Une-The-Nook par Hall+Bednarczyk - Monmouthshire - Nouvelle-Zelande

Réhabilatation d’un bungalow des années 60 dans la vallée de Monmouthshire – Nouvelle Zélande

Hall+Bednarczyk a conçu un charmant projet, « The Nook » qui consistait à ressusciter un bungalow des années 60 dans la vallée de Monmouthshire en Nouvelle-Zélande pour le transformer en abri familial avec quatre chambres à coucher.

Jardin & façade principale - The-Nook par Hall+Bednarczyk - Monmouthshire - Nouvelle-Zelande

Jardin & façade principale – The-Nook par Hall+Bednarczyk – Monmouthshire – Nouvelle-Zelande

[De l’architecte] Cette maison de 250 m2 a été transformée pour remplacer un bungalow utilitaire des années 1960 qui occupait auparavant un coin du site de Wye Valley. Le design respecte une ligne simple avec une sensibilité contemporaine. Le cadre en acier permet un agencement ouvert et flexible qui intègre des espaces à double hauteur et de longues portes structurelles. Des matériaux locaux tels que la pierre extraite de l’ardoise et d’autres pierres provenant de la région ont été utilisés pour construire le bâtiment avec une affinité naturelle.

Séjour & cuisine - The-Nook par Hall+Bednarczyk - Monmouthshire - Nouvelle-Zelande

Séjour & cuisine – The-Nook par Hall+Bednarczyk – Monmouthshire – Nouvelle-Zelande

Sur l’emplacement de la maison, la vie privée offre des espaces généreux de vitrages qui permettent d’éclairer les espaces de vie avec la lumière naturelle. De plus, l’encadrement des vues sur le paysage environnant est assuré par de grands panneaux de verre coulissants qui s’ouvrent pour qu’on puisse admirer l’extérieur. Les détails de la maison explorent un grand nombre d’éléments vernaculaires et de techniques de construction à travers une perspective moderne.

Salon & grande baie vitrée - The-Nook par Hall+Bednarczyk - Monmouthshire - Nouvelle-Zelande

Salon & grande baie vitrée – The-Nook par Hall+Bednarczyk – Monmouthshire – Nouvelle-Zelande

Comme exemples, on peut mentionner la fenêtre lisse en pierre écaillée qui révèle le contraste avec la texture rugueuse des murs en grès. Le cadre en acier noir apporte une précision visuelle et un habillage intégré qui rend la cuisine et l’espace à manger plus souple et accueillant.

Photos : Simon Maxwell

Notre avis : si cette rénovation se veut exemplaire quand au choix des matériaux, on peut s’interroger sur l’option prise pour renforcer la structure avec des poutres en acier. Bien que recyclable, ces éléments demandent pour sa production et son transport des besoins en énergie considérables. Ils peuvent aussi contribuer à l’effet « cage de Faraday » qui peut causer des perturbations aux électrohypersensibles.

 

(Source)

Christian
Rédacteur Build Green, passionné par l'architecture et plus précisément les habitats écologiques et alternatifs. Je plaide pour une utilisation des énergies renouvelables, des matériaux recyclés et pour un habitat respectueux de l'environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *