Radon, trois mille morts par an : la carte d’exposition

L’impact de ce gaz radioactif sur la santé des Français vient d’être revu à la hausse. Cancers de la peau, du poumon, leucémies… Il est temps d’agir !

Inodore, incolore, inerte… et radioactif. Le radon est un gaz d’origine naturelle, insoupçonnable, classé « cancérogène certain » par l’Organisation mondiale de la santé. Provenant de la désintégration de l’uranium en sous-sol, il pénètre dans les bâtiments, s’immisçant par les fissures d’étanchéité, le moindre interstice. Il s’accumule ensuite, à un niveau particulièrement élevé dans les lieux où l’air est confiné.

Il est grand temps d’informer largement des risques du radon, à l’origine de 6 à 15 % des cancers du poumon dans le monde, mais également soupçonné de provoquer des cancers de la peau et des leucémies infantiles. Rien qu’en France, selon les chiffres publiés en 2017 par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), le radon serait responsable de 3 000 décès par an !

Lire la suite : Radon : trois mille morts par an dans l’indifférence | 60 Millions de Consommateurs

(…)

Le radon est présent partout en France, mais sa concentration dépend de la nature du sol. Une carte d’exposition au radon a été établie par l’IRSN sur des bases géologiques, commune par commune. Pour savoir si votre commune est concernée, tapez son nom dans le moteur de recherche :

Là où le sol est calcaire, sableux ou argileux, les teneurs sont les moins importantes, elles sont signalées en jaune. Dans les zones striées en orange clair, 20 % des bâtiments dépassent 100 Bq/m3 et moins de 2 % dépassent 400 Bq/m3.

En orange foncé figurent les zones où les risques sont plus élevés, 40 % des bâtiments situés sur ces terrains dépassent 100 Bq/m3 et plus de 6 % dépassent 400 Bq/m3. Les formations rocheuses concernées sont celles constitutives de massifs granitiques (Massif armoricain, Massif central), certaines formations volcaniques (Massif central), mais également certains grès et schistes noirs.

 

Notre avis : le radon est un gaz méconnu mais extrêmement mortel car radioactif donc cancérigène. Cette carte vous permet de construire ou rénover en connaissance de cause et de vous prémunir face à ce risque. Et le minimum est de prévoir une bonne ventilation ! Sachez qu’il existe sur le marché des détecteurs de radon pour mesurer la présence de ce gaz dangereux dans votre maison.

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

2 réflexions sur “Radon, trois mille morts par an : la carte d’exposition

  1. Vous voulez de l’information sur le gaz radioactif radon ? FASTOCHE !…Suivez mon investigation de simple citoyen et publiez-là, diffusez-là… si vous en avez le COURAGE:
    http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2016/12/09/gaz-radioactif-radon-en-france-un-probleme-majeur-de-sante-publique-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/
    Cordialement,
    Thierry LAMIREAU
    Réalisateur du film URANIUM EN LIMOUSIN
    https://www.youtube.com/watch?v=3ChXzVv1lmk&feature=youtu.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.