Une - Matelas-Radiculaire par Rootman - Chili © Rootman

[innovation] Chili : une isolation végétale très résistante au feu

Dans le but de promouvoir des moyens plus efficaces pour isoler et protéger les façades des bâtiments, l’équipe chilienne Rootman a développé Thermoroot, une isolation biodégradable et 100 % naturels faite à partir de racines sans modification génétique ou additif chimique.

Ces racines constituent ce que l’entreprise appelle un Matelas Radiculaire qui, en plus d’assurer une isolation thermique et acoustique des murs, des planchers et du plafond des bâtiments, est résistant au feu.

Feuilles isolantes - Matelas-Radiculaire par Rootman - Chili © Rootman

Feuilles isolantes – Matelas-Radiculaire par Rootman – Chili © Rootman

Pour sa fabrication, pas un seul arbre n’est coupé, car ils sont faits avec des  graines de grains cultivés qui passent par un processus hydroponique  spécialement conçu pour fabriquer ces tapis de racines.

La fabrication de ce matelas prend entre 10 et 15 jours à l’intérieur de chambres isolées où l’on produit la culture hydroponique de graines d’avoine ou d’orge, en utilisant des plateaux qui définissent l’épaisseur requise des racines. Ce processus de germination peut être réalisé dans n’importe quel climat et emplacement géographique, ce qui offre une empreinte écologique faible avec un besoin minimal en énergie et en eau. C’est un produit respectueux de l’environnement (biodégradable) et durable.

En termes de résistance au feu, son application dans l’enveloppe d’un bâtiment donne à ses habitants une marge d’une heure pour quitter les pièces avant d’être complètement consommée. Comme disent les membres de l’équipe qui l’ont conçu : « le polystyrène prend trois secondes à brûler, la fibre de verre 15 secondes et le polyuréthane 1 minute. Le matelas radiculaire par contre, ne commence à brûler qu’après 60 minutes d’exposition aux flammes ».

Pose dans un bâtiment - Matelas-Radiculaire par Rootman - Chili © Rootman

Pose dans un bâtiment – Matelas-Radiculaire par Rootman – Chili © Rootman

Le produit a été breveté au niveau international et peut remplacer complètement les isolants conventionnels tels que le polystyrène expansé, le polyuréthane ou la laine minérale. Le Matelas Radiculaire de Rootman cherche à devenir une alternative efficace aux isolants naturels à coût élevé, aux isolants synthétiques dérivés du pétrole ou à d’autres produits toxiques, nocifs pour l’environnement et la santé.

Crédit Photos : © Rootman

Notre avis : ce matériau d’origine végétale et demandant peu de ressource à sa production et transformation présente de nombreux avantages. Reste toutefois à connaître ses réelles performances en matière de résistance thermique, de déphasage et d’inertie …

Source

Christian
Rédacteur Build Green, passionné par l'architecture et plus précisément les habitats écologiques et alternatifs. Je plaide pour une utilisation des énergies renouvelables, des matériaux recyclés et pour un habitat respectueux de l'environnement.

2 réflexions sur “[innovation] Chili : une isolation végétale très résistante au feu

  1. Selon la fiche technique du fournisseur (http://www.rootman.com/en/node/1), le lambda est de 0,036 W/mK et le mu de 3,685. Pas d’info sur la masse volumique, le déphasage et l’inertie.
    Je me demande aussi si ce matériau est sensible aux rongeurs et aux champignons ?
    Il semble prometteur mais il reste beaucoup de questions en suspens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *