Une-MasCobado un habitat participatif a Montpellier

MasCobado : un habitat participatif éco-conçu à Montpellier

Ce projet « MasCobado » d’un habitat participatif de 23 Logements à Montpellier dans la Zac Des Grisettes est l’œuvre de Architecture & Environnement, en partenariat avec le bailleur social Promologis pour les logements aidés. Les logements sont habités depuis juillet 2016.

Un projet co-conçu avec ses habitants

[*] Deux bâtiments bioclimatiques à l’architecture ciselée ; vingt-trois logements personnalisés et déclinés selon une grande diversité de typologies ; trois statuts d’occupation ; une salle polyvalente, des buanderies, une terrasse, trois chambres d’amis partagées : l’opération MasCobado relève d’une programmation toute professionnelle… pourtant menée par des « amateurs ».

Ce sont en effet les futurs habitants, une poignée de montpelliérains convaincus par les vertus de l’habitat participatif, qui ont mené de bout en bout le projet. Assistés par une société de conseil spécialisée et d’AMO.

Sélectionnés par le Plan urbanisme construction architecture dans le cadre du programme « Logement Design pour tous », ils ont découvert et se sont approprié des notions complexes pour composer leur habitat.

Pour y parvenir, il a fallu apprendre vite et bien. Ce fut le rôle d’ateliers de sensibilisation à l’architecture et de travail sur site qui ont amené les futurs habitants à préciser leur projet, à mesurer l’espace, à savoir exactement ce qu’ils veulent.

Ateliers poursuivis par la mise au point d’un programme correspondant aux voeux et exigences du groupe et décliné en fiches programmatiques discutées, affinées et validées en concertation avec l’équipe d’architectes retenue.

Au terme de ce travail programmatique intense, en parallèle duquel il a fallu affronter des difficultés liées au montage financier de l’opération, chaque habitant a pu trouver un équilibre satisfaisant entre ses souhaits de départ, ses capacités financières et les qualités attendues de son logement.

Les données de l’opération

  • Un bâtiment co-conçu avec les futurs habitants ;
  • La mise en oeuvre de la démarche environnementale ;
  • « Bâtiments Durables Méditerranéens » (BDM) ;
  • Une architecture bioclimatique ;
  • Des matériaux étudiés pour le climat (forte inertie et perspirance) ;
  • Beaucoup de bois pour séquestration du carbone et compensation des émissions de CO² ;
  • Des bâtiments « Low Tech » ;
  • Une ventilation naturelle nocturne étudiée avec des systèmes simples ;
  • 3 chambres d’amis partagées ;
  • 1 salle polyvalente ;
  • 1 terrasse partagée en toiture ;
  • Des buanderies partagées ;
  • Chauffage et ECS sur un Réseau de Chaleur Urbain (usine de méthanisation à partir des ordures ménagères de la ville).

 

Notre avis : la construction d’ensembles à taille humaine, en habitat groupé et participatif est la solution d’avenir qu’il faut privilégier dans les zones urbaines, et tant qu’à faire, dans un éco-quartier conçu pour préserver la biodiversité. Et quand le projet est réalisé avec des matériaux bio-sourcés, une ventilation naturelle, des espaces verts intégrés, on réduit d’autant plus son impact sur l’environnement.

[1] Descriptif : Virginie Thomas, Responsable du programme d’expérimentation – Logement Design pour tous.

Source et plus d’infos (pdf)

Photos : Architecture Environnement P.M, Eric Bernath, Frédéric Jozon, Marie-Caroline Lucat, Virginie Thomas, Aurore Wasner & Emilie Queney

Christian
Rédacteur Build Green, passionné par l'architecture et plus précisément les habitats écologiques et alternatifs. Je plaide pour une utilisation des énergies renouvelables, des matériaux recyclés et pour un habitat respectueux de l'environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *