H2O par AtticorA : une solution immobilière de co-habitat écologique sans crédit

Que diriez-vous d’habiter un logement économe en énergie, low-tech dans sa conception, dans un éco-hameau pensé pour une harmonie sociale et une vie résiliente, sans les contraintes de la propriété immobilière ? C’est l’exemple du éco-hameau H2O réalisé par AtticorA à Nantes-en-Ratier dans l’Isère comprenant 8 logements multiformats et intergénérationnels livrés en 2019.

H(abitat)2O est le laboratoire grandeur nature d’un concept co-créé avec ses habitants par AtticorA. Une vision inclusive à 360° qui intègre aussi bien l’habitat, de l’activité économique, agricole et résiliente, les collectivités locales et des investisseurs/épargnants dans un système constructif écologique parce que low-tech et sain.

On vous détaille tout cela …

Une propriété en droit d’usage 

En désolidarisant le capital du bâti, AtticorA propose une alternative qui conjugue sécurité de l’épargne avec simplicité et mobilité pour l’habitant.
Ce statut prend naissance dans l’idée qu’il est possible d’acquérir la valeur d’un logement, et ce sans qu’il soit nécessaire de posséder ce logement.

Dans un premier temps, en amont de la construction, les hameaux sont financés solidairement par l’épargne des associés de la SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) AtticorA. Une fois construits, les bâtiments qui constituent le hameau sont mis à l’actif de la SCIC AtticorA, c’est à dire qu’elle en est propriétaire. Aucun emprunt bancaire n’entre dans le financement des hameaux H₂O.

“Choisir l’épargne comme modèle de financement rend l’entreprise solide et résiliente aux aléas économiques.”

Dans un second temps, les logements sont investis par des habitants. Ils paient un loyer mensuel dont une partie est épargnée chaque mois sous forme de parts sociales de la SCIC. Au fil du temps, l’habitant-associé peut se constituer un capital en parts sociales : il acquière progressivement “la propriété de l’usage” de son logement.

Lorsque ce capital constitué sera égal au prix de la maison qu’il habite, ce dernier ne versera plus de loyer pour l’usage de son logement : il en aura acquis l’usage plein et entier.

La part sociale est un titre de propriété d’une partie du capital d’une SCIC. Ce titre est remis en échange de l’argent confié par un associé à la SCIC pour lui permettre de réaliser son objet : sa raison d’être. Chez AtticorA une part sociale vaut 100 € et a vocation à rester fixe, corrélée à l’inflation. En effet, l’ensemble des bénéfices sont placés en réserves dites impartageables. C’est-à-dire qu’ils ne seront pas versés en dividendes et ne feront pas augmenter la valeur de la part sociale.

Il devient alors possible d’épargner et de se constituer un patrimoine, tout en préservant sa mobilité. Ce nouveau statut favorise l’utilisation plutôt que la possession, et l’épargne plutôt que la dette. Il offre aussi l’avantage de limiter la spéculation sur le bien immobilier.

“Epargner une partie de son revenu dans son logement ne procure pas le même sentiment que de rembourser son crédit (une dette) pour rester propriétaire de son logement.”

 

Un concept d’habitat semi-groupé en milieu rural

A l’origine du hameau H₂O, il y a des femmes et des hommes. Des habitants de tout âge qui souhaitaient accéder à un logement confortable et chaleureux. Un hameau H₂O qui s’inscrit dans la continuité de l’histoire de la Matheysine, territoire de montagne initialement agricole où les gens vivaient, travaillaient et produisaient leur nourriture à proximité de leurs maisons.

Le hameau est constitué de 3 bâtiments partagés en 8 logements multiformats et intergénérationnels qui sont investis depuis l’automne 2019, avec :

  • 2 logements T2
  • 2 logements T2 avec mezzanine
  • 2 logements T3 avec mezzanine en triplex
  • 2 logements T4 en duplex

Le hameau H₂O se développe en se souciant d’une variété de facteurs comme l’accessibilité des commerces et services à pied ou à vélo ou la distance domicile-travail et la création d’emplois locaux. Par ailleurs, chacun doit pouvoir facilement s’approvisionner en produits locaux. La gestion et l’entretien du bâti et des accès sont pris en charge par la SCIC AtticorA.

Mutualiser pour tisser des liens

Partager l’espace pour travailler, jardiner, exercer des activités de loisirs ou boire un café, c’est autant d’opportunités de se rencontrer au sein du hameau et de tisser des liens de proximité.

Il a été prévu de mutualiser les moyens de transports, les espaces et les outils. Ainsi, les espaces communs du hameau H₂O mutualisent une grande variété de besoins et d’aspirations. 15 % des surfaces bâties sont des communs :

  • Une « maison d’hôte » indépendante qui permet à chacun d’inviter famille et amis de passages
  • une cave et une buanderie/chaufferie
  • un local à vélo, un abri de jardin, un poulailler
  • un jardin et verger partagés

Un habitat qui conjugue performance thermique et qualité esthétique.

Avec une facture de chauffage moyenne de 10€ par mois, les maisons AtticorA sont conçues selon des techniques établies sur une juste définition des besoins, confortable, sain, bioclimatique, dans une démarche low-tech pour un faible impact environnemental :

  • une structure en bois solide, moderne et flexible
  • des matériaux biosourcés et recyclables
  • des finitions esthétiques des intérieurs sans peinture
  • des parquets massifs cloués (donc sans de colle contenant des COV)
  • des matériaux isolants perméants à la vapeur d’eau (pas besoin d’une ventilation double flux)
  • des fenêtres en bois de qualité et bien isolées (pas besoin de volets électriques).

En résumé, un habitat pratique et facile pour laisser du temps pour vivre.

L’opportunité de vivre dignement de son travail

AtticorA est aussi une coopérative artisanale qui maîtrise l’ensemble de la chaîne technique, de la conception à la pose des différents éléments de la construction. En entrant dans la Scic, vous pouvez également devenir salarié associé, ou simplement fournisseur associé. Ainsi, la SCIC propose une organisation où les intérêts individuels de chaque partie prenante convergent vers l’intérêt collectif porté par le projet d’Atticora. Une solution pour coopérer lorsque souvent des intérêts individuels, des positions disparates viennent se greffer autour d’un projet.

Si le choix d’une démarche low-tech a été initié dans la coopérative, ce n’est pas pour refuser les progrès technologiques, mais pour réfléchir à l’apport de la technologie : ses impacts écologiques et sur nos modes de vie. Améliore-t-elle réellement notre confort ? Nous rend-elle plus libres au quotidien ?

D’autres hameaux sont en cours de réalisation sous différentes déclinaisons

Le hameau H2O s’intègre et se décline en terrain vierge de constructions comme en réhabilitation de centre de village, de quartiers ou de friches industrielles.

Ainsi, 3 hameaux sont en cours de réalisation

Le Hameau H₂O du Thicaud à Herbeys (38320) – Travaux en cours

  • 8-10 logements pour accueillir 8 à10 foyers en intergénérationnel
  • 15 % des surfaces bâties sont des communs

Le Hameau Habitat H₂O avenir à Nantes-en-Ratier (38350 ) – Livraison 2022

  • pour 10 à 12 personnes en cohabitation
  • 2 studios
  • 30 % des surfaces bâties sont des communs.

Le Hameau H₂O « Éco » en cours d’étude

  • en lien avec une activité économique locale, agricole et artisanale associée à un pôle formation
  • 10-15 logements autour d’une activité économique agricole sur 80-100 Ha
  • Bâtiments agricoles et artisanaux pour une surface de 1000 m²

Le Hameau HJ2O La Mure – en cours de réalisation – Livraison 2023

  • 45 logements du T1 au T6
  • 15 % des surfaces bâties sont des espaces communs
  • Réseau de chaleur sur chaudière biomasse
  • Gestion du compostage des déchets organiques
  • Réseau de récupération des eaux de pluie utilisées pour la buanderie, …

Plus d’infos sur H2O par AtticorA

La plaquette de présentation des projets AtticorA

Crédit Images et Photos : AtticorA

Notre avis : On approche ici de la perfection lorsqu’on veut définir un habitat écologique. Tous les attributs y sont : implantation, conception, matériaux, démarche low-tech, mutualisation, intergénérationnel, insertion économique et sociale. En outre, l’acquisition en droit d’usage, en mode épargne, offre l’intérêt de ne pas spéculer sur le bien. Si certains projets se construisent de A à Z, d’autres peuvent se realiser autour de la rénovation d’anciens bâtis. On approche grandement du principe d’un écolieu, où la gouvernance de la relation sociale peut toutefois y être traitée de façon plus poussée. Rien n’empêche de le prévoir dans le projet. Dans tous les cas, les collectivités, les promoteurs et bailleurs sociaux devraient s’inspirer de ce concept dont l’impact environnemental y est traiter avec beaucoup de rigueur, jusqu’à son paroxysme.

 

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.