Parfaite intégration d’une maison bois de ville à une ancienne grange en briques à Londres

Remise Partenaires

Cette maison à deux étages a été construite sur l’empreinte d’un bâtiment industriel en briques à Londres par l’architecte Russel Jones.

[De l’architecte] Situé sur Windsor Road, à Tottenham, Londres, ce bâtiment de deux étages, appelé black House, rejoint un quartier diversifié de maisons mitoyennes victoriennes et édouardiennes.

Windsor road house residential par Russell Jones Tottenham - Londres- Angleterre Crédit photo Rory Gardiner

Windsor road house residential par Russell Jones Tottenham – Londres- Angleterre – Crédit photo Rory Gardiner

Faisant partie des locaux d’un vendeur de bière, la dépendance servait auparavant de stockage, d’atelier ou d’écurie. Pour maximiser l’enveloppe de la maison tout en conservant le même encombrement, l’architecte a ajoutée un autre étage, pour atteindre une surface totale de 60 m². La maison à deux étages s’élève derrière l’enveloppe de brique préservée.

Construite dans les limites de la coque en brique existante, la structure en bois à deux étages de la maison occupe la moitié du site, tandis que l’autre moitié a été utilisée pour créer une entrée de cour privée sur laquelle la maison s’ouvre.

« Alors que la nouvelle forme suit vaguement le profil du prédécesseur victorien, le choix de nouveaux matériaux permet au bâtiment existant de rester clairement lisible mais toujours une partie intégrante du projet », a déclaré Jones.

Windsor road house residential par Russell Jones Tottenham - Londres- Angleterre - Crédit photo Rory Gardiner

Windsor road house residential par Russell Jones Tottenham – Londres- Angleterre – Crédit photo Rory Gardiner

L’ajout est recouvert de feuilles de cellulose ondulées qui ont été trempées dans du bitume pour obtenir une finition noire mate .

Il s’étend au-dessus d’une section en pente du mur de briques d’origine qui, selon l’architecte, « oriente naturellement » la maison pour qu’elle soit plus fermée au nord et plus ouverte au sud.

Au rez-de-chaussée, un ensemble de portes coulissantes vitrées pleine largeur permet au salon, à la cuisine et à la salle à manger décloisonnés de se déverser dans la cour, maximisant l’espace utilisable qui fait face à cet aspect sud.

Un petit escalier au fond de cet espace mène au premier étage, où les deux chambres sont éclairées par un « ruban continu » de fenêtres ouvrantes, protégées de la vue par un écran de persiennes en bois qui reflètent la verticalité du revêtement ondulé.

Windsor road house residential par Russell Jones Tottenham - Londres- Angleterre - Crédit photo Rory Gardiner

Windsor road house residential par Russell Jones Tottenham – Londres- Angleterre – Crédit photo Rory Gardiner

La salle de bains et les espaces de buanderie, nichés à l’extrémité nord de la maison, sont éclairés par la bande de fenêtres à claire-voie qui dépassent du mur d’enceinte.

À l’intérieur, le noir de l’extérieur a été contrasté grâce à l’utilisation de contreplaqué de naissance, qui tapisse les murs et les plafonds et a également été utilisé pour créer des armoires et des portes avec des boutons tournés à la main.

« Le projet a été conçu pour être construit en utilisant des matériaux facilement disponibles et prêts à l’emploi qui pourraient provenir de chantiers de bois locaux et de marchands de constructeurs », a déclaré l’architecte. « À l’exception de la fenestration, tous les éléments de construction ont été fabriqués sur place en utilisant la cour existante comme atelier. »

Il y a une distinction entre le nouveau bâtiment et la structure en brique existante, et un contraste entre l’expression de l’extérieur et de l’intérieur.

Crédit photos : Rory Gardiner

 (sources 1 & 2)
Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.