plus-haute-tour-en-bois-du-monde-en-Norvege

La plus haute tour en bois du monde est en Norvège

Le spécialiste norvégien du bois Moelven a annoncé qu’il construisait un bâtiment en bois de 80 m de haut dénommé Mjostarnet dans sa ville natale de Brumunddal à environ 100 km au nord d’Oslo. Elle sera alors la plus haute tour en bois au monde.

Mjostarnet sera 30 m plus haut que The Tree dans la ville norvégienne de Bergen, qui détient actuellement le titre de bâtiment en bois le plus haut. La résidence de Tall Wood à l’Université de Vancouver est haute de 53 mètres, mais cette hauteur comprend du béton sur sa base et des pylônes d’élévation. Moelven a rejeté toute réclamation concernant la tour HoHo de 84m inachevée à Vienne, conçue par RLP Rüdiger Lainer + Partner.

Arthur Buchardt, l’initiateur du projet Mjostarnet :

Rune Abrahamsen, directeur de Moelven, a déclaré : « Pour commencer, Hoho n’est pas un bâtiment en bois. C’est un hybride bois-béton. Deuxièmement, le bâtiment ne sera achevé qu’un mois après l’achèvement de Mjostarnet. Mais ce dernier point est discutable si le premier est correct. Et il n’y a aucun doute que ce sera le cas. »

Mjostarnet sera le bâtiment en bois le plus haut du monde. Les mesures de sécurité incendie mises en œuvre vont rendre le bâtiment en bois beaucoup plus sûr qu’un bâtiment correspondant avec une structure traditionnelle en acier et en béton. Il pourra même résister à un incendie de grande ampleur. Moelven a déclaré que son bâtiment serait la plus haute tour en bois au monde lorsqu’elle ouvrira ses portes en mars, arguant qu’une tour hybride plus haute à Vienne ne peut prétendre au titre.

Lars Ivar Lindberg : directeur de montage :

Le bâtiment en bois sera construit près du lac Mjosa, le plus grand lac du pays. Ses 18 étages comprendront des appartements, une piscine couverte, un hôtel, des bureaux, un restaurant et des espaces communs. Ce sera l’immeuble en bois le plus innovant. Lors de la construction de Mjostarnet, Moelven a utilisé une technique d’assemblage complètement nouvelle et non testée.

Arthur Buchardt, le client du projet, a déclaré dans un communiqué de presse : « Mjostarnet établit de nouvelles normes pour la construction en bois. Le bâtiment est aussi proche qu’un gratte-ciel en bois. » Il a ajouté : « L’assemblage et la construction de Mjøstårnet ne sont rien de plus qu’une ingénierie de classe mondiale, et seront gérés sans échafaudage extérieur, malgré la complexité du travail en hauteur. Nous utilisons principalement des grues et complétons avec des ascenseurs si nécessaire. Nous avons atteint 33m à ce jour, ce qui veut dire que nous en avons 48 devant nous. »

Bard S. Solem, conseiller en environnement :

Il pense aussi que d’ici 15 ans, il sera illégal de produire et de vendre des voitures fonctionnant aux combustibles fossiles. De même, il espère que les matériaux respectueux du climat deviendront une norme juridique internationale.

La construction de grands bâtiments en bois présente de grands avantages pour l’environnement. L’utilisation du bois dans les structures porteuses peut réduire jusqu’à 85 % les émissions dues à la production de matériaux.

Buchardt soutient aussi que les formes en bois, comme le bois lamellé-collé, remplaceront le béton de la même manière que les véhicules électriques semblent prendre de l’ampleur sur le marché des voitures à essence et diesel, et pour les mêmes raisons : le bois réduit de 30 % l’empreinte carbone des matériaux de construction.

Crédit Photos : © arquima.net

Notre avis : il est clair que lorsqu’il existe des alternatives fiables et éprouvées pour remplacer le béton, et quelques autres matériaux énergivores, les architectes et maîtres d’oeuvre en devraient pas s’en passer. Toutefois, comme nous le répétons régulièrement ici, aucun test incendie n’ont été effectués sur des tours de grandes hauteurs (au jour d’aujourd’hui). Il serait tant que les institutions se penchent rapidement sur ce problème avant qu’une catastrophe ne se produise …

Source

Christian
Rédacteur Build Green, passionné par l'architecture et plus précisément les habitats écologiques et alternatifs. Je plaide pour une utilisation des énergies renouvelables, des matériaux recyclés et pour un habitat respectueux de l'environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.