Auto-construction d’une maison paille type GREB en Auvergne

Jean-Pierre nous présente sa maison paille qu’il a auto-construit avec la technique du greb en 2012 dans le Haute-Loire, en Auvergne.

[De l’auto-constructeur] De formation initiale en écologie, lorsqu’est venu le moment de construire ma maison, j’ai choisi la paille. Je pouvais l’obtenir localement par un ami agriculteur et les performances paraissaient intéressantes. Après avoir fait le tour des techniques de construction, mon choix s’est porté sur le GREB, qui reste à mon sens la technique la mieux adaptée à la petite botte car elle est conçue autour et pour la botte.

En tant que thermicien, j’ai travaillé la conception bio-climatique, la gestion de l’espace intérieur et les choix des systèmes pour répondre à plusieurs objectifs : économique en fonctionnement, confort d’hiver et d’été, autonomie future. Résultat une facture de chauffage annuelle de 150 € pour 196 m2 chauffé à 21°C . Ramené au m2, on est bien en  deçà des exigences allemandes sur les maisons passives. Mais sans les coûts inhérents aux maisons passives.

La construction se situe à Lamothe à côté de Brioude (43). Elle est réalisée pour une famille de 3 personnes. J’avais auparavant restauré une maison ancienne à 1000 m dans le Cantal que j’ai habité pendant 15 ans. (chaudière à bois déchiqueté sur la fin).

fondations - auto-construction maison paille Greb - Auvergne - France

fondations – auto-construction maison paille Greb – Auvergne – France

Question terrain, placé dans le périmètre des bâtiments de France, j’avais le choix entre un faîtage orienté face au Sud-Est ou face au Sud Ouest. Après avoir observé les vielles maisons autour du site, j’ai orienté Sud Est, un très bon choix qui apporte un appoint solaire le matin et protège de la chaleur l’après midi.

En RDC : grand espace ouvert, salon cuisine bureau, un autre bureau fermé, salle de bains, WC et chambre. A l’étage, chambre enfant et amis, espace billard et jeux. Salle d’eau et espace rangement.

La solution du GREB, comme je l’ai dit, parce qu’à mon avis la seule réellement adaptée à la botte de paille. Les québécois ont cet esprit pratique qu’ils commencent à prendre une botte et ensuite ils voient l’ossature à mettre autour. Chez nous on a tendance à prendre ce que l’on fait depuis toujours (poteaux poutres) et ensuite on voit comment mettre des bottes dedans (taille, recoupe…..).

pose paille - auto-construction maison paille Greb - Auvergne - France

pose paille – auto-construction maison paille Greb – Auvergne – France

Le GREB me permettait en outre à l’époque (on ne peut plus en RT2012) d’isoler verticalement le soubassement et de mettre au sol une dalle non isolée. Cela permettait d’avoir 80 tonnes de sol isolé en périphérie pour apporter de l’inertie. L’inertie était complété par le béton GREB (5 cm ) sur tous les murs extérieurs.

Les cloisons intérieures du RDC ont été réalisées avec une ossature bois, placo de chaque côté et béton GREB assez sec à l’intérieur pour à nouveau faire des cloisons lourdes. Les murs extérieurs sont habillés avec un frein vapeur hygro variable pour l’étanchéité à l’air tout en maintenant la perspirance, espace technique pour les gaines et Fermacell en finition.

freins vapeur - auto-construction maison paille Greb - Auvergne - France

freins vapeur – auto-construction maison paille Greb – Auvergne – France

Après avoir optimisé l’aspect bio-climatique, l’inertie et le déphasage avec la ouate de cellulose pour le toit, j’ai porté mon choix de système sur un plafond chauffant hydraulique. Ce système a l’avantage de présenter une très faible inertie et donc une très grande réactivité. On utilise de l’eau à 25-28° donc très basse température produite pas une Pompe à chaleur air-eau avec un Cop de 6. C’est ce qui permet d’avoir une facture de chauffage aussi faible et un très bon confort.

Courbes de températures. Elles ont été relevées le premier mois d’octobre ( 2012), 2 mois après l’emménagement. Températures relevées à 9h et 18h intérieur et extérieur. En bas on voit la moyenne baisser de 6.5°c sur le mois et en haut la moyenne intérieure qui baisse de 1°C. Cela met en évidence le travail de l’inertie. Bien sûr, aucun système de chauffage n’a été utilisé pendant ce mois de relevés.

Le deuxième effet kiss cool de se système est de l’avoir couplé à des tuyaux noyés dans les semelles de fondations ( 80 cm sous terre). L’été, on fait circuler de l’eau dans ces tuyaux, l’eau se rafraîchit à 18°c et passe ensuite dans le plafond ( et les murs à l’étage) et ainsi dans un premier temps évacue le trop de chaleur (elle repart à 26°c) et en même temps cela crée une paroi froide qui apporte une sensation de fraîcheur (même ressenti que dans une vieille maison en pierre). Même si le thermomètre reste à 26°c, on a une sensation de frais. Ce rafraîchissement dit passif ( pas de système actif ) revient à quelques euros (5 € cette année) pour l’été entier.

pose paille - auto-construction maison paille Greb - Auvergne - France

pose paille – auto-construction maison paille Greb – Auvergne – France

 

 

Cette maison est conforme au label BBC en vigueur à l’époque. Moins de 50 kWh/m2.an. L’étude thermique a validé cette performance, le test d’étanchéité à l’air a également validé la valeur nécessaire. Promotelec a donné l’avis technique favorable.

Il s’agit donc d’une des très rares maison BBC paille en France, peut-être la seule. Le diplôme BBC Effinergie n’a pas été obtenu du fait d’une procédure établie entre le réseau français de la construction paille et Promotelec, qui était lourde et surtout extrêmement onéreuse et qui a au final, pénalisé et décourage les demandeurs possibles de ce label. Mais aux yeux de la Règlementation Thermique, la maison est bien BBC.

Photos : J-P Robutti

Plus d’informations sur le blog : le-fil-a-la-paille

 

Notre avis : un très bel exemple d’une (auto)construction pertinente et évidemment écologique par le choix de ses matériaux et ses performances thermiques. A noter, qu’il est donc pas nécessaire de se laisser embarquer par des labels pour obtenir de telles performances : faites appel à des professionnels aguerris, avec beaucoup de bon sens !

J-Pierre1543 on FacebookJ-Pierre1543 on Linkedin
J-Pierre1543
De formation en écologie (BTS Protection de la Nature) et passionné d'architecture et d'Eco construction, je mets mes compétences aux services des professionnels comme des particuliers qui ont un projet de construction ou de rénovation

ThermiConseil

1 rue de la Coste
43100, LAMOTHE

0674362689 0674362689

Activités : bureau d'étude

0,0

Spécialités : accompagnement, construction, énergies renouvelables, étude thermique, paille, rénovation

Bureau d'Etudes Thermiques spécialisés dans l'optimisation des projets. Un Thermicien Conseil à disposition de chaque porteur de projet pour l'accompagner, le conseiller et lui assurer de construire au meilleur coût avec les bons choix. Intervention en neuf sur toute le France. En rénovation sur l'Auvergne Rhônes-Alpes

Site web : http://le-fil-a-la-paille.over-blog.com/

Envoyer un e-mail directement

Une réflexion sur “Auto-construction d’une maison paille type GREB en Auvergne

  1. Le système de rafraichissement de la maison, avec circulation d’eau en parois en vue de collecter les calories pour les abandonner dans le sol, sous les semelles, présente de l’intérêt mais ce n’est pas, à mon avis, un système passif car je ne vois pas comment l’eau pourrait circuler seule. Cette circulation est à l’inverse d’un thermo-syphon (iici l’eau chaude doit descendre …), donc il faut au moins un circulateur, ce qui semble confirmé par l’évocation d’une consommation électrique. Elle est faible mais ce système me semble, de fait, actif, ce qui signifie qu’il est, comme tous les systèmes actifs, tributaire d’une action non naturelle et spontanée, à la différence des systèmes « passifs » qui se suffisent à eux-seuls.

    Sur un autre plan, je pense que cette maison peut être qualifiée comme « équivalente BBC au plan des performances thermiques » mais pas de maison BBC. En effet, BBC est un label déposé, soumis à règles de calcul et de validation. Elle n’est pas « non certifiée » car le process serait trop long et/ou couteux, elle est non certifiée car la demande n’en a pas été faite, ce qui n’est pas la même chose.
    Il me semble important d’apporter cette précision.
    Ceci ne veut pas dire que je sois pro- labellisation, BBC ou autre, mais simplement par respect pour ceux qui, à tort ou à raison, je ne juge rien, ont fait et mené la démarche jusqu’au bout.

    Enfin, et là c’est de la sémantique, la notion de frein-vapeur n’a pas d’existence juridique, administrative ou qualificative en France, ni de la part des autorités de tutelle ni de la part des fabricants. Tout qualifier de parevapeur est effectivement une erreur au sens strict de l’étymologie, mais il est bon que nous parlions tous avec les mêmes appellations des mêmes choses. On parle donc de parevapeur avec un SD déterminé. Plus il est faible plus la perméance à la vapeur d’eau est grande. Certaines fabrications ont une perméance variable, on les qualifie alors d’hygro-variables, leur perméabilité à la vapeur d’eau évoluant selon l’évolution de l’humidité relative du milieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *