Gahinga Batwa Village : un programme d’habitat local au Rwanda

Remise Partenaires

« Gahinga Batwa » est un projet d’habitat durable mis sur pied par les architectes Studio FH Architects à Gahinga, un village au Rwanda. Il est destiné à 18 familles faisant partie du groupe de Batwa, un peuple marginalisé vivant dans une grande pauvreté depuis leur expulsion de la forêt.

[De l’architecte] Un terrain de plus de 40 000 m2 a été offert par le Volcanoes Safaris Partnership Trust aux villageois et c’est devenu la nouvelle demeure de plus de 100 personnes. Tous les matériaux utilisés pour la construction ont été donnés par ce même organisme. Studio FH Architects a fourni gratuitement la conception et le service de supervision dans le cadre de son programme de bénévolat.

Toiture couche papyrus - Gahinga Batwa Village par Studio FH Architects - Gahinga, Rwanda © Will Boase Photography

Toiture couche papyrus – Gahinga Batwa Village par Studio FH Architects – Gahinga, Rwanda © Will Boase Photography

Le village compte 18 petites maisons de 20 m2 chacune. Les plans varient légèrement, mais sont tous basés sur une maison modèle qui a été construite par les propriétaires eux-mêmes en utilisant des branches et de l’herbe. Toutes les maisons ont une véranda couverte avec cuisine, une petite salle commune et de minuscules chambres à coucher.

Les maisons sont construites sur des fondations en moellons avec des pierres recueillies sur place. Les murs ont été montés avec des poteaux d’eucalyptus munis d’une grille de bambou et finis avec du plâtre de terre. Les toits sont faits de feuilles de métal avec une couche de papyrus au-dessus. Aménagés sur une pente, deux petits bâtiments abritent des latrines.

Bâtiments d'habitations des familles - Gahinga Batwa Village par Studio FH Architects - Gahinga, Rwanda © Will Boase Photography

Bâtiments d’habitations des familles – Gahinga Batwa Village par Studio FH Architects – Gahinga, Rwanda © Will Boase Photography

Le manque d’assainissement adéquat a été un grand problème sur l’ancien site de ce groupe. C’était pratiquement la clé de ce projet dont le but consistait aussi à obtenir un environnement digne et sain aux villageois. En bas du site, près de l’accès principal, se trouve le nouveau centre communautaire. Cette structure en forme de dôme d’une superficie d’environ 100 m2 est un espace polyvalent pouvant accueillir des assemblées, des spectacles de danse, l’éducation des adultes ou servir à bien d’autres usages.

Sa conception s’inspire de l’habitat forestier traditionnel des Batwa qui est un dôme léger fait de branches courbées recouvertes d’herbes. Le bâtiment est conçu avec des poteaux d’eucalyptus peints avec de l’huile moteur, de tôles galvanisées, d’un toit en papyrus, de tôles translucides pour les portes et les fenêtres et des nattes d’herbes pour le plafond.

Mise au point réalisations dans le bâtiment principal - Gahinga Batwa Village par Studio FH Architects - Gahinga, Rwanda © Will Boase Photography

Mise au point réalisations dans le bâtiment principal – Gahinga Batwa Village par Studio FH Architects – Gahinga, Rwanda © Will Boase Photography

Le bâtiment offre une hauteur totale de 6 m et dispose de deux portes garage qui peuvent être pivotées pour augmenter la taille de l’espace. Étant donné sa structure complexe, l’équipe de construction a reçu des dessins de base ainsi qu’un manuel d’assemblage de style IKEA.

Crédit Photos : © Will Boase Photography

Notre avis : un bel exemple de construction inspirée de traditions locales et surtout réalisée à partir de matériaux en grande partie d’origine locale.

(Source)

Christian
Rédacteur Build Green, passionné par l'architecture et plus précisément les habitats écologiques et alternatifs. Je plaide pour une utilisation des énergies renouvelables, des matériaux recyclés et pour un habitat respectueux de l'environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.