Un immeuble d’habitation réalisé en conteneurs maritimes à Phénix – Arizona

Brian Stark, fondateur de Local Studio est l’un des architectes qui a travaillé sur cet immeuble d’appartements en conteneurs d’expédition maritime, en 2021, nommée IDA sur McKinley à Phénix, Arizona (Usa). Le plus grand immeuble en containers de l’Amérique du nord.

Du voyage à travers l’océan, au transport de personnes, dans de nouvelles maisons durables, ces 66 conteneurs d’expédition recyclés ont été conçus pour se déplacer. IDA on McKinley est le développement du plus haut immeuble construit à partir de conteneurs d’expédition dans le pays, selon la société de conception-construction Local Studio. Ouvert en juin, le bâtiment de six étages comprend 18 appartements d’une ou deux chambres, avec un espace au rez-de-chaussée pour les locataires commerciaux.

Au total, le projet utilise 300 tonnes d’acier Corten réutilisés, connu pour sa haute résistance et notamment à la corrosion.

Construit dans une dent creuse urbaine, IDA sur McKinley remplace un petit parking au coin des rues McKinley et Third, à peine assez grand pour 22 voitures. Mais activer une parcelle sous-utilisée n’est que le début de son impact environnemental, selon les promoteurs.

 

« Nous avons livré plus de projets de conteneurs que n’importe où dans le pays », a déclaré la co-développeuse Kathleen Santin au Phoenix New Times . « Nous essayons de continuer l’histoire des conteneurs à Phoenix. »

La tendance consistant à prendre des conteneurs maritimes et à les recycler en éléments architecturaux pour les maisons a commencé à Phoenix à l’automne 2015, lors de l’ouverture de « Containers on Grand ». Il y avait déjà une liste d’attente avant la fin des travaux.

Des structures de ponceaux en béton, généralement enterrées sous terre, sont utilisées à l’extérieur du rez-de-chaussée de l’IDA, fournissant de l’ombre aux fenêtres du sol au plafond. Les moules ont été fournis par Olson Precast Company. (Photo de Fara Illich)

Brian Stark, fondateur de Local Studio et l’un des architectes derrière Containers on Grand, a commencé à travailler sur une deuxième tranche d’appartements de conteneurs d’expédition, appelée The Oscar , en 2016. Ce projet a ouvert ses portes en mai 2017 à Portland et Second Streets, avec un succès similaire au premier.

Au moment où Local Studio a terminé les travaux sur le restaurant et vente au détail The Churchill en août 2018, Stark et son entreprise de conception-construction s’étaient imposés comme les leaders de la construction durable du centre-ville – à la pointe de l’architecture et de l’innovation des conteneurs maritimes.

En plus des matériaux de construction recyclés, IDA a mise en place la collecte des eaux de pluie, des panneaux solaires, des éléments de conception solaire passifs, un jardin xéropaysage à faible consommation d’eau à l’extérieur, des « rigoles » pour l’irrigation des eaux de pluie et un certain nombre d’autres caractéristiques conçues dans un souci de durabilité.

Un élément de conception simple avec un grand impact, les bioswales sont de petites tranchées remplies de plantes creusées entre le trottoir et la rue, recueillant naturellement l’eau de pluie pour l’irrigation du désert, tout en filtrant simultanément les eaux de ruissellement polluées.

Au-dessus du trottoir, un auvent solaire à double face protège les passants tout en fournissant de l’électricité à l’espace commercial du rez-de-chaussée. Il y a aussi une terrasse sur le toit à double face et ombragée, offrant une vue sur les toits du centre-ville, tout en produisant 33 à 40 % des besoins en électricité des appartements, selon Santin.

Les passerelles poreuses entre les unités aident à capter et à récolter l’eau de pluie, qui s’accumule dans un réservoir de 13,6 m3. (Photos de Fara Illich)

 

« Si vous ne dirigez pas avec votre cœur, si vous ne dirigez qu’avec votre portefeuille, vous ne pouvez pas faire de projets comme ceux-ci », a-t-elle déclaré. « Les principes coûtent cher. Ils ne devraient pas l’être, mais ils le sont toujours.

IDA répond à presque tous les objectifs du plan d’action climatique de la ville de Phoenix, et Local Studio a travaillé main dans la main avec la ville pour réécrire le règlement de la construction durable, selon Santin.

Pour favoriser une empreinte carbone plus faible, il n’y a pas de parking disponible sur la propriété. Au lieu de cela, le bâtiment dispose de douches extérieures pour ceux qui veulent se rendre au travail à vélo ou à pied, et d’une borne de recharge pour vélos électriques.

IDA marque le cinquième projet de conteneur maritime dans la région métropolitaine de Phoenix pour Local Studio.

Notre avis : le container utilisé comme matériau structurel est une bonne idée en soi. Son recyclage permet d’éviter de faire appel à de nouveaux matériaux très consommateurs en carbone (comme le béton). On peut simplement douter de l’efficacité énergétique de ce bâtiment qui est probablement climatisé pour compenser son manque d’isolation ! Allez, encore un effort sur la pratique du confort thermique, et on pourra se féliciter d’une construction bas carbone, de sa conception à son recyclage, en passant par sa longue vie d’exploitation.

 Crédit Photos : Local Studio

(Sources 1 et 2)

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.