Utiliser l’Internet des Objets pour arrêter les saboteurs, économiser l’eau et gagner de l’argent

L’entreprise Griswold Water Systems explique la modernisation d’une industrie de la vieille école qui permet d’obtenir des avantages inattendus par la même occasion.

L’Internet des Objets soulève souvent des préoccupations concernant la sécurité pour de nombreuses entreprises, mais pour Griswold Water Systems (GWS), cette connectivité a offert une solution de sécurité ; en l’occurrence, un moyen de s’assurer que la concurrence ne sabotait pas ses équipements.

Le métier de Griswold, à savoir l’entretien des tours de refroidissement de l’eau, « n’a vraiment rien de palpitant » avoue Max Martina, président de GWS, à ZDNet. Pour autant, « Nous sommes dans un secteur qui propose de nombreuses opportunités faciles à saisir ».

Tout le monde a déjà vu une tour de refroidissement d’eau. Ce sont souvent de grandes structures hyperboloïdes (pensez aux deux tours qui relâchent de la vapeur à côté de la centrale nucléaire dans « Les Simpsons ») ou simplement d’immenses réservoirs installés sur les toits de grands immeubles. Tous les bâtiments de plus de 5.500 m² et toutes les installations de fabrication ou de production qui dégagent de la chaleur ont une tour de refroidissement.

(…)

Lire la suite : Utiliser l’Internet des Objets pour arrêter les saboteurs, économiser l’eau et gagner de l’argent – ZDNet

 

Notre avis : on critique souvent les nouvelles technologies pour leur inutilité, leur obsolescence programmée ou le problème de leur recyclage. Voici un exemple, dans l’internet des objets, d’une solution qui a permis, non seulement, à une entreprise de se protéger des agressions (des concurrents ?!) mais surtout de réduire considérablement la consommation d’eau et d’énergie de leurs clients. Cela reste aux Etats-Unis, pour des solutions peu répandues en Europe, mais un bel exemple à étudier …

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.