Matēr : comment faire le choix des matériaux les plus pertinents selon sa géolocalisation ?

Vous cherchez à construire de façon vertueuse avec des matériaux biosourcés ou géosourcés locaux. Matēr est un projet de plateforme à suivre …

Dans cette rubrique « On adore », nous essayons de vous trouver les pépites qui comptent dans notre démarche de rendre la planète plus vertueuse. Nous ne sommes pas toujours convaincus par nos publications et nous n’hésitons pas à vous le dire (« Notre Avis » en fin d’article). Et cette fois-ci, nous sommes en présence d’une vraie pépite, pas seulement parce qu’on réfléchit depuis plusieurs années à mettre en place un projet similaire, mais surtout parce que cette plateforme répond à une véritable problématique : comment faire le choix du bon matériau selon sa localisation ?

Qu’est-ce que Matēr ?

C’est une plateforme de localisation et de vente de matériaux biosourcés, géosourcés et de ré-emploi, enrichie de références à travers les régions qui a pour objectifs de :

  • Localiser, selon la région, les différents matériaux et matières biosourcés (bois, chanvre, paille, terre…), géosourcés (terre, pierre…) ou de réemploi.
  • Explorer les techniques, le savoir-faire et les détails constructifs associés à chaque matériau.
  • Partager et échangez avec des fournisseurs et des experts pour construire votre projet. Accèder aux éléments réglementaires.
  • Diffuser vos connaissances en mettant en contact les différents acteurs du secteur de la construction.

Le but final est de permettre aux ressources durables et locales de s’imposer sur le marché des matériaux

Pour y parvenir, Matēr développe actuellement cet outil pour mettre en relation les différents acteurs du secteur de la construction.

 

Une vidéo nous présente un aperçu de la plateforme

L’équipe et ses soutiens

Alice Perromat

Le projet est porté par une jeune architecte, Alice Perromat,  qui a exercé en tant que cheffe de projet dans des agences d’architecture et de paysage engagées face aux enjeux contemporains (climatiques, sociétaux, paysagers…). Elle a appris à défendre un projet architectural face aux différents acteurs, aux pressions réglementaires, économiques, de planning contraint… Ayant grandi dans une famille de viticulteurs, la question de la matière du paysage, du savoir-faire, du vivant et de l’architecture vernaculaire sont au cœur de son travail d’architecte. Elle exerce aujourd’hui à son compte, son engagement en architecture.

Associée avec Nicolas Eberlé, data scientist et développer web, il est l’architecte web du projet, travaillant sur les algorythmes qui vous permettront de trouver les meilleurs solutions en fonction de vos critères.

Matēr est soutenu par Le BatLAB de l’association CoDEM Picardie, un centre de transfert, de compétences et de connaissances de la construction durable et le Pavillon de l’arsenal (Centre d’information, de Documentation et d’Exposition d’Urbanisme et d’Architecture de Paris), des ressources de qualité.

Par ailleurs, les architectes de Bellastock et surtout le Bureau d’Etudes Karibati que nous connaissons bien ici, apportent aussi leurs compétences dans ce projet.

Nous sommes impatients de voir le résultat de cette plateforme. Quelques interrogations toutefois :

  • comment vont être intégrés les savoirs des artisans sur des techniques souvent ancestrales ?
  • si les fiches Fdes semblent intégrées à l’application, sera t-il possible de comparer les performances des matériaux en fonction d’objectifs précis (pour atteindre les meilleurs niveaux de E+ C- , par exemple) ?
  • y trouvera t-on aussi des sources de matériaux réutilisables ou recyclés ? (un partenariat avec d’autres plateformes à exploiter)

Plus d’infosMatēr

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

4 réflexions sur “Matēr : comment faire le choix des matériaux les plus pertinents selon sa géolocalisation ?

  1. Bonjour,
    Pouvez-vous me renseigner sur la sortie de cette plateforme ? Comment cela fonctionnera-t-il sur le plan économique ? Cela sera-t-il payant ?
    Merci par avance,
    Très bonne journée,

    • Bonjour,
      Tout d’abord merci de votre intérêt pour le projet,
      Concernant le modèle économique, une partie sera accessible gratuitement (localisation, accès aux ressources et des premières informations sur les matériaux), les services complémentaires dédiés aux professionnels seront payants (formules d’abonnements).
      Le détail des offres aux professionnels est en cours de calibrage.
      Alice

  2. Comment vont être intégrés les savoirs des artisans sur des techniques souvent ancestrales ?

    Les coordonnées des artisans seront référencées dans les différentes fiches “filières” pour lesquelles ces-derniers auraient développé un savoir-faire.
    Mater souhaite partir de la matière disponible localement puis flécher vers les acteurs/experts (artisans, architectes, AMO, associations…) ou vers des références de mise en œuvres traditionnelles ou contemporaines (via des vidéos d’introduction, détails types…etc) en fonction des filières/familles de matériaux.
    L’idée est de révéler les ressources et leurs potentialités pour finalement laisser la main aux experts de terrains (dont les artisans) pour approfondir et adapter les techniques à chaque projet.

    Si les fiches Fdes semblent intégrées à l’application, sera-t-il possible de comparer les performances des matériaux en fonction d’objectifs précis (pour atteindre les meilleurs niveaux de E+ C- , par exemple) ?

    Dans l’idéal, ce serait un vrai plus. Connaissant les difficultés techniques pour faire un tel outil, nous laisserons mûrir les choses pour l’intégrer dans un second temps.

    Y trouvera t-on aussi des sources de matériaux réutilisables ou recyclés ? (un partenariat avec d’autres plateformes à exploiter)

    Oui, nous souhaiterions donner de la visibilité aux matériaux de réemploi, au même titre que les matériaux biosourcés et géosourcés. Nous avons cependant conscience que les filières du réemploi répondent à un autre fonctionnement et demandent une toute autre expertise. La solution est en effet de travailler sur des partenariats avec des plateformes et experts de l’éco-construction afin de flécher vers leurs ressources/expertises en diagnostic.

    Pouvez-vous éventuellement nous préciser une date de sortie de l’application ?

    Nous espérons aujourd’hui pouvoir expérimenter en ligne la plateforme pour le début de l’année 2021!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.