[vidéo] Terre crue : la bauge peut-elle répondre aux exigences des réglementations thermiques ?

Les  7e Assises nationales de la construction en terre crue ont été organisées par AsTerre du 15 au 16 Novembre 2019 à Rennes. Un moment qui permet  à ses adhérents d’avoir des moments d’échanges techniques et de se rencontrer. C’est aussi un moment où AsTerre se présente aux autres professionnels.

François Streiff

CobBauge est un projet conjoint britannique et français centré sur les régions bordant la Manche visant à optimiser la technique de la bauge. Dans le cadre des conférences, François Streiff, architecte, du PNR des marais du Cotentin et du Bessin nous présente le projet européen Interreg CobBauge.

Vidéo diffusée sur la chaîne YouTube AsTerre

(Durée présentation 25′ puis questions du public)

La technique de la bauge est-elle compatible avec les normes d’aujourd’hui ?

Une étude anglaise révèle qu’un mur en bauge isolé serait de 3 à 7 fois (selon isolant, chaux ou terre) moins impactant (émissions de CO2) qu’un mur traditionnel en parpaing et isolé en laine de verre, par exemple.

Toutefois, malgré ces performances, ces techniques ne permettent pas de répondre aux normes actuelles de construction.

Des études et tests pour changer la donne

Un consortium de 6 entités, issus de la recherche, des collectivités et de la maîtrise d’oeuvre ont donc réalisés des tests pendant près de 2 ans sur 6 sols différents, en France et en Normandie, avec 6 types de fibres végétales locales différentes

Le mélange des matériaux a été testé sur deux aspects : leurs capacités hydriques et la résistance à la traction. La paille de lin et le roseaux ont donné de bons résultats.
A noter que la paille de blés présente de faible performances mécaniques, ce qui l’handicape dans ce système constructif.

La plasticité et la viscosité de ces mélanges ont aussi été testés en fonction des dosages.

tests coffrages pleins avec bauge porteuse

En fonction de ces mélanges, le niveau de capacité thermique évolue : plus on ajoute de de fibres et meilleurs sont les résultats.

Ainsi, ces expérimentations ont permis de confirmer que certains mélanges de bauge permettent de respecter les valeurs demandées dans les réglementations.

chantier prototype CobBauge Caen

Plus d’infos : Cobbauge.eu

Notre avis : merci à François Streiff pour cette présentation très enrichissante. Le matériau terre crue présente de nombreuses qualités sous-exploitées en construction. La technique ancestrale de la Bauge présentait quelques inconvénients (en matière de résistance thermique et mécanique notamment) et cette étude révèle qu’on peut parfaitement améliorer ce matériau pour le mettre en oeuvre de façon pertinente dans la construction. A suivre …

Crédits photos : Amaco, vidéo AsTerre, présentation François Streiff

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.