[vidéo] Reportage au coeur de Taos, dans la communauté des earthships

Dans ce vieux numéro* de Tracks, le magazine culte d’Arte, un reportage à 1500 km de la côte ouest, au coeur de l’amérique des pionniers, à Taos, c’est ici qu’ont choisi de s’installer les homme-taupes du projet des earthships.

On découvre le 1er rassemblement international de l’auto-suffisance Taos où 10 000 allumés du soleil s’étaient donnés rendez-vous.
Au programme, baraque à frites solaire, parpaing en matériaux recyclés une centrale électrique portative pour alimenter un four à cookies, un génie de l’hydrogène, un bricoleur du photovoltaïque. Bref, le concours Lépine, version Star Trek.  Même la musique, carbure à l’énergie solaire !

En plus de l’interview du vénérable Michael Reynolds, yous retrouverez également l’exemple de Suzan et Even, musicien et professeur de littérature venus de Los Angeles, qui ont décidés de construire eux-mêmes leur earthship à Taos.

Non loin dans les montagnes de Taos, une radio émet également de façon totalement autonome, grâce aux panneaux solaires.

Nancy, la doyenne des earthships, est installée dans le noyau central de la communauté, et n’avait pourtant jamais imaginé finir sa vie dans ce désert.

Et comme le souligne Kirsten, habitante de la communauté, « les gens choisissent l’autonomie et la capacité de produire soi-même son énergie, comme une métaphore de la possibilité de créer son propre pouvoir politique« .

* Ce reportage date certainement de la findes années 90, on y parle ncore de francs !

Photo : Cap-a.fr, carnet de route d’un passionné d’architecture.

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.