PlantOburo, jardin collaboratif d’entreprise

Si on connaît désormais bien le principe des jardins partagés, pour PlantOburo, son idée folle fut de transposer ce concept dans l’entreprise pour réunir son équipe autour d’un potager. Et comme le jardinage plaît, avec près de 9 foyers français sur 10 qui possèdent un espace dédié à la nature, il fut tout à fait naturel à sa créatrice de proposer son concept à quelques entreprises parisiennes.

Créer des espaces naturel avec les salariés

Les salariés gèrent eux-mêmes le plant de terre. « L’idée, c’est de faire pousser de tout en fonction des saisons : plantes aromatiques, thym, origan, menthe, gantache, etc. », explique le fondateur de PlantOburo, Noham Choulant. Mais, pas de travail supplémentaire pour les salariés. « Ils ne sont pas obligés de désherber ni de retourner la terre », assure l’entrepreneur.

Un travail qui génère beaucoup de joie : détente, évasion. Pourquoi ne pas alors reproduire ces énergies positives dans les entreprises ?

« Apporter le meilleur de la nature »

Noham Choulant de PlantOburo

Noham Choulant de PlantOburo

Écologique et sociale, l’inauguration d’un espace vert apporte aussi beaucoup à l’entreprise. Selon une étude de Therapin Bright Green, 10% des absentéismes peuvent être attribués au fait que les employés ne sont plus du tout connectés à la nature. Moins de stress, plus de joie à venir travailler et donc une meilleure productivité pour l’entreprise. Et si l’élan s’essouffle, Noham Choulant peut revenir au sein de l’entreprise autour d’atelier thématique.

«  Les produits que nous utilisons sont issus d’une agriculture biologique. Et dans le cas où cela n’est pas possible, ils sont issus d’une agriculture raisonnée. Nous souhaitons apporter aux entreprises et aux salariés le meilleur de la nature ! », ajoute l’entrepreneur.  Les entreprises ne sont pas exclues. PlantOburo propose également des formules en intérieur, avec des plantes cultivées en bacs. Même les citadins peuvent profiter des bienfaits de la nature.

En parallèle de cette activité, PlantOburo a tenté de lancé le BPiC, un bac d’intérieur connecté. L’idée est de permettre « à son utilisateur la liberté de faire pousser ce qu’il souhaite avec une gestion automatique de la lumière et de l’eau« . Pour cela, il combine une fonction d’arrosage automatique avec un détecteur d’humidité grâce auquel il peut estimer le moment adéquat pour arroser le jardin. À cela, PlantOburo rajoute un système d’éclairage horticole pouvant s’adapter à la hauteur des plantes et des légumes semés, afin d’apporter la lumière nécessaire aux plantations. Un capteur de lumière intégré vérifie que les plantes bénéficient de suffisamment de lumière pour évoluer dans les meilleures conditions.  Cependant, son prix de 600 €, un peu élevé, n’a pas conquis les investisseurs sur la plateforme de financement Zeste (source).

Plusieurs formules pour l’entreprise

Sur mesure, plantes aromatiques, potager d’été, carré salades, jardin d’hiver ou plantes pour infusions, toutes les formules offriront l’occasion aux salariés de se retrouver autour d’un projet convivial.

 

Notre avis : l’idée est excellente pour son aspect social et environnemental. Se retrouver autour d’un objectif commun et récolter les fruits de la patience. La présence du coach reste toutefois indispensable, car la motivation et l’assiduité des salariés ne sont pas toujours au rendez-vous dans ce type d’activité !

 

 

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *