[Vidéo] Qu’est-ce que le Label Produit Biosourcé ? #BGT 011

Lors de notre visite dans le cadre du Build Green Tour, au Forum International Bois Construction, nous avons profité de l’occasion pour interviewer Marion Chirat, responsable du Label Produit Biosourcé dans la Scop Karibati. Quelques éclairages sur les critères de sélection du fameux sésame bien utile aux acteurs des éco-matériaux. 

Eviter les allégations de greenwashing pour les bio-industriels

Le label est à l’origine de Karibati, une Scop crée en 2015, co-créée notamment par Yves Hustache et Marion Chirat, qui « accompagne tout acteur qui souhaite innover, se développer, bâtir ou mieux habiter, grâce aux matériaux biosourcés pour le bâtiment». Son label de « produits biosourcés» a été étudié à destination des fabricants de matières premières du secteur du bâtiment.

L’objectif du label est clair : éviter les allégations de greenwashing en apportant de la visibilité et de la transparence sur le contenu en matières premières biosourcées inclus dans ces produits de construction.

Stand Label Produit Biosourcé au Forum Bois Construction

Stand Label Produit Biosourcé au Forum Bois Construction

Présentation de Karibati et du Label Produit Biosourcé par Marion Chirat, Experte Bâtiment et Environnement

La réponse à une obligation environnementale

Avec l’arrivée de la prochaine réglementation environnementale pour le bâtiment, actuellement en test sous le pseudonyme E+C-, les constructeurs, promoteurs et architectes doivent se creuser la tête pour diminuer, entre autre, l’impact carbone des matériaux sur leurs constructions. Ils se réfèrent notamment aux fiches FDES de l’Inies, mais celles-ci ne mettent forcément pas en avant les matériaux les plus vertueux pour la planète.

Ouate Cellulose Igloo France

Ouate Cellulose Igloo France

Ce nouveau label répond à un dilemme affiché par la loi de transition énergétique (art. 14) qui fait la promotion des matériaux biosourcés mais n’en donne finalement aucune définition : « L’utilisation des matériaux biosourcés concourt significativement au stockage de carbone atmosphérique et à la préservation des ressources naturelles. Elle est encouragée par les pouvoirs publics lors de la construction ou de la rénovation des bâtiments. « 

Un label qui repose sur plusieurs niveaux d’exigence

Pour obtenir ce label, les produits doivent répondre à quelques pré-requis :

  • le produit doit intégrer un pourcentage minimum de matière première biosourcée selon un référentiel par famille produit
  • le produit doit disposer, ou être en passe de disposer d’une déclaration environnementale de produit (DEP) disponible sur les bases de données nationales (INIES en France et B-EPD en Belgique)
  • l’origine des matières premières biosourcées doit être visibleun produit apte à l’usage et relever de règles professionnelles, d’un avis technique ou d’une norme
  • transparence des informations environnementales, de la composition des produits et de l’origine de la matière première

Le Label est attribué par un comité de labellisation constitué de maîtres d’ouvrages, , des acteurs comme l’association des industriels de la construction biosourcée (ex Asiv), l’Ecima (l’association des fabricants de ouate de celullose) ou l’association pour le développement des immeubles à vivre en bois (Adivbois).

Une fois obtenu le précieux sésame, l’entreprise labellisée doit afficher clairement le logo sur ses supports de communication.

Par ailleurs, elle est contrôlée régulièrement par un auditeur externe (Alpes Contrôle).

Pour aller encore plus loin, Le Label propose aussi depuis janvier 2021 un nouveau marquage « Produit Biosourcé Plus ». Il a pour objectif de valoriser les produits biosourcés labellisés dont la teneur en biosourcé est supérieure à 80%.

Ne pas confondre avec le Label « Bâtiment Biosourcé»

Avec ce label, Karibati se veut complémentaire au discret, mais non moins officiel, label « Bâtiment Biosourcé » (Décret n°2012-518 du 19 avril 2012), lui même assez avare sur la définition de sa filière : « des matériaux d’origine végétale ou animale peuvent être utilisés lors de la construction de bâtiments. Ces matériaux sont communément qualifiés de biomatériaux ou de matériaux biosourcés : il s’agit notamment du bois et de ses dérivés, du chanvre, de la paille, de la plume ou de la laine de mouton. Ils présentent deux atouts principaux sur le plan de l’environnement : d’une part, la matière dont ils sont issus est renouvelable, d’autre part, ils peuvent contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et au stockage temporaire de carbone. »

Isolant Gramitherm

On notera que la définition de biomatériau n’est pas tout à fait compatible avec les matériaux biosourcés, puisque Wikipédia le définit ainsi : « matériau non vivant, utilisé dans un dispositif médical et conçu pour interagir avec des systèmes biologiques, qu’il participe à constitution d’un appareillage à visée diagnostique ou à celle d’un substitut de tissu ou d’organe, ou encore à celle d’un dispositif de suppléance (ou assistance) fonctionnelle » ! Peut-être aurait-il mieux valu parler d’éco-matériaux ?

Pour plus d’infos sur le label, rendez-vous sur le site produitbiosource.fr.

 

Le Forum Bois Construction a été organisé du  15 au 17 juillet 2021 au Grand Palais Ephémère du Champ-de-Mars. Pendant trois jours, toute la chaîne de valeur de l’économie, de décision et de la formation de la construction bois et bio-sourcée était réunie pour la première fois à Paris. Tous ceux qui ont fait la construction biosourcée de la dernière décennie, d’aujourd’hui et de demain, qu’il s’agisse de maîtres d’ouvrage, de promoteurs, d’architectes, d’ingénieurs ou de constructeurs, ont répondu présents.
Les Trois journées intenses avec plus de 150 conférences thématiques et d’études de cas autour de la construction bois et bio-sourcée ont été largement suivies, en présentiel et à distance, notamment de la Guyane Française et du Canada. Ces conférences enregistrées ont pour vocation à former la génération montante à la construction bio-sourcée.

Les vidéos sont disponibles en replay ici

Crédits Photos : Forum Bois Construction et Pascal Faucompré – Build Green

En partenariat avec le
« Label Produit Biosourcé »
Label Produit Biosourcé

et les Produits Labellisés :

L1C1Biofib Biofib’trio, une solution d’isolation thermo-acoustique globale qui offre des performances thermiques optimum, assurant une isolation efficace, été comme hiver. 
L2C1Fundermax Max Exterior, pour bardage, garde-corps et autre aménagement extérieur, disponible dans une large gamme de décors, durable, performant en isolation et faible bilan carbone.
L3C1Gramitherm Gramitherm, un isolant thermique à base d’herbe qui protège du froid et des chaleurs d’été, absorbe les bruits, régule l’humidité et piège le carbone.
L4C1Igloo Igloo, disponible en vrac, la ouate de cellulose peut-être soufflée en combles perdus, insufflée en rampants, toitures et planchers et projetée humide en murs.

 

Vous avez réalisé une construction ou rénovation exemplaire ? Demandez votre reportage sur le Build Green Tour ici

Découvrez tous les reportages du Build Green Tour ici

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.