[Vidéos] Ecolieu : le principe des domaines Kin en Russie

Un  domaine Kin est une parcelle d’une superficie minimale de 1 hectare, appartenant et développé par un individu ou une famille qui préfère vivre sa vie dans la nature, hors du réseau, loin de la cohue de la vie urbaine. Il offre un mode de vie durable qui contribue également à améliorer la qualité de notre planète. Un écolieu en somme !

Pourquoi un hectare ? Parce qu’il s’agit d’un minimum de terres suffisantes pour subvenir aux besoins fondamentaux de toute famille tout au long de la vie. Il s’agit d’une quantité de terre qui peut être gérée de manière durable par les efforts d’un individu ou d’une famille, de façon accessible sans le besoin de machines agricoles et industrielles lourdes ou de produits chimiques et d’engrais ou de pesticides nocifs, et sans le besoin de dépandre des combustibles fossiles en déclin.

Chaque domaine de Kin est créé dans le but spécifique de devenir une zone autonome pouvant répondre à tous les besoins humains fondamentaux du propriétaire, notamment la production vivrière, le logement et l’approvisionnement en eau tout au long de la vie. Chaque domaine est conçu avec l’intention spécifique d’entourer la maison d’un éco-système naturel favorable qui aidera en outre le propriétaire du domaine en fournissant l’air pur créé par la vie végétale productrice d’oxygène, la création de terres forestières pour l’utilisation facultative du bois d’œuvre pour les travaux saisonniers, les besoins de chauffage domestique, et une grande variété d’autres plantes, notamment les plantes vivaces comestibles et les plantes pouvant être cultivées à des fins médicinales.

Chaque famille possède son propre terrain. Il n’appartient pas à la communauté. La raison en est qu’ils peuvent pleinement investir dans l’embellissement du sol en restaurant les systèmes naturels et s’engager à investir à long terme, tout au long de leur vie, en commençant par la restauration initiale du terrain, puis par la gestion continue de leur parcelle qui peut ensuite rester dans la famille et être transmis aux générations suivantes.

Un domaine de Kin diffère du modèle d’éco-village ou de commune où chaque individu est tributaire du fonctionnement collectif. Il collabore correctement pour répondre aux besoins fondamentaux de tous ses individus, notamment en matière de production alimentaire. Sur un domaine Kin, le but de chaque famille est de devenir autonome, de rester autonome, les domaines environnants créant un réseau et une communauté de soutien solides.

Bien sûr, il existe un grand besoin de travailler ensemble dans une communauté Kin, et ce travail essentiel doit commencer avant même qu’une seule personne ne construise son propre domaine. Cela demande un gros travail de préparation. Dans chaque village des domaines de Kin, il y aura très probablement des terres partagées par la communauté collective.

Ce terrain partagé peut inclure différents domaines tels que : un lac partagé ou un grand plan d’eau, une école, un centre de réunion communautaire, des terres agricoles communautaires ou des pâturages, un centre d’accueil des visiteurs, des terres forestières, le long d’une rivière, un accès routier, etc.

Quelques vidéos (en anglais) pour en savoir plus sur ces écolieux à la Russe :

 

Perfecting the Human Habitat: Russian Kin’s domains from Yuri Smirnov on Vimeo.

 

Notre avis : ce type de communauté n’est ni plus ni moins un retour aux sources, ce que nous vivions encore au siècle dernier, avec une prise de conscience plus forte du besoin de protéger notre planète et notre santé. Cette micro-économie, où seul l’essentiel est nécessaire pour faire vivre une famille, nécessite toutefois une minimum d’activité économique pour acheter ce qui n’est pas donné à tout à chacun de produire (vêtements, outils, graines, plantes, arbres, …).

 

(source)

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

4 réflexions sur “[Vidéos] Ecolieu : le principe des domaines Kin en Russie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.