Comment se couper des ondes au quotidien et pendant les vacances

Remise Partenaires

Il vous arrive peut être d’avoir des mots de tête, des picotements, des sensations de lourdeur dans la tête, des acouphènes, des troubles du sommeil, un sentiment de fatigue permanent, que vous soyez au travail ou à la maison. Mais une fois dans la nature, loin de tous champs électromagnétiques qui vous entourent, tout semble aller mieux. Vous êtes peut-être ce qu’on appelle électrohypersensible : EHS. Une maladie désormais répertoriée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire.

Que faire pour ne plus ressentir ces symptômes chez soi ? Où se réfugier pendant les vacances pour faire se couper des ondes ? Quelques éléments de réponse ici …

L’électrohypersensiblité, un fléau en croissance

L’électromagnétique ou IEI-CEM, ou électrosensibilité, ou électrohypersensibilité ou HSEM ou EHS ou syndrome EHS ou syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques SICEM fait référence à une sensibilité plus forte des ondes électromagnétiques chez certaines personnes qui vont développer un certain nombre de symptômes.

Le seuil de limite d’exposition n’est pas toujours une garantie pour se protéger des symptômes. En effet, selon le degré de sensibilité, ils peuvent être plus sévères et il n’est pas rare de voir des personnes quitter leur lieu de service professionnel ou de changer totalement de mode de vie. Chez d’autres, il suffira tout simplement de changer de pièce pour s’éloigner de certaines sources d’ondes électromagnétiques.

(voir notre dossier complet)

Les symptômes de l’EHS

Les symptômes les plus connus sont la fatigue, des sensations de lourdeur, des maux de tête, mais ils peuvent évoluer selon les individus vers une chronicité avec de graves conséquences sur la santé.

  • Difficulté à mémoriser et à se concentrer ;
  • Douleurs musculaires qui s’accompagnent avec des malaises, perte d’appétit, fatigue intense et une perte d’appétit ;
  • Des problèmes cutanés au niveau du visage avec l’apparition des boutons, rougeurs, démangeaisons, irritations des yeux ;
  • Une anxiété qui peut conduire à un état dépressif ;
  • Des troubles digestifs et un dérèglement hormonal ;
  • Une baisse de l’immunité d’où l’apparition sans cesse d’un état grippal permanent ;
  • Changement radical de mode vie et un isolement total, ce qui peut entraîner une perturbation de la vie sociale.

Environ 5% de la population en France se déclareraient électro-hypersensibles.

Se déconnecter, une nécessité

Face à une intolérance aux champs électromagnétiques, il existe quelques précautions à prendre pour limiter les expositions ou se déconnecter complètement.

  • Savoir si on est dans une pièce exposée ou pas : pour cela, il suffit d’utiliser un appareil qui détecte le niveau d’onde dans une pièce ou une autre ;
  • Eliminer toutes sortes de sources électromagnétiques à l’intérieur de votre habitation : téléphone portable, WIFI, tout écran cathodique comme l’ordinateur, le téléviseur ;
  • Revoir les installations électriques dans votre logement (la résistance électrique sur les prises doit être inférieure à 10 ohms) et s’éloigner autant que possible des câbles électriques ;
  • Avant d’aménager dans un nouveau local, s’assurer que les lignes hautes tensions et les transformateurs électriques sont suffisamment éloignés ;
  • Mettre en place un blindage contre les ondes électromagnétiques en installant une cage de Faraday, en changeant ses cables  ;
  • Se protéger à son lieu de service contre le WIFI et les ondes. Dans ce cas ; parlez-en à votre employeur pour lui souligner votre pathologie et son origine.

Si au quotidien, dans un milieu urbain, il semble compliquer de se couper définitivement de toutes les ondes qui nous entourent, les vacances sont la meilleure période pour s’éloigner de tous ces champs électromagnétiques.

Où trouver des lieux de vacances coupés des ondes ?

Il serait incongru de quitter votre appartement pour aller en vacances dans un hôtel ou un hébergement où le WIFI est omniprésent. Optez pour les vacances Digital Détox avec chambres dépourvues de WIFI et de téléphone portable.

Le réseau Healthy House en France propose ce type de service dans diverses localités avec des hébergements qui conviennent parfaitement à des personnes qui ont une sensibilité électromagnétique. Vous pouvez retrouver les différents sur le site Ecoondes.

Crédit Photos : Pixabay

(Sources : 1, 2, 3)

Christian
Rédacteur Build Green, passionné par l'architecture et plus précisément les habitats écologiques et alternatifs. Je plaide pour une utilisation des énergies renouvelables, des matériaux recyclés et pour un habitat respectueux de l'environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.