L’humidité de l’air : définition, origine et risque pour l’habitat

Papy Claude

Dans l’air, il y a aussi de l’eau, l’air est plus ou moins sec, plus ou moins humide… Qu’est-ce que l’humidité ? Quel est son rôle et quelles sont ses conséquences ? On appelle humidité l’eau à l’état gazeux, la vapeur d’eau invisible contenue, transporté par l’air.

L’humidité à l’extérieur et à l’intérieur

  • pont de rose et microclimat interieur

    Pont de rose et microclimat intérieur

    À l’extérieur, l’humidité est extrêmement variable dans le temps et dans l’espace, car elle dépend de phénomènes très changeants comme les précipitations, les vents, les évaporations… Un vent océanique peut transporter une masse importante d’humidité qui sera balayée quelques heures plus tard par un vent continental sec…

  • À l’intérieur, la présence d’humidité est plus constante et certaines pièces comme la cuisine, la salle de bain sont plus humides que le reste de l’habitation. Elle est aussi produite par la respiration, la transpiration humaine, diffusée par les plantes, le linge qui sèche…

Formation et condensation de l’humidité

L’humidité est simplement formée par les molécules d’eau présente dans l’air qui parfois, lorsque l’air se refroidit s’agglutine, se condense pour former des brouillards, des nuages, des gouttes d’eau… L’air ne peut contenir qu’une certaine quantité d’eau à une température donnée, après quoi il y a saturation.

differente origine de l'humidite

Différente origine de l’humidité

L’humidité est toujours relative à ce taux de saturation, car la capacité de l’air à contenir de l’eau varie en fonction de sa température, plus l’air est chaud, plus il est agité et plus il peut contenir de vapeur d’eau, si l’air se rafraîchit, l’eau se condense en précipitation, ou bien en gouttelette sur une surface plus froide. À 0°C, 1m3 d’air saturé ( 100% d’humidité ) contient 7,7g d’eau, 15g à 10°C, 28g à 20°C, 50g à 30°C, soit environ 3,5 % de la masse d’air.

Importance de l’humidité pour un meilleur cadre de vie à l’intérieur

Humidité et santé

Cette humidité est d’une grande importance sur le confort, ainsi on considère que l’humidité relative de l’air intérieur doit être idéalement située entre 30 et 60%. En deçà, un air trop sec peut produire des phénomènes d’électricité statique et a tendance à ralentir la croissance végétale, il dessèche la peau et irrite les muqueuses respiratoires

Humidité et isolation

degradation et moisisure dû a l'humidite

Dégradation et moisisure dû à l’humidité

Au-delà, l’humidité excessive favorise la dégradation de matériaux. La condensation de l’air chaud sur les parois extérieures plus froides transporte avec lui de l’humidité qui condensée en eau endommage les murs, le papier peint, les structures bois, l’isolation. De plus, l’humidité participe à la prolifération de microorganismes : bactéries, virus, moisissures, champignons, les insectes (acarien, termites, cafard… ). Enfin, l’excès d’humidité provoque des difficultés à transpirer et évacuer les toxines.

Connaitre le taux d’humidité avant toute construction

L’humidité peut jouer un rôle positif lorsqu’elle influence les microclimats intérieurs, elle accentue la sensation de fraîcheur et de chaleur de l’air : un air froid et humide parait beaucoup plus froid qu’un air froid et sec, un air chaud et humide plus chaud qu’un air chaud et sec. L’eau ayant une très bonne capacité de stockage énergétique sous forme de chaleur latente, la teneur en eau de l’air intérieur agit sur les sensations et le confort au sein d’une construction, un flux d’air humide peut par exemple apparaître rafraîchissant, car il capte la chaleur sur son passage.

Avant tout projet de construction, il est essentiel de bien connaître l’humidité d’un site, celle venant de la terre, celle transportée par le vent, celle des activités humaines… Cela permet d’inventer des dispositifs pour assécher ou bien humidifier l’air en fonction des saisons et des nécessités. Par exemple, les lieux où l’on produit plus d’humidité (bain, douche, cuisson…) doivent disposer d’une ventilation et d’un chauffage efficace.

En rénovation, l’humidité peut provenir de fuites, de ponts thermiques, d’infiltrations d’eau de pluie, de remontées d’humidité depuis le sol (remontée capillaire)… Ces problèmes doivent être rapidement résolus

Ecologs
Blog ou laboratoire d'idées, Ecologs.org est un lieu de questionnements, de recherches, d'expérimentations permettant l'ébauche de dispositifs, de conseils, de techniques, d'outils toujours ouverts, libres et provisoires dans le but de faciliter la construction de bâtiments sains pour la vie et bons pour la nature et l'environnement...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *