace pour la mousse. La housse est lavable et il est recommandé de tourner régulièrement le matelas tête bêche pour prolonger sa durée de vie. Le Matelas Vert garantit d’ailleurs ses matelas 10 ans, ce qui présage de la qualité du produit. 

A noter que son poids (28kg) et sa compacité (une fois plié) en font des atouts considérables par rapport à un matelas ressort ou laine, par exemple. Avec un peu de muscle, on transporte assez bien l’emballage carton, même dans les escaliers, mais une femme seule aura plus de difficulté, surtout que le matelas seul ne présente pas de poignées sur les côtés. Un poids sur la balance qui compte sur le coût et l’impact environnemental du transport. 

Au final, le choix de la raison (note 17/20)

Ce test est plutôt concluant et je recommande vivement à la fois le vendeur, Le Matelas Vert et ce produit, le modèle Écolo Mousse, si vous recherchez un matelas de qualité, sain pour votre santé, à impact environnemental réduit (par rapport à d’autres produits), surtout si vous avez un gabarit de taille normale. Les personnes en surpoids seront plus à l’aise dans un matelas latex ou à laine

Le budget de 700€ pour le format 140x190cm est, somme toute, raisonnable comparé à d’autres produits, si la mousse polyuréthane (haute résilience à 35 kg/m³ de densité) ne vous pose pas de problème de conscience écologique. On aurait toutefois aimé que l’entreprise travaille un peu plus dans un esprit d’économie circulaire, de la conception au recyclage du produit (et de son emballage). Compte tenu de la jeunesse de l’entreprise (5 ans), on peut espérer que ce sera une politique mise en place pour les prochaines innovations.


Et pour tous les abonnés Build Green, bénéficiez de 30% de réduction sur votre commande (hors livraison et promotion) pour tous les autres produits de la boutique Le Matelas Vert.

+ d’infos sur notre page Partenaires

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

2 réflexions sur “J’ai testé un matelas écologique en mousse Le Matelas Vert

  1. Bonjour à vous,
    Perso pas tentée par la mousse polyuréthane, raisons écolo & aussi santé. J’aurais préféré le latex mais sans doute plus cher. La mousse polyuréthane n’était elle pas jusqu’à ce jour la matière la + toxique des constructions de maisons ?
    Question : y a t il comme dans tous les produits Ikéa des retardateurs de flamme (+ ou – obligatoire je crains) qui émanent chaque seconde des toxiques & surtout en cas de combustion lente … un de mes fils a failli mourir intoxiqué si ses voisins n’avaient pas senti la combustion démarrée par la proximité de la chaleur d’un radiateur ; de nombreux handicapés ont brulés vif sur leur matelas) ???
    Plusieurs ostéo plaident pour dormir sur du ferme, donc si mémoire de forme, pas trop de memoire car elle fait s’enfoncer le bassin et tordre la colonne vertébrale …
    Je me demande comment on peut bien dormir sur des ressorts, métalliques je suppose, dont chacun est une antenne captant toutes les pollutions électro magnétiques. Éviter tout métal pour un lit.

    • Bonjour Christiane,
      Merci pour vos remarques.
      Je suis beaucoup plus mesuré que vous sur le polyuréthane. Si dans les isolants les normes sont assez souples, dans ce type de produit la norme est plus sévère.
      Surtout que le produit est certifié OekoTex Classe 1 et Certipur, 2 labels réputés pour leur sérieux.
      Concernant les ressorts, je peux vous assurer que cela a été très confortable pour nous pendant des années. Les produits ont là aussi beaucoup évolués.
      Maintenant, rien ne vous empêche de vous intéresser aux matelas latex ou laine. C’est un autre budget, mais si ça peut répondre à vos attentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.