Les visioconférences de Claude Lefrançois, alias Papy Claude

Les visioconférences de Papy Claude (vidéo de présentation) : Pour faire quoi ? Pour proposer quoi ? A destination de qui ? Sur quels supports ? A quel prix ? Financées comment ? Par qui ? A quel titre ?

De très nombreuses questions auxquelles j’espère, au travers de leur présentation ici, vous donner envie de les suivre.

Elles répondront à ces attentes réelles, gratuitement, en live et en différé.

Les sujets qui me tiennent à cœur portent bien évidemment sur la construction… mais pas n’importe quelle construction, pas à n’importe quel prix (non seulement financier, mais aussi environnemental).

Je souhaite partager sur les habitats respectueux des occupants, de la planète, éclairer sur nos impacts sur nos propres habitats, sur ce qu’on appelle souvent l’habitat écologique.

Le traitement de ces sujets sera confié à des experts que je choisirai pour leurs compétences propres.

Ces visioconférences répondront à des besoins de plus en plus prégnants, mis en exergue par le confinement que, pour la plupart, nous vivons très largement.

Les thèmes et les conférenciers seront annoncés sur le média communautaire, Build Green, mon partenaire communication.

La première visioconférence aura lieu jeudi 23 avril courant à 18h00. Elle sera accessible soit depuis ma chaîne Papy Claude, soit depuis ma page Papy Claude sur Facebook.

Des visioconférences pour faire quoi ?

Créer des événement(s) n’a de sens que dans la mesure où ils répondent à un besoin.

J’ai eu envie de proposer ces visioconférences suite à un constat fait sur un groupe Facebook : “Auto-constructions écologiques”.

J’ai, pendant un certain temps, co-administré de façon effective ce groupe. Pour des raisons personnelles de saturation j’ai arrêté cette co-administration en septembre 2018 (je consacrais alors entre 6 et 10 heures par jour, 7/7j en temps cumulé, à la co-administration de ce groupe ainsi qu’un autre, “Rénovation pertinente”, que par ailleurs, j’avais initié quelques années auparavant).

Y revenant vers fin mars 2020, j’ai constaté que ce groupe “Auto-constructions écologiques” était passé de 3,4k membres en septembre 2018 à 34,5k à fin mars 2020, dont environ 9k entre le 15 février et le 15 mars courants !

Mon analyse a été que les gens ont redécouvert deux notions :

  • Auto-réalisations : plus qu’un plébiscite de la réalisation par soi-même, il ressort des posts qu’ils viennent y quêter des renseignements, y compris en vue de confier la réalisation de travaux à des professionnels.

Donc une prise en main de ses envies, faire faire oui, pas n’importe comment, avec n’importe quoi et par n’importe qui !

  • Ecologiques : le mot est lâché : le respect des occupants, de la planète, des habitats !

Des visioconférences pour proposer quoi ?

Il m’a semblé important de proposer un temps, un espace d’expression d’experts dans des domaines divers, en lien direct ou indirect avec l’habitat, pour développer leurs thèses.

Voici par exemple quelques sujets que je propose d’aborder : – L’impact de l’habitat sur l’environnement – Qu’est-ce qu’une maison écologique – Murs anciens, ce qu’il faut ou ne faut pas faire – Le confort – Critères de sélection d’un isolant – L’isolation – Le renouvellement d’air – Les remontées capillaires – La performance thermique – Choisir le lieu d’implantation – Construire ou rénover – L’intérêt du biosourcé – L’architecture bioclimatique – Les mini-maisons – L’habitat mobile – Architecture et permaculture – Une production potagère – Des arbres fruitiers – L’autosuffisance – L’autoproduction d’énergie – Gestion des eaux usées – Le voisinage – Travaux et garanties – Le viager – La réglementation thermique… et tant d’autres thèmes, lesquels pourront d’ailleurs être suggérés par le public.

Des visioconférences à destination de qui ?

L’analyse a fait apparaître plusieurs grandes familles de “quêteurs”.

Les occupants

La plus importante est celle des utilisateurs des habitats, qu’ils les auto-construisent, qu’ils y auto-réalisent des travaux d’agencement ou d’amélioration énergétique, ou qu’ils les confient à des professionnels.

Les réalisateurs professionnels

La recherche de réalisations écologiques est de plus en plus “obsessionnelle” chez les futurs occupants, ils sont souvent plus au fait des possibilités diverses que de nombreux professionnels.

Pour autant ceux-ci comprennent bien que leurs habitudes de travail, leurs choix de matériaux et/ou de techniques ne sont pas sans conséquences, parfois dommageables, sur les bâtis, sur les occupants et, dans une certaine mesure, sur la planète et le climat.

Les professionnels sont de plus en plus nombreux à se remettre en cause dans leurs pratiques, mais se tourner vers quoi, vers qui, où trouver les bonnes infos pour se former aux “nouvelles” bonnes pratiques ?

Les concepteurs, les bureaux d’études, les prescripteurs

Eux aussi constatent les aspirations et les demandes de leurs clients que sont à la fois les occupants et les réalisateurs professionnels.

Eux aussi sont confrontés à la quête des bonnes informations, des supports fiables, des avis plus objectifs que ceux des fabricants conventionnels, souvent plus enclins à vider leurs étagères qu’à se soucier du bien fondé des solutions proposées.

Les fabricants et les négoces

Les grands acteurs proposent souvent des solutions parce qu’elles sont peu coûteuses et faciles à mettre en œuvre plutôt que parce qu’elles seraient pertinentes.

Pourtant de nombreux produits répondant aux objectifs globaux du bâtiment écologique existent et sont commercialisés par des négoces sensibles aux objectifs à atteindre : le confort, la salubrité, la durabilité, l’économie financière globale, le respect de notre biotope, la terre.

Comment les faire connaître ?

Des visioconférences sous quelles formes, sur quels supports ?

Les visioconférences de Papy Claude se dérouleront en quatre temps.

Le principe sera toujours le même : un conférencier, un thème, une équipe d’animation.

Temps 1

Le conférencier donne sa conférence depuis un lieu qu’il choisit (actuellement, confinement oblige, ce sera souvent depuis chez lui).

Il utilise les supports de son choix, Powerpoint, images, photos, schémas…

Il est accompagné, pour l’animation de sa préparation, par un animateur, lui-même en un lieu de sa convenance.

Le chat est ouvert. Il est contrôlé et modéré par des modérateurs.
Ce temps dure, selon les thèmes et/ou les conférenciers, entre 30 et 45 minutes.

Temps 2

A la fin de la présentation et du développement du thème, le public est invité à poser des questions via le chat, les modérateurs sélectionnent 5 ou 6 questions parmi les plus posées et les plus pertinentes.

Pendant ce temps, environ 5 minutes, le conférencier ou un autre membre de l’équipe présentent les divers sponsors, leurs actions, leurs productions ou autres. (vidéo explicative du sponsoring)

Temps 3

Le conférencier répond aux questions, l’animateur peut relancer via des questions secondaires qui arrivent via le chat. Ce temps dure lui aussi entre 30 et 45 minutes.

Temps 4

Chaque visioconférence, dans son intégralité, est mise en ligne sur la chaîne Papy Claude et y demeure aussi longtemps qu’elle est pertinente, plusieurs années c’est certain.

Les commentaires seront ouverts et nous escomptons que chaque conférencier viendra y répondre.

Des visioconférences, à quel prix ? Financées comment ?

Tout, dit-on a un prix. En tout cas ces visioconférences nécessitent du temps de préparation, de coordination entre le conférencier, l’animateur, l’équipe de modération.

Il faut aussi quelques équipements pour proposer des prestations correctes.

La gestion, à suivre, des vidéos et des commentaires nécessite et nécessitera elle aussi du temps… Bref, ces visioconférences ont un coût !

Je les veux gratuites et d’accès illimité, tant pour le live que pour des visionnages ultérieurs.

Pour les financer je fais appel à des sponsors.

Des visioconférences avec quels intervenants ?

Les conférenciers seront sélectionnés en fonction de leurs compétences, de leur savoir et de leur savoir transmettre.

J’ai d’ores et déjà de nombreux thèmes de visioconférences proposés par Karibati, Laurane Coornaert, moi-même et/ou quelques experts, parmi lesquels on compte des architectes, des maîtres d’œuvre, des bureaux d’études, des spécialistes du droit de la construction, des urbanistes, des techniciens…

Ces intervenants seront présents à quels titres ?

Ils seront sélectionnés car totalement en accord avec mes objectifs, à savoir et pour rappel : l’écologie, le bien-être des occupants, le respect de l’environnement, le respect des ressources à ménager pour les générations futures, le partage des savoirs…

Mes souhaits

Vous compter très nombreux dès la première visioconférence et de plus en plus nombreux au fil des partages que vous ne manquerez pas d’en faire !

A vos supports de visionnage dès jeudi soir 23 avril courant à 18h00, avec pour premier intervenant votre serviteur et pour premier thème : “Mon habitat, mon premier impact sur le climat”.

Crédits photos : pour Pixabay : AS_Appendorf, Hans, kueckhovener, Mediamodifier, geralt

Claude Lefrançois
Dans le bâtiment, par passion, depuis presque 40 ans, Ancien charpentier, ancien artisan, ancien constructeur de Maisons à Ossature Bois, ancien maitre d'œuvre, Ancien et encore formateur à l'isolation bio-sourcée, • Titulaire d'un brevet de construction de MOB en kit, Conférencier dans plusieurs domaines liés à l'éco-construction, l'éco-isolation, Youtubeur via des vidéos sur, dans un premier temps, l'isolation et l'efficacité énergétique et, parce qu'il faut aller plus loin, futurement, plus largement, le bâtiment responsable et pertinent, Initiateur et administrateur d'un groupe sur Facebook : Rénovation pertinente » . Pour ceux qui souhaiteraient plus d'informations : www.papyclaude.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.