Réhabilitation et transformation d’un ancien corps de ferme traditionnelle de la vallée d’Aure – FR65

Remise Partenaires

Cette ancienne ferme de la Vallée d’Aure (65-Hautes Pyrénées) a été réhabilitée en un gîte de 260 m² par le cabinet d’architecture Stereo Architectes, avec des matériaux biosourcés et de réemploi. Le bâtiment permet de recevoir 12 convives dans un grand confort. 

Un chantier abandonné et une ruine

Ce projet comprend une habitation et un gîte meublé en location courte durée. Il s’intègre dans un ancien corps de ferme du XIXe et début Xxe siècle. Cet ensemble a subi de nombreuses modifications au cours du temps, dont de lourds travaux engagés dans les années 90. Le chantier a été abandonné, et une grande partie des toitures de la ferme est tombée en ruines.

L’ensemble de ruines ont été vidées. Les ouvrages en péril ou en devenir ont été soit démolis, soit repris, soit renforcés. La végétation très dense aux abords ou dans les bâtiments a été abattue. L’intégralité du second œuvre a été démonté, pour ne conserver que les murs, les planchers et les toitures.

Requalifier et fabriquer un ensemble

Se faisant, le projet a cherché à retrouver une logique distributive plus fluide et plus efficace. L’intégralité de l’enveloppe du bâtiment a été revue en vue d’en faire un bâtiment très peu énergivore, performant en été comme en hiver, avec des amplitudes de températures importantes.

Un des objectifs premiers du projet était de fabriquer un tout cohérent avec des éléments disparates que sont le grand logement et sa galerie, le petit logement, et la ruine.
Pour ce faire, un rapport au sol lisible et ancré donne un rythme et une métrique à l’ensemble, recomposant les façades, et dessinant une infrastructure massive, en pierre jointoyé ou enduite. La superstructure plus légère s’exprime sur l’ensemble en charpente bois et couverture ardoise.

Matériaux biosourcés et de réemploi

Une grande partie des matériaux démontés encore exploitables a été réutilisée dans le chantier. (boiseries, ossatures métalliques, plaque de plâtres, etc.). Les gravats ont servi pour remblayer la cour et les pierres stockées en vue de rebâtir des murs.

Une approche d’une enveloppe très performante travaillant sur l’inertie et un déphasage de plus de 12h a été envisagée sur l’intégralité du bâtiment.

L’isolation des murs a été réalisée avec 120 mm Laine de bois + 50 mm laine métisse, alors que les planchers ont été rempli de 180 mm laine de bois. Le toit a été l’attention d’une isolation importante avec 30 mm fibre de bois dense, 240 mm laine de bois 50 mm laine métisse.

Les menuiseries sont un mix bois/alu (4/18/4) alors que l’habitation est chauffée par un poêle à bûches et un appoint électrique.

Réhabilitation du Gîte La Lisière par Stereo Architectes - Cadéac (FR-65) - Photo Mathieu Lolagne

Plus d’infosStereo.archi

Photos : Mathieu Lolagne

(sources)

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.