[vidéo] Auto-construire écologique et partagé pour moins de 600€ par m2 c’est possible

Quand deux familles décident de construire ensemble une maison d’inspiration bioclimatique de 240 m² dans la plaine du Forez (Loire), pour profiter d’une vue imprenable et un mode de vie en accord avec leurs valeurs écologiques. 

Ces deux couples amis, la famille Dum et la famille Thierry, se sont lancées dans l’aventure de l’habitat collectif et écologique, une maison à énergie positive sur les hauteurs de Montbrison.

L’idée de l’auto construction s’est imposée progressivement à eux comme un défi à relever qu’ils et elles partagent volontiers sur leur blog, La Belle Aventure – Auto-construction passive.

Un chantier qui s’est déroulé de mai 2013 à juillet 2014. Une fois habitée, en un an, ils ont réussi à devenir auto-suffisants et ont commencé à revendre leur surplus d’électricité.

Les critères de base qui ont guidés la conception :

  • Une forme relativement simple pour un maximum de compacité : l’objectif était de limiter les déperditions thermiques par l’enveloppe mais également de faciliter le travail des auto-constructeurs !
  • Le bois comme matériau structurel principal, et un maximum de matériaux naturels pour le reste (isolation, finitions extérieures…)
  •  Une façade principale, largement vitrée mais avec un débord de toit, au Sud et une disposition des pièces en fonction de l’orientation (pièces de vie plutôt au Sud, espace tampons au Nord…)
  •  Une toiture terrasse végétalisée, pour le confort d’été et la facilité de mise en œuvre (ne pourra pas être réalisé à cause de règlement d’urbanisme de la commune)
  • Des performances énergétiques élevées, impliquant de (très) grosses épaisseurs d’isolation, du triple-vitrage, une attention particulière à étanchéité à l’air… nous visons en effet le niveau passif

 

Reportage de France3 Région Auvergne-Rhone-Alpes :

 

A noter que depuis décembre 2015, les propriétaires produisent plus d’électricité, qu’ils n’en consomment. Consommation facturée* : 4279 kWh (environ 1000 euros/an chez Enercoop -soit 500 euros/famille-, seule dépense énergétique de la maison)
Production photovoltaïque vendue* : 5775 kWh (soit 1500 euros/an de revenu)

Depuis la construction, les 2 familles ont ajouté une cave enterrée et une serre de jardin pour encore améliorer leur autonomie.

 

Notre avis : superbe exemple de construction guidée par l’amitié et l’écologie. La majorité des solutions choisies sont clairement pertinentes et prouvent qu’il est possible, avec un peu d’abnégation et d’huile de coude de construire tout en respectant un mode vie et l’environnement. Reste toutefois une interrogation par rapport au choix d’habitat partagé à 2 familles : quid de la maison en cas de séparation ou de changement de vie d’un des couples ? La revente de ce type de bien risque à terme de se confronter à ce mode de vie alternatif. Mais, nous avons grand espoir que cette solution se développe à l’avenir, notamment de façon intergénérationnel …

Crédits photos : La Belle Aventure – Auto-construction passive.

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.