Jeudi Webinaire : le confort thermique écologique avec Claude Lefrançois – Habitologue

Vous avez un projet de construction ou de rénovation avec une préoccupation environnementale ? Vous pensez alors que tout miser sur l’isolation sera la solution la plus pertinente pour rendre votre habitation écologique. Et si le défi  n’était pas celui-là ?

 

Certes quand on parle de passoire thermique ou de rénovation performante, les propriétaires plébiscitent les aides et le mouvement lancé avec Ma Prim’Rénov, et c’est normal. Qui refuserait de l’argent qu’on lui octroie a priori gratuitement et sans contrainte ? Personne bien sûr !

 

Idem pour la construction dite passive, on mise alors sur d’énormes quantités d’isolants (pétro-chimique tant qu’à faire) et des solutions high tech, dont le coût d’entretien et l’impact environnemental est souvent mal estimé !
Pourtant si ce sont les effets d’aubaine qui déclenchent les idées de travaux d’amélioration ou de performances énergétiques, ce sont les aspirations à un meilleur confort que les particuliers mettent en avant en tant que quête fondamentale.

 

Alors, qu’est-ce que le confort thermique ?

 

Dans le cadre d’un « jeudi webinaire« , nous avons invité Claude Lefrançois pour nous en dire plus sur le sujet.
Il est certainement la personne la mieux placée pour en parler, puisqu’il a écrit dans nos colonnes de nombreux articles sur le confort thermique et a édité un livre chez Terre Vivante en 2021 : les clés du confort thermique écologique.
Pour plus d’informations sur le parcours de Claude, vous pouvez consultez le dernier article « construire ou rénover« .

La vidéo du webinaire :

Les sujets abordés pendant la présentation :

  1. Pourrais-tu nous dire en quoi nous faisons fausse route en ciblant l’éradication des fuites de chaleur ?
  2. Quels sont les phénomènes qui sont à la base de nos ressentis de confort ?
    👉 l’humidité relative, premier critère de ressenti de confort ou d’inconfort,
    👉 les échanges thermiques avec les éléments environnants via le rayonnement infrarouge,
    👉 la stabilité de l’air ou, dit autrement, l’absence de courant d’air,
    👉 l’uniformité de température entre les éléments qui nous entourent,
    👉 la stabilité de la température ou, dit autrement, la maîtrise des fluctuations de température,
    👉 et, enfin, la température ambiante, d’ailleurs plus un moyen de corriger les insuffisances sur les points précédents.
  3. Quels sont les travaux prioritaires et pas chers en vue de l’amélioration énergétique des habitats ?
    👉 avec un point sur le confort d’été

Questions complémentaires :

  • Quelles sont les principales problématiques ou pathologies que Claude rencontre lors de ses analyses ?
  • A qui faire appel pour une analyse de bien ancien et comment détecter qu’un professionnel est compétent sur ce sujet ? (quelles sont les qualités requises pour cette mission ?)

En bref, pour réussir une construction ou une rénovation confortable, il faut avoir, avant tout, une vision d’ensemble du bâti. En fonction de ces éléments, et des connaissances en matière de ressenti de confort, il sera alors possible d’envisager les travaux pertinents pour atteindre le Graal du confort thermique. Et si dans les solutions choisies, les origines biosourcées des matériaux et la démarche low-tech, sont privilégiés, vous atteindrez alors le niveau supérieur du confort thermique … écologique !

Sources :

Pour prendre contact avec un habitologue

Plus d’infos sur : Soigner l’Habitat.

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.