Une maison semi-enterrée conçue et construite par Judy aux Usa

Judy Quick, 77 ans, vit dans sa maison souterraine construite sur mesure à Gilpin dans le comté d’Amstrong, en Pennsylvanie (Usa).

«Je tond le toit», explique Judy en faisant le tour de sa maison peu orthodoxe de trois chambres et deux salles de bains qui s’étend sur plus de 4 hectares dans le comté rural d’Armstrong.

Les avantages de la vie souterraine sont nombreux : un environnement calme, une protection supplémentaire contre les intempéries et une température intérieure presque constante en raison de l’isolation naturelle fournie par la terre environnante.

Judy attribue un peu d’intervention divine, sa famille et sa détermination comme facteurs de motivation pour la conception et la construction de sa maison à l’abri de la terre dans laquelle elle vit depuis 2003.

Avant de prendre sa décision de commencer à construire la maison en 2001, elle gagnait le salaire minimum en tant qu’ouvrière d’usine et le budget l’argent était serré. «J’ai fini de payer cette maison en 2008.»

Elle appelle sa maison «Moriah», une référence biblique qui, selon elle, signifie «vision ou vue».

Fidèle à son nom, la maison offre une vue panoramique sur la campagne, ainsi que des briques apparentes à l’intérieur, des puits de lumière, de grandes baies vitrées et des factures de gaz et d’électricité extrêmement basses.

 

«Ma facture de gaz ce mois-ci est de 15 €», a déclaré Quick. «Je voulais avoir une maison économe en énergie.»

 

Les factures d’électricité moyennes s’élèvent à environ 35€ par mois. Et elle maintient sa maison à une température constante de 24 degrés pendant l’hiver.

Judy est une véritable machine qui s’occupe de sa tonte, de son aménagement paysager, de son jardinage et de ses tâches.

Visite en vidéo de la maison de Judy Quick à Gilpin, Usa

Elle a récemment terminé un grand patio avant avec des pierres recueillies lors de ses voyages.

«Je suis fière de ma mère et de toutes ses réalisations», a déclaré sa fille Rachel.

 

Trois murs de la maison sont recouverts de plusieurs épaisseurs de gazon, tout comme un toit sur lequel tout le monde marche, y compris un animal de ferme occasionnel.

«Mes deux chevaux se sont détachés un jour et ils se sont retrouvés sur le toit de Judy», a déclaré Linda Alworth, voisine et propriétaire d’une entreprise locale. «Mes chevaux ont trotté et se sont installés chez elles. Heureusement, ils n’ont causé aucun dommage. Judy est bien en avance sur son temps pour construire quelque chose comme ça sous terre.

Sa maison est bien plus qu’un abri. «C’est un sujet de conversation. Les gens s’arrêtent et disent: «Puis-je voir votre maison?», notant qu’elle était ravie de répondre aux questions des passants curieux, lorsqu’elle travaillait à l’extérieur.

Une grande lumière inonde le salon orienté au sud, qui, selon elle, est son endroit préféré pour ses passe-temps comme le travail de l’argile.

 

« Il ne fait ni noir ni sombre ici, et les gens pensent que ce le sera », a-t-elle déclaré. «Les briques ont été roulées à la main à New Wilmington, et j’ai insisté pour utiliser de la brique parce que je ne voulais pas de murs en plâtre.»

 

La propriété dispose d’un système de fosse septique, d’eau de ville et de quatre évents extérieurs pour la ventilation de la cuisine, d’une sécheuse électrique et de gaz. «Les gens disent toujours que ma maison est cool», clame Judy.

 

C’est, littéralement, parce qu’il ne nécessite aucune climatisation, grâce à une température du sol souterrain.

 

«Je n’ai aucun regret d’avoir construit cette maison et j’ai l’intention de rester ici. C’est même un bien que je peux léguer à ma famille. »

 

Visite en vidéo de la maison de Judy Quick à Gilpin, Usa ici

Crédits Photo : JOYCE HANZ – Triblive

(sources 1 & 2)

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.