[vidéo] Eco-chateau : l’éco-village de demain en Corrèze

Sur les terres du Château de Cautine, à St Privat en Corrèze, un lieu de villégiature destiné depuis plusieurs années à libérer le quotidien stressant de ses vacanciers pour renouer avec la nature, se transforme peu à peu en un éco-village quelque peu alternatif.

Projet d'habitat écologique

Projet d’habitat écologique dans l’éco-village

 

Après avoir fait le constat que quelque chose n’allait pas dans notre société, Ruth, initiatrice du projet se demandait quoi changer, ce qu’elle pouvait faire à son échelle pour améliorer les choses. C’est ainsi que le projet de l’Eco Château a pris racine dans son esprit, pas à pas.

 

L’Eco Château répondrait au manque d’opportunités permettant d’opter pour une vie réellement durable dans le monde d’aujourd’hui. Il serait un lieu qui ferait le lien entre nos besoins humains et notre style de vie moderne, proposant une approche englobant à la fois l’économie, le travail, la vie, l’alimentation et l’agriculture, la technologie, la communauté, les arts, la santé…

 

 

Pour Ruth, « la durabilité doit être envisagée non seulement en termes environnementaux, mais également en termes humains, car c’est bien nous qui sommes responsables des conséquences liées à tout ce que nous entreprenons ». L’écovillage protégera et valorisera l’environnement grâce à la mise en place de politiques et pratiques respectueuses de celui-ci : utilisation d’énergies renouvelables auto-produites, utilisation minimale de véhicules, recyclage, gestion de l’eau, etc.

Le projet économique sera assuré grâce à la création d’un pôle central générant des revenus provenant de l’éducation (via un centre d’apprentissage), du tourisme vert, de l’hôtellerie et de la santé, ainsi que grâce à un système d’appui pour les entreprises individuelles du village.

 


L’écovillage abouti et une fois achevé devrait inclure :

  • Des maisons écologiques à prix abordable et hors réseau
  • Jardins en permaculture, production locale de nourriture pour les habitants du village et les invités du château
  • Un espace commun et des installations dans le château pour les résidents
  • Hébergements à l’intérieur du château allant jusqu’à 20 places pour les invités, amis et parents des résidents
  • Une zone de camping pour les personnes bénévoles et les invités
  • Un espace polyvalent d’apprentissage pour les ateliers et événements
  • Un café / restaurant bio
  • Une piscine naturelle
  • Un magasin et diverses activités pour les résidents et les visiteurs
  • Une économie locale pouvant apporter une sécurité financière aux habitants du village
  • Un modèle de cogestion pour les résidents

 

Le teaser du projet en images :

 

Ruth Phillips, directrice –  Ruth a été à la tête de projets éducatifs innovants et couronnés de succès au Royaume-Uni, et dispose d’expériences solides en matière de financement, de collecte de fonds, de conception, de création et de gestion de projets novateurs. Elle a notamment créé et dirigé une organisation caritative éducative dans le sud de Londres, Foundation for Human Development, destinée aux adultes vulnérables de tous âges. Cette organisation a permis de réunir plus de 4 millions d’euros de subventions et d’offrir une formation et une expérience de travail agréées au sein de sa propre entreprise sociale. Plus de 1200 personnes ont ainsi pu bénéficier gratuitement de cette aide et ont été formées en informatique, en graphisme, en conception de sites web, en édition et en puériculture. Ruth a également mis en place et dirigé un projet de formation pour plus de 12 000 réfugiés à travers le Royaume-Uni.

 

Mark George, directeur –  Mark a de l’expérience aussi bien dans le milieu associatif que dans le secteur commercial. En plus d’avoir géré son propre cabinet de conseil, il a été le directeur général d’une grande fondation. Il a également travaillé pour la National Trust, fondation chargée de protection du patrimoine culturel, dans des postes opérationnels et en tant que chargé de projet. Ses missions varient entre la planification, la gestion et la réalisation de transformations réussies pour un portefeuille varié de sites du patrimoine. En outre, il a également été client et chef de projet pour deux projets réussis de réaménagement d’espaces d’une valeur de 3 millions d’euros. Ceux-ci impliquaient la création de centres d’apprentissage, le développement de publics et la gestion de travaux de construction respectant les sites du patrimoine. En tant qu’enseignant et tuteur, il a mis en place, géré et dispensé des cours de formation dans un large éventail de sujets destinés à des publics de tous âges et ayant tout type de connaissances. Ses compétences couvrent les domaines suivants : génération de revenus, collecte de fonds, création et exécution de plans de gestion et de projets stratégiques, apprentissage et interprétation, patrimoine, archéologie et conservation.

 

Les partenaires internationaux du Projet

Peter Blok, architecte professionnel, est le concepteur de la maison écologique Jade et supervisera la construction des habitations
Geoscope – Elise Henrot, géographe, consultante en géosciences et en environnement et cofondatrice de Geoscope, a rédigé et présenté l’étude d’impact sur l’environnement ayant permis d’obtenir les permis de construire nécessaires à la construction des habitations sur les terrains de l’Eco-Chateau. Steven
Pritchard Builders – Steve Pritchard est un constructeur professionnel ayant des bureaux en France et au Royaume-Uni. Son entreprise se chargera de tous les projets de construction sur le site, y compris ceux des maisons écologiques Jade.

Science for Creative Living – Anu van Warmelo est une consultante en développement durable qui aide les collectivités de tous types et de toutes tailles à élaborer des stratégies durables sur les plans économiques, sociaux et environnementaux.

Commune de St Privat – Le maire de St Privat et le conseil municipal sont des soutiens clé pour le projet et se sont engagés à contribuer de toutes leurs forces à son bon développement.

 

Pour développer cet éco-village, Eco-Chateau lance un financement participatif qu’il est possible de soutenir sous forme de dons (avec contreparties), d’Actions (pour devenir copropriétaire) ou d’Obligations (investissement dans le projet). Plus d’infos ici.

 

Notre avis : Transformer une activité de tourisme en véritable lieu de vie pour des résidents soucieux de l’avenir de notre planète est un projet noble qui nous souhaitions soutenir, parmi tant d’autres. Si la plupart des experts partenaires sont d’origine étrangère, nous avons eu l’information qu’ils résident ou séjournent régulièrement dans la région.

Pour information, Build Green, a mis en place 2 outils qui permettent à ces projets de rencontrer leur public : la carte des écolieux en France et les petites annonces . N’hésitez pas à y diffuser vos infos, c’est gratuit !

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.