[vidéo] Chantier participatif et matériaux biosourcés pour la Maison Citoyenne à Strasbourg

Quand une association se démène pour réhabiliter un lieu en déperdition de Strasbourg, avec des techniques écologiques et des matériaux biosourcés, pour en faire un lieu citoyen.

 

A l’origine, la Maisonnette

Originellement dénommé « lieu citoyen », le projet de la Maison Citoyenne tire son nom de la maisonnette dans laquelle le projet se concrétise.

Le projet de la Maison Citoyenne est porté par un collectif d’habitant.e.s bénévoles, encadré par deux volontaires en service civique et le directeur de l’association Eco-Quartier Strasbourg, qui incube cet initiative jusqu’à ce qu’elle puisse exister indépendamment. Depuis quatre ans maintenant, des dizaines et des dizaines de bénévoles ont investi des centaines d’heures dans ce projet : interviews des habitant.e.s et associations locales ; conception de l’aménagement ; chantiers participatifs ; recherche de financements ; création des statuts de l’association ; préparation de la gestion du café ; communication externe…

La petite maison à colombages, désormais bien visible dans le quartier grâce à ses multiples couleurs, appartient à la SERS (Société d’aménagement et d’Équipement de la Région de Strasbourg), qui la met à disposition de l’association Éco-Quartier Strasbourg.

Le projet de réhabilitation

Des problèmes structurels ont rapidement été découverts après que la SERS a confié la maison au collectif (solives en bois abîmées par le ruissellement des eaux, après l’imperméabilisation du sol tout autour de la maison). Les travaux lourds nécessaires à la mise en sécurité de la maison ont été engagés sur un projet ambitieux et complet de réhabilitation sur le plan structurel, architectural et énergétique.

Après un appel à projet, c’est l’architecte Olivier Hangen qui a été choisi pour une mission complète : conception, dépôt du permis de construire, consultation des entreprises, suivi des travaux.

Un des aspects tenait à cœur les bénévoles et l’Éco-Quartier Strasbourg : la réhabilitation énergétique du bâtiment. Une bonne isolation posée avec soin garantit la durabilité du bâtiment dans le temps, sans compter l’image positive qu’elle communique dans le quartier ! De plus, il paraissait essentiel de privilégier des matériaux biosourcés et des techniques peu gourmandes en carbone.

Par ailleurs, la place extérieure doit servir de lieu de manifestation pour les activités associatives de la Maison Citoyenne et de terrasse extérieure pour le café associatif. En outre, dans le cadre d’un partenariat avec les AMAP locales (AMAP Schluthfeld & AMAP du ruisseau bleu), il y sera accueillir les camionnettes des producteur.rice.s.

En avril 2018, sous le doux soleil de printemps, un super chantier participatif a été mise en place pour intégrer les bottes de paille qui servent à l’isolation du bâtiment. Au programme : façonnage, reficelage et « persuasion » des bottes de paille dans l’ossature bois de la façade ouest de la Maison Citoyenne.

Résumé en vidéo ici :

L’association a lancé un financement participatif de 25 00€ pour financer l’aménagement intérieur du bâtiment.

 

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.