Une-Carroll-House par studio-Lot-Ek - Brookyln, USA

Une résidence réalisée à partir de containers maritimes à Brooklyn

Le studio new-Yorkais Lot-Ek a construit cette maison familiale, « Carroll House » à Brookyln dans l’État de New York aux États-Unis en empilant des conteneurs d’expédition maritimes et en les découpant en angle pour créer des terrasses. Elle est destinée pour un couple de restaurateurs avec leurs deux jeunes enfants et deux chats.

Route principale accès - Carroll-House par studio-Lot-Ek - Brookyln, USA

Route principale accès – Carroll-House par studio-Lot-Ek – Brookyln, USA

[de l’architecte] L’entreprise d’architecture a été fondée par le duo italien Ada Tolla et Giuseppe Lignano. Elle a acquis une bonne expérience dans la construction de conteneurs métalliques désaffectés dans le monde entier. Mais c’était bien la première fois que le studio construisait une maison entière dans une grande ville. Pour les architectes, ils étaient excités à l’idée de changer la typologie de la maison en créant une relation entre l’intérieur et l’extérieur.

La maison occupe une superficie de 7,62 m X 30 m. Cela signifie qu’une façade courte et une façade longue devaient être exposées à la rue. Alors, l’idée de construire une maison unifamiliale avec toutes les façades était donc un vrai défi pour les architectes. Ils ont empilé les containers de deux mètres de large et trois mètres de long sur une base en béton. Ils ont ensuite décidé de découper des sections à partir du bas et plutôt que de jeter les pièces excédentaires, l’équipe les a utilisés sur la pile supérieure.

façade principale containers empilés - Carroll-House par studio-Lot-Ek - Brookyln, USA

façade principale containers empilés – Carroll-House par studio-Lot-Ek – Brookyln, USA

Avec l’ajout de pièces de métal supplémentaire, ils ont créé une pente continue le long du bâtiment. Les terrasses ont donc été créées à tous les niveaux. Sur chaque étage, les sections des parois ont été enlevées tandis que certaines parties ont été conservées pour l’intimité et le soutien structurel.

Un escalier perpendiculaire et une cheminée en briques au centre du bâtiment séparent la salle à manger du salon. La pente à l’avant sert de gradin pour regarder la télévision et les films sur le mur opposé. Au niveau plus haut, la bibliothèque et le bureau sont séparés par la cage d’escalier et s’ouvrent sur une autre terrasse. Derrière une paire de salles de bains communicantes et un autre escalier menant à la suite parentale, se trouvent les chambres des enfants et une chambre d’amis.

Pièce de vie - Carroll-House par studio-Lot-Ek - Brookyln, USA

Pièce de vie – Carroll-House par studio-Lot-Ek – Brookyln, USA

La chambre principale, les toilettes et les placards occupent tout l’étage supérieur avec un vitrage allant du plancher au plafond. Des fentes minces en bas de l’élévation apportent une lumière supplémentaire dans la maison. Construire avec des conteneurs d’expédition récupérés n’est pas une nouveauté, ils sont utilisés depuis de nombreuses années pour créer des escaliers, des piscines, des complexes de bureaux et des maisons loufoques.

Salon et grand écran TV - Carroll-House par studio-Lot-Ek - Brookyln, USA

Salon et grand écran TV – Carroll-House par studio-Lot-Ek – Brookyln, USA

Les architectes voient la maison « Carroll House » comme la preuve qu’une maison entière peut être construite à partir de conteneurs sur une parcelle urbaine étanche. Cette maison est une assurance de concept pour la ville de New York selon Lignano, l’un des fondateurs du studio Lot-Ek. Ils ont construit beaucoup de choses en dehors de New York et des États-Unis, mais avoir une preuve de concept de cette envergure et de cette complétude à New York a été un grand défi et une grande réussite.

Photos : Danny Bright

Notre avis : l’idée de recycler des containers pour construire des logements est désormais très répandu en Europe et aux Etats-Unis. Ce qui fait la particularité de ce projet est son implantation en centre ville où les contraintes sont plus fortes au niveau de l’espace, des travaux, des engins, de la gestion des déchets. Reste à bien connaître les défauts de ce matériau, avant de se lancer.

(Source)

Christian
Rédacteur Build Green, passionné par l'architecture et plus précisément les habitats écologiques et alternatifs. Je plaide pour une utilisation des énergies renouvelables, des matériaux recyclés et pour un habitat respectueux de l'environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *