Valverde Commons : un éco-village pour séniors au Nouveau Mexique

Valverde Commons est une communauté de co-habitation, réservée au plus de 55 ans et conçue pour favoriser la connexion. Cela signifie qu’il y a une gouvernance, des ressources, une socialisation et des espaces partagés.

Les résidents Bob Draper et  Stephen Rose ont joué un rôle déterminant dans sa planification et son développement. Une partie de l’idée était de prendre en compte les réalités du vieillissement sur place. Les habitants participent activement à la conception et au fonctionnement de leur communauté et, en tant que voisins, se connaissent et entretiennent des contacts sociaux continus.

Lorsque cette propriété de 14 hectares est arrivée sur le marché, cela répondait à leurs critères de cohabitation, et notamment la proximité à pied de la ville. Le terrain a été acheté et subdivisé en 28 lots et plusieurs espaces communs. Quatre hectares sont consacrés au Sunset Park, ouvert aux résidents et au public.

Les terrains privés sont petits, laissant la majeure partie des terres libres pour le jardinage et la nature. Les voitures sont maintenues à la périphérie.

Sandy Kinchen, peintre qui expose au Taos Artist Collective, note que la découverte de la communauté et de la co-habitation fut un hasard. Elle est venue à Taos, y a loué une maison, a acheté le dernier terrain et a construit une maison. Elle décrit son quartier comme une «communauté intégrée».

Les structures de Valverde Commons qui entourent fournissent une plaque tournante pour la marche, le jardinage et la cueillette. La maison commune dispose d’un espace polyvalent, d’une vaste cuisine et d’une bibliothèque. Il accueille des réunions, des activités récréatives et des événements à but non lucratif. Le bâtiment appelé la grange est destiné à des projets communautaires et un espace de créativité. La moitié contient des tondeuses et des outils d’aménagement paysager, des échelles, du matériel de soudage et des espaces ouverts pour les projets. L’autre moitié contient un atelier de menuiserie professionnel avec équipement électrique et chauffage pour un fonctionnement toute l’année.

La gouvernance comprend un conseil d’administration, des clauses restrictives et une association de propriétaires. La plupart des décisions commerciales sont prises à la majorité simple. Les résidents, tous âgés de 55 ans et plus, sont conscients des réalités du vieillissement et ont l’intention de rester chez eux.

 

Une partie de sa vision s’énonce ainsi : «Nous prévoyons de nous soutenir les uns les autres physiquement, émotionnellement et spirituellement à mesure que nous vieillissons.»

 
Valverde Commons - New Mexico - Usa

Le comité de soins a conçu des solutions créatives pour les besoins évolutifs de la communauté. Un standard téléphonique répond 24/7 aux urgences. Les voisins s’assurent que les personnes malades ou blessées ont quelqu’un pour faire les courses en épicerie et médicaments.

Chaque maison est aussi unique que son propriétaire. Elles  sont intentionnellement petites pour refléter le désir d’une vie plus simple et moins encombrée. Chaque résidence doit pouvoir collecter de l’eau. Les principes de construction écologique – destinés à minimiser l’impact environnemental – sont évidents dans toute la communauté: panneaux solaires, conception solaire passive, murs trombe, captage d’eau et réservoirs de préchauffage solaire. Deux maisons sont certifiées LEED. Les plantes indigènes et tolérantes à la sécheresse poussent dans l’espace ouvert partagé.

L’Acequia, un cours d’eau communautaire, a été restaurée pour traverser l’éco-village.

 

Visitez valverdecommons.com pour en savoir plus sur Valverde Commons et ses membres.

Crédits Photos : Taos News

(source)

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.