Matériau : des briques de bouteilles plastiques recyclées en Argentine

La  Fundación EcoInclusión  – lauréate du premier prix du concours régional Google.org Challenge – est une organisation argentine à but non lucratif née en 2015, des mains d’un groupe de jeunes qui promeut la construction d’un environnement plus juste, équitable et une société durable, a conçu une brique entièrement recyclée à partir de bouteilles plastiques.

Brique PET recyclée -Ecoinclusión, Argentine

Brique PET recyclée -Ecoinclusión, Argentine

Situé dans la ville d’Alta Gracia, province de Cordoue,  Ecoinclusión, mené bénévolement par Fabián Saieg, Leandro Lima et Leandro Míguez, travaille à la réduction des déchets de bouteilles en PET, avec la production de briques faites de résidus plastiques destinés à la construction dans les secteurs vulnérables, dans le but de générer un impact environnemental et social aux communautés.

 

« Nous allons commencer à travailler avec Google.org d’ici trois ans. Nous allons accompagner et fixer des objectifs, avec l’aide d’un membre de Google. Nous voulons vraiment grandir et que le projet ait vraiment un impact « , a déclaré Saieg.

 

Les briques ont la certification technique accordée par le Secrétariat d’ONU-Habitat. Le système et les machines, qui sont également utilisés dans d’autres villes argentines, ont été mis au point et breveté par le Ceve (Centre expérimental pour le logement économique), avec le soutien et l’approbation de l’organe scientifique national CONICET.

Vingt bouteilles de plastique recyclé sont nécessaires pour produire une brique, qui a des caractéristiques similaires à celles d’une brique d’argile, mais avec une meilleure performance en tant qu’isolation thermique.

Brique PET recyclée -Ecoinclusión, Argentine

Brique PET recyclée -Ecoinclusión, Argentine

Depuis 2014, EcoInclusión a été autorisé à les produire. Pour atteindre leur objectif principal, « contribuer à la réduction des déchets de PET, les transformer en briques écologiques » qui fonctionnent de deux façons:

  • ECORED: grâce auquel différentes municipalités et entreprises du secteur privé font don de leurs déchets plastiques PET et collaborent à la logistique du don.
  • ECOCONSTRUCCIÓN: à travers l’articulation d’acteurs publics, privés et sociaux qui accompagnent économiquement les lignes de production de briques et la construction elle-même.

Une vidéo de présentation de la brique de plastique.

 

En savoir plus sur l’initiative: Ecoinclusión

 

Notre avis : si l’idée de recycler des bouteilles pour la construction est une solution développée déjà dans de nombreux pays en voie de développement, en faire des briques est assez novateur. Là où on peut s’interroger, c’est sur l’efficacité technique (thermique, acoustique, déphasage, …) de ce matériau et surtout sur ses qualités sanitaires. Le recyclage n’a pas toujours que des vertus !

(source)

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

6 réflexions sur “Matériau : des briques de bouteilles plastiques recyclées en Argentine

  1. Sujet : EcoInclusión fait des briques avec des bouteilles PET

    Pour abonder dans le sens de Build Green, je me suis tout de suite posé la question des émanations toxiques en général, et en cas d’incendie en particulier. J’ai participé à la construction de crèches et je dois avouer que les normes de sécurité laissent assez peu de place à ce type d’initiative. Cette solution peut-être envisageable pour des bâtiments n’étant pas destinés à l’habitat. Mais quid du voisinage ? Et des services de secours en cas de sinistre ?
    Si cet aspect du projet à été exploré, merci de l’évoquer.

    • remarque stupide , si on réagissait comme cela , les voitures seraient interdites, le stockages de tous les plastiques chez soi et dans les usines ou magasins aussi ! la solution c’est d’éviter les incendies et améliorer la sécurité.
      action très intéressante , bonne pour la planète – vous préférerez manger du plastique dans votre poisson ?

      • @Philippe Dura : si vous ne voulez pas manger de plastique pourquoi en inhaler alors ? Soyez un peu plus mesuré et cohérent dans votre propos.
        Le plastique est largement connu pour ses effets de pertubation endocrienne, même inerte, pas seulement lors de sa combustion !
        Donc ce qui est complètement stupide, c’est de continuer à produire ce résidu de pétrole et de vouloir s’obstiner à le recycler sans penser aux conséquences environnementales et sanitaires.

        • Soyons tous mesurés ! Il s’agit de notre terre, l’avenir des plus jeunes et qui seront à venir.
          Manger du plastique dans les poissons, ou dans les haricots verts…ou inhaler du plastique, le choix n’est pas là !
          Inhaler du plastique, nous le faisons déjà dans les habitations où tout est déjà plastique : électroniques en tous genres, canapé simili cuir, meubles contrecollés de formica, tuyauteries, tapis/moquettes/Textiles synthétiques…en effet voiture avions etc…et j’en passe.
          Oui, ARRÊT sur la production du plastique qui contribue à la fonte des pergélisols (autre grand risque pour l’humanité) et des glaciers.
          OUI POUR CHERCHER des solutions pour réutiliser les plastiques déjà produits pour réduire les effets secondaires (s’il y en a).
          Et le tout est URGENT. Souvenez-vous de ce qui a fait la chute de Troyes : les gens étaient en pleine discussion du « sexe des anges » pour prêter attention à la menace qui était à leur porte !! A bons entendeurs…

  2. Très surprenant cette initiative, je voudrais en faire autant dans mon pays la RDC ou les bouteilles en plastique ne sont pas à chercher, comment y arriver ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.