Matériaux biosourcés : découvrez les meilleures formations !

Remise Partenaires

Performances thermiques et hygrothermiques, confort, qualité de l’air, respect de l’environnement… les propriétés des matériaux biosourcés ne sont plus à prouver ! Et pourtant, aujourd’hui encore, trop peu de professionnels y ont recours ! L’avènement de la Réglementation environnementale (RE 2020) change-t-il la donne ? Pour l’heure, le bâti ancien manque cruellement de professionnels formés sur la mise en œuvre de ces produits. Artisans, architectes, maîtres d’œuvre… de nombreuses formations s’offrent à vous !

Matériaux biosourcés : de quoi parle-t-on ?

Tout d’abord, il convient de différencier les matériaux biosourcés des matériaux géosourcés :

  1. « Biosourcé » signifie que le produit est issu de la biomasse, conçu à partir de matières biologiques.
  2. « Géosourcé » fait référence à l’origine minérale du matériau (terre crue, pierre, etc.).

 

laine de chanvre en vrac

Ensuite, il est nécessaire de préciser que les isolations biosourcées peuvent provenir de différentes sources :

  • Végétale : fibre de bois ou de chanvre, liège, paille, laine d’herbe, etc. ;
  • Animale : laine de mouton, plumes de canard, etc. ;
  • Recyclée : ouate de cellulose, métisse (textile recyclé).

 

Enfin, il est important de souligner que ces matériaux sont disponibles sous différents formats, avec des densités variables selon l’usage recherché (isolation de combles perdus, isolation des murs par l’extérieur, etc.) :

  • Souples et semi-rigides, en rouleaux ou en panneaux flexibles ;
  • Rigides, en panneaux denses ;
  • En vrac : en granulés, en flocons ou en billes ;
  • En liants : béton de chanvre, de lin, de colza, de miscanthus, etc.
Botte paille - Isol'en Paille - Crédit Photo - Build Green

Botte paille – Isol’en Paille – Crédit Photo – Build Green

 

Quelques exemples de ressources biosourcées : 

Usage Typologie de produits Biomasses mobilisées
Isolation rapportée

(intérieur, extérieur)

Vrac (fibres/granulats) Produits connexes du bois, ouate de cellulose, coton issu de textiles recyclés, laine de mouton, paille de riz, anas de lin*
Panneau (rigide/semi-rigide) et rouleau
Isolation répartie

(remplissage / insufflation)

Vracs (fibres/granulats)

Bottes

Produits connexes du bois, ouate de cellulose, coton issu de textiles recyclés, chanvre, paille, liège, anas de lin*
Béton, mortier et bloc Chanvre, lin, colza, produits connexes du bois
Bottes Paille
Finition des façades Enduits Chanvre, terre-paille
Bardage et panneaux de façade composite Produits connexes du bois, chaume
Étanchéité de toiture-terrasse Membrane Colza (huile)

Liste des principales biomasses concernées. Localement d’autres matières peuvent être valorisées : miscanthus, chaume…
(Source : « Des produits biosourcés durables pour les acheteurs publics et privés », ADEME) 

Quels sont les avantages des matériaux biosourcés ?

Les avantages des matériaux biosourcés sont multiples :

  1. Ils sont compatibles avec les exigences d’une construction neuve « RE 2020 » (Réglementation environnementale), avec les principes fondamentaux de l’écoconception et du label « Bâtiment biosourcé ».
  2. Ils sont écologiques, à faible impact environnemental, tant sur l’aspect « énergie grise » que sur le « bilan carbone ». Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES) de la base de données INIES le prouvent ! Ce sont des matériaux capables de stocker le CO2 (dits « puits de carbone »).
  3. Ils sont renouvelables. L’économie circulaire est l’enjeu de demain. Le réemploi des matériaux de construction à la fin de leur cycle de vie est en passe de devenir la norme !
  4. Ils favorisent les échanges hygrothermiques des parois. L’excédent d’humidité des murs anciens (pierre, à colombage, en pisé, etc.) doit toujours pouvoir s’évacuer librement ! Le cas échéant, une condensation superficielle ou interne se forme avec les pathologies inévitables qui en découlent (moisissures, spores, allergènes, qualité de l’air dégradée, etc.).
  5. Ils sont isolants. Isolation thermique et acoustique, confort en toute saison… ce sont des produits « tout-en-1 ». Le confort d’été est garanti grâce à leur bon rapport inertie / déphasage thermique (temps de restitution de l’énergie accumulée dans les parois). Ainsi, le déphasage idéal se situe autour de 10 à 12 h, car les calories absorbées durant la journée sont renvoyées à l’intérieur du logement à la tombée de la nuit.
  6. Ils offrent une bonne durabilité.
  7. Ils participent à développer des emplois locaux non délocalisables (filière locale et circuits courts)
panneaux-gramitherm

Panneaux laine d’herbe Gramitherm

Pourquoi suivre une formation sur les matériaux biosourcés ?

Le recours à des matériaux biosourcés n’est pas nouveau, ils sont utilisés depuis des siècles ! Toutefois, avec l’invention du béton, ces derniers ont été largement délaissés au profit de produits plus faciles à mettre en œuvre et moins coûteux. C’est donc un choix économique qui a été fait en dépit du bon sens et de l’écologie. C’est ainsi qu’un savoir-faire ancestral s’est peu à peu perdu. Aujourd’hui, il faut réapprendre à utiliser ces matériaux qui, jadis, n’étaient pas une option, mais une évidence !

L’isolation biosourcée ne représente aujourd’hui que 8 % du chiffre d’affaires du marché de l’isolation (1). Toutefois, cette tendance est en train de s’inverser : les ventes de matériaux biosourcés devraient progresser de 10 % par an en moyenne jusqu’en 2030 (2). De belles perspectives sont donc à prévoir pour quiconque souhaite se spécialiser dans ce domaine.

Pour vous, les professionnels, installer une isolation biosourcée c’est avant tout un confort de pose sans risque pour votre santé. Attention, « sans risque » ne veut pas dire « sans protection » ! Inhaler de la poussière ou des fibres lors de la manutention d’une laine de bois, par exemple, n’est effectivement pas sans danger. Mais, c’est justement aussi pour cette raison que les formations sont nécessaires : la pose d’une isolation biosourcée est spécifique et différente de celle d’un isolant traditionnel (laine de verre, laine de roche, polystyrène, etc.).

Ouate Cellulose Igloo France

Ouate Cellulose Igloo France

Comment se former : quelles formations choisir ?

Le choix des formations est vaste ! Alors, comment trouver celle qui répond le mieux à vos attentes ? Formations théoriques ou pratiques ? Généralistes ou sur un procédé particulier ? Pour concevoir un bâtiment ou pour le rénover ? En présentiel ou à distance ? Pour vous aider dans votre réflexion, Build Green les a rassemblées pour vous par thématiques.

Les formations théoriques sur les matériaux biosourcés

Dans le domaine du bâtiment, les formations théoriques permettent de reprendre les bases. Toutefois, elles ne s’adressent pas uniquement aux personnes qui débutent dans le métier ou qui souhaitent acquérir une nouvelle compétence. Elles servent également en guise de piqûre de rappel, très utile même pour les artisans les plus aguerris !

Retrouvez toutes les formations dans  notre agenda dédié

 

Concernant les matériaux biosourcés, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Les formations en ligne gratuites de type MOOC, comme le « BIOMOOC, découvrir le bâtiment biosourcé », « Construire en terre crue », « Construire en chanvre », etc. ;
  • Les formations en ligne payantes de type SPOC ou en « classe virtuelle » (visio) ;
  • Les formations en présentiel sur site ou en centre de formation.
Laine de coton Métisse

Laine de coton Métisse

 👉 Quelques exemples d’enseignements théoriques :

  • Comprendre ce qu’est un matériau biosourcé ;
  • Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ? ;
  • Comment construire (ou rénover) avec ce type de matériaux ? ;
  • Pourquoi les utiliser ? ;
  • Le contexte réglementaire, les assurances, les avis techniques, etc.

Les formations courtes

Les formations courtes se déroulent généralement en 1 à 5 jours. Elles commencent par un rappel du contexte (réglementation, labels, enjeux, etc.) et deviennent de plus en plus techniques au fil des heures passées. Bien souvent, les formations courtes s’achèvent avec des visites de chantiers ou avec des ateliers pratiques pour mémoriser plus facilement vos nouveaux savoirs.

 À l’issue de cette période de formation, un certificat vous est fourni. Certaines formations un peu plus longues (de 10 à 15 jours) permettent d’obtenir une certification (utile pour alimenter votre expérience professionnelle et votre CV).

 👉 Quelques exemples de formations courtes :

  • Formation RCPF « Bâtisseur biosourcé » ;
  • Initiation à la mise en œuvre du chanvre dans le bâtiment ;
  • Formation PRO-PAILLE « Construire et concevoir des bâtiments respectant les règles de la construction en paille » ;
  • Formation d’architecte « Isolation phonique en construction bois » ;
  • « Coordinateur en rénovation énergétique biosourcée » ;
  • « Réaliser des enduits et correcteurs thermiques à base de chaux et terre » ;
  • « Devenez ambassadeur dans le domaine des Biosourcés ».
Retrouvez toutes les formations dans  notre agenda dédié

Les formations longues

Les formations longues regroupent l’apprentissage par le cursus scolaire ou universitaire et par les centres de formations pour adultes. Malheureusement à ce jour, le sujet des matériaux biosourcés peine encore à trouver sa place sur les bancs de l’école en France.

Toutefois, il faut noter qu’une évolution est en marche, depuis l’annonce de la nouvelle réglementation RE 2020. En effet, un décret est paru le 30 mars 2021. Celui-ci introduit un nouveau module consacré à « La réalisation d’ouvrages en matériaux biosourcés et géosourcés dans le programme du CAP maçon.

L’association ASDER propose désormais également une formation certifiante pour devenir ouvrier professionnel en écoconstruction qui inclut des chantiers pédagogiques et un stage de 6 mois en entreprise.

Retrouvez toutes les formations dans  notre agenda dédié

Les chantiers-écoles et les chantiers participatifs

Ici, pas de théorie que de la pratique ! Les chantiers-écoles et les chantiers participatifs vous permettent d’entrer directement dans le vif du sujet, en vous glissant dans la peau du poseur. C’est l’occasion de bénéficier de précieux conseils de professionnels, de toucher et de manipuler les matériaux et de découvrir les difficultés techniques lors de leur mise en œuvre.

Dans un chantier participatif, vous aurez la possibilité d’œuvrer à la construction (ou à la rénovation) d’une partie d’une maison. Ces ateliers sont souvent gratuits, parfois même organisés par des associations et co-financés par des collectivités locales.

Retrouvez toutes les formations dans  notre agenda dédié

Technique GREB, paillardage, enduits terre-chaux, pose d’une ossature bois avec remplissage en laine de chanvre… Vous en ressortirez grandi de cette expérience humaine, riche en échange, dans un esprit convivial d’entraide ! Toutefois, ne perdez jamais de vue qu’un chantier n’est jamais totalement sans risques. Ainsi, ne vous aventurez pas sur des projets hasardeux, mal encadrés ! À titre personnel, vous devez être couvert par une responsabilité civile, voire par une assurance “accidents de la vie”.

 (1) Association des Industriels de la Construction Biosourcée (AICB)
(2) Mémento des marchés fibres végétales techniques en matériaux.

Source complémentaire : Guide de la rénovation de parois à l’aide de matériaux biosourcés, CODEM, 2021

Crédit Photo Image de Une : CNCP

laplumeduthermicien on Facebooklaplumeduthermicien on Linkedin
laplumeduthermicien
Pour attirer des visiteurs sur votre site internet, comment procédez-vous ? Savez-vous qu'en créant un blog et en l'alimentant régulièrement, vous vous assurez un trafic régulier ? Boostez votre visibilité sur les moteurs de recherche en me laissant écrire pour vous. J'optimise tous vos contenus (SEO). Je suis un spécialiste de la performance énergétique et de l'environnement. Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://laplumeduthermicien.fr.

La plume du thermicien

rue des Roses
25490, FESCHES LE CHATEL

0670432728 0670432728

Activités :

5,0

Spécialités : chauffage, climatisation, économie énergie, énergie solaire, énergies renouvelables, étude technique, étude thermique, façade, géothermie, isolation, permaculture, potager, qualité air, rénovation, ventilation

Site web : https://laplumeduthermicien.fr/

Envoyer un e-mail directement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.