Une autoconstruction anglaise faite à 90% de matériaux recyclés

Papy Claude

The West Wing, c’est le nom qu’a donné cet anglais Kevin Herbert à sa cabane. Environ 90% des matériaux utilisés pour la construire sont issus du recyclage, et il lui a fallu huit ans pour la terminer. Bien que cela semble une longue période, le processus a été un vrai travail d’amour, certaines choses ne devant pas être précipitée.

The west wing- Cabane anglaise

Le hangar est situé au bord de son jardin dans le Berkshire, en Angleterre, et il est composé de trois sections principales. Le rez de chaussée est composé d’un salon, d’un atelier et d’un stockage. Il y a aussi un loft, qui peut être utilisé comme une chambre à coucher. Le hangar dispose également d’une chambre secrète (mince, démaquée !), cachée derrière une bibliothèque, qui peut être utilisée comme une salle de jeux ou une chambre d’enfant. Il n’y a pas de cuisine ou de salle de bains, mais là encore, sa fonction principale est d’être un lieu de travail ou de détente, non loin de la maison principale.

The west wing- Cabane anglaise

La structure est faite de bois et dispose d’un toit végétalisé. Pour le drainage Kevin a installé 400 cartons de lait découpés d’abord, puis ajoutés en couches successives. Il lui a fallu plus d’un an pour recueillir tous ces cartons, mais l’effort en valait certainement la peine. Cette couche de cartons de lait a été ensuite recouverte d’environ deux tonnes de terre et de gazon pour créer le toit vert et isoler de manière très efficace le bâtiment. La maisonnette lui aura coûté au final moins de 1.500€  et beaucoup de sueur et de ses temps de loisirs.

The west wing- Cabane anglaise

Au Royaume-Uni, où les abris de jardin sont très populaires, ils détiennent également un prix annuel pour les cabanes. Le prix 2016 a été décerné à The West Wing, principalement en raison de ses nombreuses caractéristiques écologiques et durables.

Il est agréable de voir que les constructions durables gagnent de plus en plus de reconnaissance dans les concours d’architecture, car cela devrait conduire à une adoption plus courante de ces pratiques de construction.

(source)

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *