Twistron, une fibre qui produit de l’électricité

Twistron, avec ce nom tout droit sorti d’un film de science-fiction, on s’attend à une innovation et on ne se trompera pas de beaucoup, puisqu’il s’agit d’une fibre capable de produire de l’électricité en s’étirant.

Le twistron est donc un tout nouveau matériaux fait de nanotubes de carbone enroulés, conçu par une équipe de chercheurs américains et l’université sud-coréenne de Hanyang, financée par l’US Air Force, Nasa, Bureau de la recherche navale dans le cadre d’une coopération scientifique et militaire entre les deux pays. La particularité du twistron, c’est qu’en le vrillant ou en l’étirant, ce dernier produit de l’électricité dans des quantités suffisantes pour imaginer des applications technologiques. En effet, un morceau de tissus de la taille d’un confetti conçu en Twistron serait suffisant pour alimenter une ampoule LED !

Lire la suite : Avez-vous entendu parler du Twistron ? Cette fibre qui produit de l’électricité

 

Vidéo complémentaire (anglais) : Ces nanotubes de carbone enchevêtrés peuvent récolter de l’énergie directement à partir de la respiration et des vagues de l’océan

 

 

Notre avis : Dès lors qu’on parle de « nano », on se pose toujours la question clé du risque sanitaire. Une superbe innovation qui promet un bel avenir pour certaines applications, mais pour laquelle il faudra toutefois contrôler de près les conséquences éventuelles pour la santé.

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.