L’habitat participatif a sa base de données nationale

Il sera désormais plus facile de se référer à des exemples pour construire son projet d’habitat participatif. La plus grande base de données nationale des projets d’Habitat Participatif et des Oasis a été lancée à l’initiative des associations Colibris et Coordin’Action.

Cette base de données a été créée par et en concertation avec l’ensemble des acteurs de la thématique de façon à éviter les multiples recensements, toujours partiels, d’une part, et qui impliquent une mise à jour des données sur plusieurs supports, d’autre part. L’outil qui a été développé permet de collecter et restituer l’information sur les sites internet de tous les partenaires sous forme de cartes paramétrables.

carte habitat participatif en France

Les deux notions « habitat participatif » et « oasis » revêtent de réalités différentes, mais qui se recoupent très largement. Un grand nombre de projets se reconnaissent aussi bien dans le terme d’habitat participatif, aujourd’hui définit par la loi, que dans le concept d’Oasis, tel que défini par Colibris. Si le travail de plusieurs chercheurs permet d’estimer le nombre de projets en France à plus de 600, ces études intègrent difficilement l’ensemble des groupes en phase de démarrage et ne permettent pas de réaliser un suivi permanent.

La création d’une base de données nationale et « interopérable » a été initiée lors des Rencontres Nationales de l’Habitat Participatif de juillet 2015 à Marseille, auquelles participaient l’ensemble des réseaux concernés par ces recensements : le mouvement Colibris, les 14 membres de la Coordin’action Nationale de l’Habitat Participatif, Relier, l’Union Sociale pour l’Habitat et la Fédération des Coopératives HLM, le Réseau National des Collectivités pour l’Habitat Participatif.

Qu’est-ce que l’habitat participatif ?

L’habitat participatif permet à des groupes de citoyens de concevoir, créer et/ou gérer leur habitat collectivement, pour mieux répondre à leurs besoins, en cohérence avec leurs moyens et leurs aspirations, en particulier en matière de vie sociale et d’écologie. Ce mode de production de l’habitat est ouvert à toutes et à tous, de tout âge, tout niveau de ressources, tout milieu social, toute activité…

Les volontaires constituent un groupe qui se fédère autour d’un projet de vie et de relations de voisinage en élaborant son programme :
organisation des logements privatifs, espaces communs partagés intérieurs et extérieurs.

Qu’appelle t-on les Oasis selon Colibris ?

Cliquer pour agrandir

Les Oasis, portés par le mouvement Colibris, ont vocation à être des lieux de vie et de ressources, précurseurs de la société plus écologique et citoyenne que nous avons à construire.

Une oasis peut se trouver en milieu rural ou urbain et prendre des formes différentes : écohabitat partagé, écoquartier, écohameau, écovillage, commune en transition… Autant d’oasis qui se sont fondées, pour la plupart, autour de cinq axes essentiels à l’émergence d’une société plus écologique et citoyenne :

  • mutualisation d’espaces et de services
  • gouvernance collective
  • sobriété énergétique
  • recours à l’agriculture locale et potagers biologiques
  • transmission et partage des savoirs

La base recense aujourd’hui plus de 500 lieux répartis sur toute la France. Le site a également mis en place une carte des évènements des journées portes ouvertes de l’habitat participatif. Très pratique pour découvrir, en vrai, des cas concrets d’habitat participatif.

La base nationale de l’habitat participatif et des oasis

Voir également notre dossier sur l’habitat groupé

Photo : Vue du projet d’habitat participatif Ecoterra à Strasbourg

Christian
Rédacteur Build Green, passionné par l'architecture et plus précisément les habitats écologiques et alternatifs. Je plaide pour une utilisation des énergies renouvelables, des matériaux recyclés et pour un habitat respectueux de l'environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *