Bokashi_de_cuisine_pour_le_compostage

[vidéo] Bokachi : le composteur de cuisine

Chaque année, un français produit 320 kg (soit environ 90 sacs) de déchets dont 120kg sont des déchets organiques potentiellement valorisables. Ils peuvent notamment servir d’engrais pour les cultures. En campagne, il est simple de composter ses déchets organiques. En ville, c’est plus problématique. Pourtant plus des ¾ des français vivent en milieu urbain, le potentiel de valorisation est donc très important. La production de compost via les déchets organiques ouvre les portes de la culture de plantes et légumes chez soi. En milieu urbain, les objectifs sont variés :

  • Se réapproprier les méthodes de culture
  • Tendre vers la souveraineté alimentaire
  • Dépolluer l’air environnant
  • Manger des produits de qualité et de proximité

Le bokashi (« matière organique fermentée » en japonais) est une méthode de compostage très efficiente, pouvant être adaptée au contexte urbain. Le bokashi met en œuvre ce qu’on appelle les micro-organismes efficaces (dit EM).

  • Difficulté : Facile ;
  • Durée : 1 h;
  • Coût : 5 € ;

Une vidéo pour concevoir le seau à bokashi de cuisine et obtenir un engrais riche à partir des déchets organiques :

Pour plus de détails sur ce tuto, étape par étape, visitez le site : Lowtechlab.org
Low-tech Lab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *