Conso collaborative et si vous pretiez votre jardin

Conso collaborative : et si vous prêtiez votre jardin ?

Avoir un grand jardin n’est pas toujours simple à entretenir ou exploiter. Surtout quand on prend de l’âge. Alors, pourquoi ne pas prêter son jardin et faire partager ses récoltes avec d’autres personnes. C’est le concept astucieux et collaboratif créé par Planchezcheznous.com en 2011.

Un échange gagnant-gagnant

Un potager laissé à l’abandon contre un jardinier passionné, mais ne disposant pas de terrain ! Peut-il y avoir une relation entre ces deux entités ? Pourtant, c’est l’idée brillante qu’a eue Chantal Perdigau, ingénieur en environnement.

jardinier et le proprietaire vont se partager les recoltes

jardinier et le proprietaire vont se partager les recoltes

Le concept est tout simple, il s’agit de mettre en relation des personnes qui disposent d’un jardin et malgré l’envie de posséder un potager, n’ont pas le temps, encore moins les prérequis nécessaires avec d’autres qui eux, ont la passion de jardinier, mais n’ont pas de terrain pour créer un potager. En clair, le jardinier va utiliser avec l’accord du propriétaire une partie du terrain pour cultiver divers fruits et légumes du potager.

Au moment de récolter, le jardinier et le propriétaire vont se partager les récoltes, un véritable échange gagnant-gagnant qui montre une fois de plus les bienfaits de l’économie collaborative. En prêtant son terrain, le propriétaire gagne une partie des récoltes qui ont été cultivées par le jardinier. Ici, pas besoin d’avoir une grande parcelle, juste quelques mètres carrés pour se lancer dans ce concept très original, économique et écologique.

De l’économie collaborative grâce au web

Que vous soyez un propriétaire passionné de jardin, mais n’ayant ni le temps, ni l’expertise ou un jardinier avec un savoir-faire, mais ne disposant pas de parcelle, vous pouvez bénéficier d’une expérience unique gagnant-gagnant. Il suffit de s’inscrire sur le site pour laisser une annonce en indiquant si vous désirez prêter un jardin ou trouver un jardin. Si vous êtes propriétaire, vous devez indiquer la surface totale de votre jardin et celle qui sera prêtée, de même que les conditions de partage des récoltes.

De l’economie collaborative grace au web

De l’economie collaborative grace au web

Dans le cas où vous êtes plutôt un jardinier passionné, déposez gratuitement votre annonce pour trouver un jardin dans votre localité qui correspond à vos besoins. C’est un échange de bons procédés qui permet de créer un véritable lien social, de s’auto-alimenter en consommant BIO, de respecter la nature, de créer un contact entre les personnes âgées n’ayant plus la force de cultiver et les jeunes couples passionnés de potager.

Le concept de consommation collaborative de prêt d’un jardin contre le partage des récoltes est bien différent de celui des locations de parcelles pour cultiver un potager. En location, on part la plupart du temps de zéro, dans un jardin partagé, il y a déjà des cultures et des arbres fruitiers.

Déjà plus de 15 000 utilisateurs

La plateforme plantezcheznous.com a été créée en 2011 et en 5 ans, elle compte déjà plus de 15 000 utilisateurs actifs à travers la France, mais aussi a séduit d’autres pays par ce concept comme la Suisse, le Luxembourg et la Belgique. Environ 6000 annonces ont déjà été publiées et parmi elles, 51 % sont des parcelles de jardins prêtés et 49 %, des jardiniers à la recherche d’un terrain pour créer un potager.

Le site offre également la possibilité d’échanger des graines et des plants, ainsi que des conseils pratiques pour entretenir son jardin. Cultiver son potager sans avoir de jardin est désormais possible !

 

Vidéo-reportage deLa Quotidienne avec l’exemple d’un jardin partagé :

 

Notre avis : brillante idée qui a désormais fait son chemin, notamment via le réseau national JARDIN DANS TOUS SES ETATS qui regroupe toutes les associations développant ce concept localement, mais dont les outils ne sont vraiment développés pour la mise en relation. Le marché est aussi occupé par un autre acteur apparu un peu avant en 2010 : Prêtersonjardin.com.

 

(Source)

Christian
Rédacteur Build Green, passionné par l'architecture et plus précisément les habitats écologiques et alternatifs. Je plaide pour une utilisation des énergies renouvelables, des matériaux recyclés et pour un habitat respectueux de l'environnement.

Une réflexion sur “Conso collaborative : et si vous prêtiez votre jardin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *