Potageco : pour faire son jardin bio à la maison

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Pourquoi se laisser entrainer dans un monde de plus en plus virtuel et addictif quand le monde réel nous offre tant de bienfaits en toute liberté. C’est la philosophie du concepteur de Potageco, un mobilier d’intérieur prévu pour jardiner, même assis !

[du concepteur] Il faut reconnaitre que les espaces naturels se raréfient. Il en reste encore beaucoup qui ne sont pas urbanisés ou pollués, mais ils sont protégés, avec entrée payante, ou privés, ou inaccessibles. Merci aux grands reporters pour leurs photos magnifiques.

Nous voyons plus souvent la beauté de la nature via les documentaires ou les photographies et nous trouvons cela magnifique.

C’est plus fort que nous, nous sommes attirés par la nature, sa beauté, ses odeurs, son perpétuel changement avec les saisons, sa faune, et tout ce qu’on ne voit pas,
qui travaille dans l’ombre et qui fait sa force.

Ces forces qui, si nous prenons la peine de nous arrêter pour simplement observer, nous prouveront que l’équilibre d’une nature en bonne santé est fragile, comme l’est celui du corps humain.

Un mobilier adapté à toutes les circonstances

Nos anciens, pratiquement tous issus du monde rural, connaissent tout cela et chacun, suivant sa région est une véritable encyclopédie dans le domaine des plantations, des besoins de la terre, des végétaux, les périodes de germination, de floraison, de récolte, de conservation, etc

C’est pourquoi le POTAGECO a été conçu pour jardiner assis et est même adapté aux fauteuils roulants. Ils peuvent ainsi mener un projet abouti sur plusieurs semaines sans faire d’efforts, à l’abri des intempéries ( trop chaud, trop froid ), avec tout à portée de main ( petit outillage, semences ).

Avec l’âge le corps s’affaiblit, les articulations deviennent douloureuses, et l’oisiveté ne leur permet pas d’oublier ces douleurs permanentes.

Le fait de pouvoir remettre les mains dans la terre est pour eux la meilleure façon d’être en harmonie avec les vieux souvenirs qui remontent. Le fait de pouvoir le faire toute l’année, en position assise, à l’abri, avec tout sous la main, est réconfortant. En jardinant ils oublient leurs douleurs chroniques.

Potagéco, l’outil idéal pour jardiner chez soi

Le jardinage à cette époque était vital et n’était pas qu’une tradition. La terre était généreuse parce qu’ils en prenaient soin et la respectaient. La terre les nourrissait et les soignait.

Par contre avec l’âge, ils nous parlent de plus en plus souvent de leurs vieux souvenirs et nous pensons qu’ils radotent. Mais ce mécanisme est protecteur, car ce sont des souvenirs de bonheur et ça leur fait du bien d’en parler. Ayant travaillé plus de trente ans pour les personnes âgées, le constat est que l’activité principale de leur jeunesse qui revient le plus souvent est le jardinage.

Tout ce savoir est important. Un non-initié pense qu’il faut une graine, de la terre, de l’eau et de la lumière pour obtenir un bon résultat. En théorie, ça peut fonctionner.

Un support de sensibilisation des plus jeunes

En pratique, vous apprendrez au fur et à mesure que la nature est simple et généreuse quand on la respecte et que les bons résultats ne sont pas le fruit du
hasard.

Mettre en contact les personnes âgées et les très jeunes pour transmettre ce savoir faire est important pour le lien social tout d’abord. Ensuite c’est important pour
sensibiliser la jeunesse sur le danger de la pollution qui rend la terre stérile et impropre à fournir des végétaux sains pour notre consommation. Cette pollution qui
se retrouve ensuite dans les cours d’eau, puis dans la mer.

Quand nous faisons le test avec un colorant alimentaire dilué et versé sur la terre, les enfants comprennent vite que si il s’agissait d’un produit dangereux, les poissons seraient en danger. Ils voient le test une fois et ils comprennent de suite. Les anciens le savent, les enfants le sauront. Entre les deux, il faudra changer d’état d’esprit pour changer certaines mauvaises habitudes.

Un aquarium, une serre et un lombricomposteur

Potagéco est plus qu’une simple serre de maison. Il peut être utilisé comme un aquarium dans la partie basse, conçu comme un système d’aquaponie où les poissons, par leur déjection nourrissent les plantes dans un cercle vertueux.

En bas à droite est placé un lombricomposteur qui recycle vos déchets alimentaires pour faire son compost de jardin et ainsi enrichir la terre, ou nourrir les poissons avec les vers.

Grâce à 8 roulettes placées sous le meuble, il est possible de déplacer n’importe où, au gré de vos envies et de la météo, car Potagéco est aussi prévu pour rester dehors.

Aujourd’hui Potagéco est disponible pour environ 7 500 € mais son concepteur espère, en industrialisant sa fabrication, descendre en dessous de 5 000€.

Plus d’infos : Potagéco.fr

Le concepteur : Patrick Helias.

Pascal Faucompré on FacebookPascal Faucompré on GooglePascal Faucompré on LinkedinPascal Faucompré on PinterestPascal Faucompré on TwitterPascal Faucompré on Youtube
Pascal Faucompré
Editeur et Rédacteur en chef de Build Green, le média participatif sur l'habitat écologique et pertinent. Passionné par le sujet de l’éco-construction depuis 2010. Également animateur de nombreux réseaux sociaux depuis 2011 et d'une revue de web sur : Scoop.it

Une réflexion sur “Potageco : pour faire son jardin bio à la maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.