[vidéo] La domotique contribue t-elle à une meilleure autonomie ?

A Charnay-lès-Mâcon (FR 71), découvrez ce qui constitue sans doute une première en France : une maison RE 2020 à énergie positive et en auto-consommation, avec possibilité de piloter la production et la consommation d’énergie à tout moment et à long terme, réalisée des produits électriques Legrand.

[De Legrand] Le projet du client avait pour but de :

  • Produire de l’énergie
  • Suivre en temps réel la production et la consommation d’énergie
  • Recharger facilement son véhicule électrique

 

 

Ce projet précurseur de maison à énergie positive a été conçu dès 2014 sous la RE 2020 (Réglementation Environnementale 2020 : la future » réglementation thermique » applicable en 2020). Son installateur Didier Jomain décrit cette maison du futur comme « économique, communicante et surtout évolutive. » Pour cette maison à énergie positive, « la gageure était de l’équiper dans le même temps de fonctionnalités connectées », précise l’installeur électricien.

Pourquoi une maison domotique Legrand en même temps qu’autonome en énergie ? Pour pouvoir à la fois optimiser la consommation énergétique et la suivre, via des capteurs connectés. « On peut suivre la production d’énergie – la toiture notamment est entièrement équipée de panneaux solaires – et la consommation.

Et même à distance ! » Les solutions Legrand installées sont multiples. Notamment :

  • un visiophone Bticino classe 300. Connecté, il permet au propriétaire de voir les visiteurs et d’ouvrir la porte depuis son écran intérieur ou avec son smartphone s’il n’est pas chez lui.
  • un thermostat connecté Legrand pour moduler la température précisément en fonction des besoins, et donc réaliser des économies d’énergie.
  • une borne électrique 3 kg pour recharger le véhicule électrique.

Photovoltaïque : les produits Legrand permettent la sélectivité de production énergétique renouvelable.

Le tableau électrique est en Legrand : disjoncteurs, interrupteur différentiels.. L’installateur électricien précise que « Nous avons tout optimisé pour favoriser les économies d’énergie. Ça passe aussi par des choix d’interrupteurs automatiques dans le hall d’entrée et dans les couloirs de la maison« . Les économies d’énergie et l’esthétique sont liés grâce aux interrupteurs et prises en finition Céliane de Legrand.

Plus d’infos

 

Notre avis : si la domotique a un rôle indéniable à jouer dans la réalisation d’une maison performante et autonome en énergie, on peut s’interroger sur sa pertinence écologique. Le bilan carbone généré par la fabrication et l’installation de ces systèmes va t-il suffisamment être compensé par son exploitation. Les matériaux nécessaires à leur fabrication sont-ils écologiques ? Ce devrait être les questions à se poser avant de s’engager dans de telles dépenses … A noter toutefois le greenwashing autour de la RE2020, toujours au stade d’expérimentation via E+C-. Le peu d’éléments en notre possession sur ce projet nous fait douter des performances réalisées sur le C (carbone) !

 

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Une réflexion sur “[vidéo] La domotique contribue t-elle à une meilleure autonomie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.