Découverte du 1er immeuble en ossature bois sur 6 niveaux à Montreuil (FR-93) #BGT 010

Stéphane Cochet, architecte chez A003architectes, nous a fait l’honneur de nous accueillir dans le cadre du Build Green Tour à une présentation d’un immeuble réalisé en ossature bois en R+5  de niveau passif, le « Bois DeBout », la Résidence Girard à Montreuil (FR-93).

Cet immeuble est idéalement situé en banlieue proche Est de Paris près d’une station métro et à quelques pas d’un grand marché permanent. Construit sur les anciennes ruines d’un hangar sur une parcelle de 350 m², l’immeuble comprend 17 logements (du studio au T5) et 2 locaux d’activité, le tout en locatif social. Le maître d’ouvrage, Grand Paris Habitat (ex Osica), a commencé son investigation en 2012 et choisi sur concours l’agence A003 architectes qui dépassait les attentes locales (mairie dirigée à l’époque par la député/maire vert Mme Dominique Voynet), dont la principale exigence était de mettre du bois dans le projet.

Interview et reportage : 

  • (0’52) Jacques DRIEU LA ROCHELLE Directeur de Programmes – Grand Paris Habitat
  • (2’45) Présentation de l’immeuble
  • (3’40) Stéphane Cochet – Architecte A003 Architectes
  • (9’54) Témoignage d’Alain Sichou, locataire d’un T4

 

L’audace de Stéphane Cochet, précurseur dans la construction bois sur Paris, a payé. Et si on prend le contexte (en 2016) l’architecte a poussé très loin le concept.

Technique constructive en filière sèche et ossature bois

Pour livrer le bâtiment hors d’eau hors d’air en 2 mois, les concepteurs ont misé sur l’ossature bois, les seules concessions étant l’escalier et les fondations en béton, ainsi que la cage d’ascenceur en CLT (donc du bois). N’ayant pas de parking enterré et de par sa conception bois, l’immeuble est quatre à cinq fois plus léger qu’un bâtiment traditionnel. Ce qui a permis de l’ériger sans échafaudage et, sans gêne pour le trafic dans la rue et dans un temps record, grâce aux équipes du Groupe Socopa.

 

Pour Jacques DRIEU LA ROCHELLE, directeur de programme chez Grand Paris Habitat passer au tout bois « c’était plus qu’une marche à franchir, c’était une estrade, à partir du moment où on avait jamais fait de bois »

 

Tous les planchers des étages sont également en bois (en double solivage) avec une chape sèche Fermacel et offrent une qualité acoustique de haut niveau (voir explications dans vidéo). Le toit est une membrane blanche Cool Roof auto-nettoyante qui permet de réfléchir les rayons du soleil et de limiter ainsi les effets de serre bien connus sur les toits plats. Le bardage extérieur en mélèze sur la rue (Sud) a été prégrisaillé pour rester le plus homogène possible. Sur la façade nord ainsi que les pignons, le douglas a été privilégiés, étant peu exposés au soleil.

Photo-montage de la construction hors-d’eau hors-d’air :

Enfin pour compenser le poids de la structure, les entraxes de l’ossature sont de 300mm et 400mm sur les 2 premiers niveaux, puis de 500 mm sur les étages supérieurs.

Confort thermique et qualité de l’air de haut niveau

Symbole de la consommation d’énergie maîtrisée, on ne trouve aucun radiateur dans les appartements. Et pourtant, ses concepteurs assurent que, quelle que soit la météo, la température se maintient à 19 °C minimum dans les logements, grâce à l’air soufflé par la ventilation, dotée d’un système de double flux qui purifie l’air intérieur.

Côté confort thermique, les murs extérieurs sont isolés en laine de roche avec un R de 7 (2 BA 18, 50mm de vide, l’isolant, pare-vapeur, pare-pluie) soit une épaisseur d’environ 37cm.

 

Nous avons installé du triple vitrage et la surface des fenêtres est supérieure de 20 % aux constructions, habituelles, afin de mieux profiter de la chaleur du soleil, détaille Stéphane Cochet, architecte. Résultat : la chaudière d’un appartement de cinq pièces suffit à alimenter les 17 appartements pour passer de 19 à 22 °C. »

 

Seul hic, en période de forte canicule, la cage d’escalier (en béton !) apporte trop d’inertie et maintient donc des températures de plus en plus élevées en montant dans les étages. Un système d’ouverture (automatique ?) des fenêtres et une protection du dôme de toiture sont une solution envisagée pour mieux ventiler cette partie.

Des charges locatives réduites de 25%

La consommation du bâtiment a été comparée à des constructions RT2012 par un bureau d’étude, et la consommation d’énergie est inférieure de -60% et une consommation d’eau de -30%

Les lave-linges peuvent être alimentés en eau chaude, cela fait baisser la consommation électrique de 15 %. Un interrupteur permet aussi d’éteindre d’un seul geste tous les équipements électriques en veille. Les postes clés de charges locatives sont la production d’eau chaude (via une chaudière gaz de 24Kw), la ventilation et les contrats d’entretien (souvent surdimensionnés) de ces équipements.

L’opération a coûté de 2050€ /m2 shab, ce qui aujourd’hui semblerait impossible à atteindre !

Une conception plutôt low-tech

Le traitement de l’eau a été particulièrement soigné dans ce bâtiment avec une boucle centralisée alimentant le chauffage et l’eau chaude, ce qui limite les risques de dégât des eaux. Un ballon d’eau chaude tampon a été ajouté dans chaque appartement.

chaudière gaz vmc double flux - Immeuble ossature bois par Stéphane Cochet - Montreuil (FR-93) Photo Pascal Faucompre - Build Green

Un système de récupération d’eau permet d’alimenter l’arrosage d’un petit jardin potager et fruitier (malheureusement à l’abandon lors de notre passage) et la végétalisation des murs de la façade nord.

Un immeuble aux nombreux labels et récompenses

En dehors du fait que le bâtiment est labellisé Passiv Haus, il est également qualifié  BBCA et  Bâtiment Biosourcé. En outre, l’immeuble a été retenu dans l’expérimentation E+C- avec un résultat E3 C1.

Par ailleurs la construction a été récompensée de plusieurs prix comme le Trophée Bois IdF 2016, le Trophée Logement et Territoires 2017 et les Green Solutions Awards 2017.

Plus d’infos : A003architectes Stéphane Cochet

Crédit Photos : V.Krieger et Pascal Faucompré-Build Green

En partenariat avec le
« Label Produit Biosourcé »
Label Produit Biosourcé

et les Produits Labellisés :

L1C1Biofib Biofib’trio, une solution d’isolation thermo-acoustique globale qui offre des performances thermiques optimum, assurant une isolation efficace, été comme hiver. 
L2C1Fundermax Max Exterior, pour bardage, garde-corps et autre aménagement extérieur, disponible dans une large gamme de décors, durable, performant en isolation et faible bilan carbone.
L3C1Gramitherm Gramitherm, un isolant thermique à base d’herbe qui protège du froid et des chaleurs d’été, absorbe les bruits, régule l’humidité et piège le carbone.
L4C1Igloo Igloo, disponible en vrac, la ouate de cellulose peut-être soufflée en combles perdus, insufflée en rampants, toitures et planchers et projetée humide en murs.

Vous avez réalisé une construction ou rénovation exemplaire ? Demandez votre reportage sur le Build Green Tour ici

Découvrez tous les reportages du Build Green Tour ici

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.