8 exemples de communautés de tiny house à travers le monde

Ce n’est un secret pour personne que les tiny house sont devenues extrêmement populaires ces dernières années – une réponse minimaliste aux excès de notre société. Des véhicules réaménagés aux maisons préfabriquées en passant par les pods futuristes, le monde de l’architecture a vu une variété de petites maisons attirer l’attention virale au cours de la seule dernière décennie.

Au fur et à mesure que cet habitat se répand dans le monde, des communautés de ces minuscules maisons ont proliféré, surgissant en Amérique du Nord, en Nouvelle-Zélande, en Asie de l’Est, etc. Ces communautés combinent le style de vie pittoresque de la vie minimaliste avec des espaces collectifs d’interaction sociale, réunissant des familles et des individus partageant les mêmes valeurs dans de petits quartiers à la mode. Quelques exemples de ces nouvelles communautés ci-dessous.

Les petites maisons mesurent habituellement 40 m² ou moins, et beaucoup accordent la priorité à la sobriété ou à la durabilité. Ils sont généralement situés dans des zones rurales ou en périphérie urbaine, mettant l’accent sur un lien avec la nature et une autosuffisance relative. Parce que la tendance des maisons minuscules est si nouvelle, certains gouvernements ont tardé à créer et à approuver une législation visant spécifiquement ces communautés. Pour cette raison, les communautés de minuscules maisons sont moins courantes que les petites maisons individuelles, mais elles peuvent encore être trouvées dans le monde entier.

Spur, Texas, États-Unis

Première ville des États-Unis à accueillir de petites maisons, Spur Freedom, au Texas, est un exemple classique d’une communauté de petites maisons. Appelant à la préservation de la vie rurale et à une nouvelle appréciation de la nature, d’autant plus que le monde devient de plus en plus urbain, la motivation principale de Spur est l’idée que les micros maisons de ces petites villes offrent un maximum de liberté, de communauté et d’autosuffisance. L’organisation de la ville reflète ces valeurs en conséquence: toute personne possédant une tiny house ou envisageant d’en construire une peut acheter et emménager dans le village, mais certaines exigences esthétiques et les services publics communs créent l’esprit communautaire essentiel. Toutes les micro-maisons doivent avoir une charpente en bois ou en métal, des toilettes à chasse d’eau reliées aux services publics de la ville et des travaux électriques appropriés. De son côté, le village est câblé avec des fibres optiques pour garantir une connexion aux habitants.

Terrace, Colombie-Britannique, Canada

Bien que Spur ait été la première ville des États-Unis, le premier au Canada est le Bluegrass Meadows Micro Village , situé dans une région boisée isolée de la Colombie-Britannique, entourée de montagnes et d’une rivière à proximité. Créées en réponse au manque de locations abordables à Terrace, les micro-maisons de Bluegrass sont accessibles à partir de 700 $ par mois. Le village propose également des terrains vides pour que les propriétaires apportent leurs propres tiny house. Pour fournir des commodités à la communauté, le village contient une cabane commune avec une buanderie et propose des services d’eau, d’électricité, d’égouts, de recyclage, d’accès à internet et de déneigement en hiver. Il fournit également un barbecue et un foyer, un jardin commun et une aire de loisirs.

Las Vegas, Nevada, États-Unis

Créé par Tony Hsieh, PDG de Zappos, Airstream Village à Las Vegas, Nevada, est un petit quartier résidentiel qui crée une communauté non seulement grâce à la normalisation esthétique et aux services publics, mais également grâce à des équipements partagés, notamment une aire de jeux, des piscines, une scène, des foyers, etc. Ces espaces partagés facilitent les rassemblements collectifs et réduisent le besoin d’espace social dans les maisons elles-mêmes, économisant ainsi une précieuse surface au sol. Inspiré en partie du festival Burning Man, Airstream Village accueille également de nombreuses installations artistiques. Il existe deux options pour la conception de la maison elles-mêmes: la remorque Airstream de 22 m² et la cabine Tumbleweed de 12 m² Les Airstream comprennent des panneaux de bois, des appareils électroménagers en acier inoxydable, des téléviseurs, ainsi qu’une cuisine et une buanderie communes. Les tiny house Tumbleweed disposent de moins de technologie, mais offrent une esthétique de cabine intime. Le village d’Airstream est aussi appelé affectueusement «Llamapolis» car il sert également de foyer aux alpagas de Hsieh, Marley et Tritono.

San Diego, Californie, États-Unis

Alors qu’Airstream Village est une communauté de vie relativement branchée et de haute technologie, Tiny House Block proche de San Diego, en Californie, s’éloigne de la technologie. Sa mission est expressément de reconnecter les individus à la nature et à la communauté authentique, facilitée par sa proximité avec les montagnes et de nombreux sentiers de randonnée ainsi que son restaurant et sa taverne sur place. Il propose des séjours à court et à long terme dans une variété de minuscules modèles de maisons pittoresques pré-construits, notamment «Garden Delight», «Crystal Zen», «Blue Sky», «Flower Fun» et bien d’autres. Conformément à leur mission de vivre au naturel loin des distractions du monde moderne, les maisons n’offrent pas de télévision, mais disposent de jeux de société, de livres et de cours privées, certaines avec des foyers.

Kurkku Fields, préfecture de Chiba, Japon

Lancé par le producteur de musique Takeshi Kobayashi, Kurkku Fields va encore plus loin dans la vie durable. Principalement une ferme et un parc durables qui comprend un petit village de maisons sur le côté, Kurkku Fields comprend une ferme de légumes biologiques, un ranch de poulets en plein air, une salle à manger intérieure qui sert de la nourriture de la ferme, des installations artistiques en plein air par Yayoi Kusama, Anish Kapoor et Camille Henrot entre autres, une ferme solaire, un bio filtre géo pour plus d’énergie, et plus encore. Le village de minuscules maisons n’est disponible que pour des séjours de courte durée, mais il comprend une variété de modèles différents qui mettent également l’accent sur la durabilité et la vie naturelle.

Fairplay, Colorado, États-Unis

Le Whispering Aspen Village à Fairplay, Colorado, situé dans la chaîne de montagnes Mosquito et un paradis pour les skieurs et les snowboardeurs, est un autre lieu de vacances populaire pour les tiny house. Avec plus de 20 chalets existants à louer ainsi que plusieurs véhicules récréatifs et petites maisons sur roues, le village comprend plusieurs installations communautaires telles qu’un club house et des aires de loisirs. Les cabines sont conçues dans un style rustique pittoresque qui correspond à leur environnement enneigé.

Muriwai, Nouvelle Zélande

Lancé par l’entrepreneur Kyron Gosse et sa société Go Tiny, The Micro Collective à Muriwai est destiné à être le premier petit village de Nouvelle-Zélande. Gosse a prévu que le village se compose de tiny house toutes construites par leurs propriétaires, mettant l’accent sur la liberté et l’autosuffisance. Au centre du village se trouverait un café à base de plantes et un espace de coworking pour créer une communauté. Bien que le village n’ait pas encore été construit, il est destiné à renforcer le mouvement des micro-maisons en Nouvelle-Zélande, où il y a eu des difficultés juridiques avec la vie des tiny house dans le passé.

Calgary, Alberta, Canada

En raison de leur prix abordable, les tiny house ont le potentiel d’être plus qu’un style de vie bohème pour les hipsters et les entrepreneurs – elles peuvent également fournir un logement essentiel aux sans-abri. Les « Homes for Heroes« , Le village de Calgary a été conçu spécialement pour les anciens combattants sans abri, une initiative dirigée par la Homes for Heroes Foundation et destinée à aider les anciens combattants à se remettre sur pied. Ainsi, le village est doté de programmes spécialisés conçus à cet effet, comprenant des services de mentorat, de gestion de cas et de conseil. Les petites maisons de 25 m² sont entièrement équipées avec une cuisine, une salle de bains, un poste de travail, une chambre et un salon, et comprennent des services commmuns tels que le chauffage, l’eau, le téléphone, Internet et la sécurité. Le loyer, qui comprend tous ces services et services publics, coûte moitié moins cher que le prix moyen d’un studio à Calgary.

 

On peut ajouter à ces nombreux exemples, ces 4 communautés françaises de tiny house à Rezé (FR-44), Courmenin (FR-41), à Erquy (FR-22)  ou encore le Ty Village à St Brieuc (FR-22), et une communauté de séniors dans l’Oregon -USA), un de nos articles les plus consultés !

(source : traduit de l’article de Lilly Cao sur Archdaily)

Photo de Une : Tiny House Block à San Diego

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.