Wald-Cube : un concept belge de maison en paille et bois livré clé en main (vidéo)

Trois Hannutois  sont à l’origine du concept original de Wald-Cube: un espace de vie écologique et modulable, composé de paille hesbignonne et de bois. Le premier exemplaire de cet habitat passif est en cours de fabrication à Hollogne-sur-Geer (Belgique).

Eco-Lodge est une coopérative travaillant avec des personnes fragilisées par le système actuel, créée par Vincent Mestdagh, ingénieur architecte, Dominic Morrenne,  informaticien et pilote de ligne en collaboration avec Adelin Leclef avec l’Architecte concepteur, qui a construit la première maison passive zéro énergie préfabriquée bois/paille en 2009.

Un habitat écologique et modulable

Wald-Cube d'Eco-Lodge, Belgique

Wald-Cube d’Eco-Lodge, Belgique

Le Wald-Cube offre des espaces de vie confortables et sains, étant composés à 99% de matériaux écologiques. La qualité des matériaux et une mise en œuvre soignée permettent un confort au cours des 4 saisons, en été comme en hiver.

Le Wald-Cube est construit avec de nombreux matériaux locaux: du bois d’Ardennes et de la paille de Hesbaye. Les circuits courts et la main d’œuvre locale sont privilégiés.

La structure est réalisée en ossature bois remplie d’une isolation en paille. Le Wald-Cube est posé sur pieux, limitant les travaux de terrassements.

L’aménagement intérieur permet une variété de configurations fonctionnelles. Possibilité d’un aménagement « en kit » pour la cuisine, la salle de bain et le mobilier. Le Wald-Cube permet de loger jusqu’à 6 personnes.

Dehors, une large terrasse de 14 m² agrémente les lieux. Une partie offre protection aux vents dominants et est couverte, la rendant fonctionnelle par temps de pluie comme sous un soleil zénithal. Celle-ci peut être agrandie de 11 m².

Une version standard pour un usage “Atelier” ou “Bureau”

isolation en paille de la Wald Cube

isolation en paille de la Wald Cube

Celle-ci possède une surface habitable de 44 m² complétée par 14 m² de terrasse et est vendue 100% finie et fonctionnelle dès le placement sur site. La surface des deux niveaux murs extérieurs compris est de 60m². Son prix de lancement annoncé pour la version « Atelier » avec finitions standards est de 50 000 € HT, comprenant l’électricité, le réseau sanitaire, une ventilation décentralisée double flux, un chauffage d’appoint électrique avec régulation, les fondations, les frais d’études et d’architecte.

Il est possible de rajouter en option l’extension de la terrasse de 11 m², les équipements wc-douche-évier-cuisine-mobiliers, les protections solaires, la ventilation D double flux avec récupération de chaleur, l’autonomie énergétique et l’autogestion par rapport aux réseaux (égout, électricité, eau).

Plus d’infos


(source)

 

Notre avis : voici un concept intéressant de construction modulaire intégrant des matériaux écologiques locaux. Ce type de fabrication pourrait ainsi être reproductible dans de nombreuses régions sur le même principe pour une livraison dans un rayon proche. L’impact sur la construction est limité car posé sur pieux, permettant un éventuel déménagement !

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

3 réflexions sur “Wald-Cube : un concept belge de maison en paille et bois livré clé en main (vidéo)

  1. Je suis attirée par votre réflexion sur un habitat écologique à tous points de vue. Auriez-vous dans vos cartons , une réflexion adaptée à un public vieillissant (c’est prévu par la nature) qu’il s’agisse d’un hébergement ponctuel ou de plus longue durée? Evidemment, dans ce cas, les escaliers devraient être exclus de la conception. Et des espaces, à la limite individuels ( notamment de nuit ,vu les inconforts cumulés comme ronflements, insomnies, douleurs musculaires…) prévus dès le départ. Etre proches sans se déranger mutuellement . Nous comptabilisons 58 ans de mariage, toujours une bonne connivence intellectuelle mais les inconforts organiques de chacun, sont à mettre en mode mineur pour que la vie à deux , continue à être « un cadeau de la vie ». Nous avons plus de 20 ans d’expérience dans un chalet bois type « delta » à Cielle, La Roche -en-Ardenne, nous l’avons vendu vu la charge de l’entretien annuel plutôt acrobatique… Nous serions peut-être encore capables de profiter d’un petit logis en harmonie avec la nature (senteur du bois, hygrométrie, ambiance, etc.) . Auriez-vous un lopin de terre wallonne , verdoyant sans être trop humide, si possible avec vue dégagée… et un waldcube adapté à notre âge, à nous proposer? Nos attaches familiales en Belgique se situent, actuellement, en Brabant Wallon. Qu’en pensez-vous? j’ai 80 ans, mon mari 88, mais nous sommes en relative bonne forme.
    C’est peut-être irréaliste de vous déranger… Meilleures salutations Germaine Dufrêne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.