Visite d’une maison bois passive à Fréhel (FR-22) – #BGT 008

Non loin du cap Fréhel, connu pour son phare et le fort La Latte dans les côtes d’Armor, et à quelques encablures de la baie de St Malo, l’entreprise Maisons Ekohé y a construit une maison témoin en ossature bois et de niveau passif, à deux pas de ses ateliers et bureaux.

Et cette maison qui, à l’origine lors de la reprise de l’entreprise par Dany le Tohic en 2008, se voulait la vitrine de leur savoir-faire, est finalement devenue la maison d’habitation de son honorable constructeur. Avec une exposition plein sud de la majorité des grandes ouvertures, le bâtiment optimise l’apport des quelques rayons de soleil de Bretagne pour économiser un maximum de consommation d’énergie.

Maison Bois Passive - Maisons Ekohe - Richeux-Le Tohic- Fréhel- FR-22- Crédit photo Pascal Faucompre- Build-Green

Un objectif de consommation dépassé

Pour Dany Le Tohic, lorsqu’il construisit cette maison entre 2009 et 2011 sur le site de l’entreprise, son objectif était clair « concevoir une maison la plus économe possible avec des matériaux respectueux de l’environnement« .

 

Se lancer un tel pari en 2011 était très audacieux, car il y avait encore assez peu de retours d’expérience en France de maisons passives et surtout réalisées en matériaux biosourcés (le terme n’était pas encore à la mode).

A l’origine, Dany souhaitait atteindre une consommation énergétique de 8 kw/m²/an et finalement à l’usage, la consommation s’est révélée proche de 3 kw/m²/an.

Pendant cette longue période de construction, le bâtiment servit de maison témoin pour l’entreprise, bien placée sur une route passagère. Poussées par la curiosité, plus de 2 000 personnes l’ont visitée et ainsi été piquée au vif de nombreux clients.

Visite de la maison bois passive en vidéo avec son concepteur et le nouveau propriétaire :

(0’50) Dany le Tohic portrait et descriptif maison

(1’42) Les étapes de construction de l’ossature bois

(4’38) Visite intérieure en images de la maison

(5’44) Pascal Grassart portrait (dirigeant Maisons Ekohé)

(8’16) Visite extérieure en images de la maison

Une majorité de matériaux biosourcés

Et pour atteindre son ambition, Dany mis le paquet sur l’isolation : des murs extérieurs en double ossature bois de 145 mm emplis de panneaux laine de bois croisés à l’intérieur et en fibre de bois à l’extérieur. En comble, de la ouate de cellulose a été soufflée sur 460mm d’épaisseur (très efficace en déphasage) et une isolation de 35 mm de fibre de bois posée en dalle.

Etapes de construction de l’ossature bois de Maison Bois Passive – Maisons Ekohe – Richeux-Le Tohic- Fréhel- FR-22- Crédit photos Dany le Tohic

La majorité des matériaux sont locaux, mais les menuiseries mixtes alu extérieur, bois intérieur en triple vitrage viennent d’un fabricant allemand faute de trouver des fournisseurs abordables en France, à l’époque. Des volets roulants électriques pilotables à distance sont logés dans les avant toit pour réduire les ponts thermiques. Le bardage extérieur en épicea pré-peint en double coloris a été fourni quand à lui par une entreprise locale.

Maison Bois Passive - Maisons Ekohe - Richeux-Le Tohic- Fréhel- FR-22- Crédit photo Pascal Faucompre- Build-Green

Pour assainir l’air de la maison au maximum et maintenir la température de l’enveloppe, Dany a fait le choix d’une ventilation double flux Zender qui récupère les calories émises par l’électroménager et ses habitants. Pour gagner encore en efficacité énergétique, l’eau chaude est chauffée grâce à 2 panneaux solaires thermiques bien situés sur le flanc sud de la toiture.

VMC Double Flux Zender - Maison Bois Passive - Maisons Ekohe - Richeux-Le Tohic- Fréhel- FR-22- Crédit photo Pascal Faucompre- Build-Green

Pour chauffer le tout, seuls des sèches serviettes équipent les 2 salles de bains, et un poêle à éthanol vient compenser le manque de calories lors des (rares) périodes de très basses températures en hiver. La maison se montre ainsi fort confortable tant au niveau thermique que hydrique, tout au long de l’année.

Une conception bioclimatique

Les 6 pièces sont réparties sur toute la longueur de la maison conçue de plain pied avec une zone vie en façade sud, comprenant une véranda ajoutée plus récemment à l’est, une pièce de vie avec salle à manger et cuisine au centre et le salon tout proche sur l’aile ouest.

Maison Bois Passive - Maisons Ekohe - Richeux-Le Tohic- Fréhel- FR-22- Crédit photo Pascal Faucompre- Build-Green

Une zone nuit distribue les pièces à l’arrière et de l’aile ouest à l’est, avec 3 chambres, dont une suite parentale (avec salle de douche et WC), un bureau, qui peut faire office de chambre, pour un total de 120m² habitable. Ce qui reste tout à fait confortable pour une vie de famille de 4 personnes. Sur la partie nord se juxtapose un grand garage comprenant quelques éléments techniques. Nichée au milieu d’un agréable jardin verdoyant, la maison offre un charme indéniable avec sa terrasse en bois qui entoure une grande partie de ses extérieurs.

Cuisine - Maison Bois Passive - Maisons Ekohe - Richeux-Le Tohic- Fréhel- FR-22- Crédit photo Pascal Faucompre- Build-Green

Après quelques années d’activité dans l’entreprise, Dany le Tohic a passé le relais à un jeune entrepreneur, Pascal Grassart qui habite désormais la maison depuis mai 2021. Pascal a pour ambition de continuer le travail de son prédécesseur, afin de transmettre ses valeurs écologiques à ses clients, pour la construction de maisons bois, de préférence passives.

Plus d’infos : Maisons Ekohé

Crédit Photos : Pascal Faucompré. Build Green et Dany le Tohic, Maisons Ekohé

En partenariat avec le
« Label Produit Biosourcé »
Label Produit Biosourcé

et les Produits Labellisés :

Biofib Biofib’trio, une solution d’isolation thermo-acoustique globale qui offre des performances thermiques optimum, assurant une isolation efficace, été comme hiver. 
Fundermax Max Exterior, pour bardage, garde-corps et autre aménagement extérieur, disponible dans une large gamme de décors, durable, performant en isolation et faible bilan carbone.
Gramitherm Gramitherm, un isolant thermique à base d’herbe qui protège du froid et des chaleurs d’été, absorbe les bruits, régule l’humidité et piège le carbone.
Igloo Igloo, disponible en vrac, la ouate de cellulose peut-être soufflée en combles perdus, insufflée en rampants, toitures et planchers et projetée humide en murs.

Vous avez réalisé une construction ou rénovation exemplaire ? Demandez votre reportage sur le Build Green Tour ici

Découvrez tous les reportages du Build Green Tour ici

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

2 réflexions sur “Visite d’une maison bois passive à Fréhel (FR-22) – #BGT 008

Répondre à LEFRANCOIS Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.