[vidéo] Isoler des rampants par insufflation de ouate de cellulose

La Chaîne Rebat Bio nous présente une nouvelle vidéo toujours d’aussi grande rigueur et de professionnalisme pour nous expliquer comment réaliser des caissons en ossature bois légère afin d’isoler par l’intérieur.

Dans cette vidéo, vous découvrirez :

  • pourquoi choisir la ouate de cellulose par Guillaume Guion, directeur Construir’Eco
  • les outils, équipements de protection, matériaux nécessaires aux travaux
  • les conditions de pause, la préparation du chantier
  • la préparation de l’ossature bois, la réalisation des caissons
  • la pose de la membrane d’étanchéité à l’air et du contre-lattage
  • l’insufflation de la ouate de cellulose
  • le test de densité

Plus de vidéos sur la chaîne Rebat Bio

 

Notre avis : s’il est un matériau qu’on peut considérer comme pertinent pour rénover thermiquement une habitation, la ouate de cellulose est certainement l’un des mieux placé comparé à tous ces concurrents (voir notre tableau comparatif des matériaux). Cette technique permet d’offrir des performances de qualité à tous les niveaux (étanchéité, déperditions, déphasage, …) tout en offrant un matériau biosourcé et recyclable.

 

 

 

 

 

 

 

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

4 réflexions sur “[vidéo] Isoler des rampants par insufflation de ouate de cellulose

  1. Bonjour
    Merci pour vos conseils et la vidéo.
    Il me semble que la vidéo montre deux chantiers, l’un avec OSB, l’autre avec pare-pluie en rouleau. Je comprends que si l’on utilise les panneaux, on doive installer des voliges afin de planéifier le rampant. Par contre, si l’on choisit le pare-pluie en rouleau, on agrafe simplement cette couche sur les chevrons existants, sans s’occuper de la planéité. Est-ce correct ?
    Merci pour votre réponse.

    • Oui, la forme géométrique du caisson à isoler par insufflation n’a pas besoin d’être régulière, c’est l’un des avantages du vrac : il s’adapte à toute forme.
      Par contre une planéité peut s’avérer nécessaire pour la suite du chantier …

  2. Bonjour
    Je m’occupe d’un chantier bénévole pour l’école primaire d’un petit village d’Ardèche.
    Je dois isoler par insufflation de ouate de celullose un plafond sous toiture EPDM, donc a faible pente.
    Les caissons sont fermés, constitués d’OSB.

    La machine suivante convient elle ?
    https://www.kiloutou.fr/construction-amenagement/isolation-decoration-finitions/cardeuse-souffleuse-de-ouate-de-cellulose-230-v-770-kgh

    Merci d’avance pour vos conseils
    Christophe GALOP

    • Votre demande relève plus de la consultation que du commentaire courant.
      Néanmoins, pour ne pas vous laisser sans réponse, je vais, Claude Lefrançois, ancien formateur dans ce domaine, vous apporter mes réponses et ne pas vous laisser dans l’expectative.

      Cette machine est loin d’être idéale, même si, a priori, elle pourra faire le job.Cependant, même avec la meilleure des machines, on ne s’improvise pas opérateur.
      Nous vous conseillons vivement de vous rapprocher de professionnels formés…

Commentaires clos.